Le souffle de la nuit (tome 2) d’Alexandre Galien

le soufle de la nuit

Mon avis : J’ai été ravie de retrouver Valmy et son équipe. Une enquête qui va les plonger au centre de l’horreur que se soit dans les actes mais aussi des cibles. Tout le monde s’interpelle et s’interroge.

Valmy, un personnage éprouvé dans Les cicatrices de la nuit, va revenir à Paris car ses connaissances acquises dans ses nouvelles fonctions peuvent être cruciales, tout autant que son réseau. Il est à la fois attachant, mais transpire de respect d’être toujours debout et fait face malgré ses douleurs.

La dimension humaine est très présente ici, l’être humain et son traitement semble être au centre de cette intrigue et ses problématiques. Chacun a une histoire, une expérience, sa vie et ses ressentis. C’est un des aspects que j’apprécie chez l’auteur de rendre le tout dans le prisme de cette dimension humaine.

Quand l’expérience est dramatique, amènent des personnes souffrantes d’événements tragiques, à passer par la case vengeance. Là plus aucune limite, de distinction entre le bien et le mal. On rajoute ici, une dimension de croyances, le vaudou et ses codes sont d’autant d’indices que les enquêteurs vont suivre.

Ici encore, la violence du monde de la nuit, la prostitution, ses rouages et ses chemins sont très bien dépeints et embarquent le lecteur dans ce monde d’une noirceur, liée à certaines pratiques. Je suis de plus en plus surprise, de constater que l’ascendant dans ce domaine n’est pas forcément toujours orchestré par des hommes. Parfois certaines victimes féminines deviennent des bourreaux tout aussi redoutables.

Une enquête qui va balayer les différentes strates sociales, saupoudré également d’un contexte géopolitique. J’ai beaucoup apprécié apprendre tout au long de ma lecture différentes croyances dont j’ignorais soit la naissance, soit leur symbolique.

Une enquête qui va éprouver cette équipe, mais en plus quand chaque service va chercher à tirer la couverture à lui, le résultat peut être d’autant plus détonnant. Une mise en lumière assez originale qui emporte le lecteur devant ce spectacle.

Un suspens distillé, une écriture entraînante et fluide, un thème très intéressant, une enquête à plusieurs inconnues. Un ensemble qui séduira les fans de polars.

Résumé :  » Les silences de Valmy, au bout du fil, avaient résonné dans leurs oreilles comme le sifflement d’un corps qui tombe droit dans l’abîme. Pourtant quand le chef de la Crim’ avait prononcé les mots  » meurtre ‘,  » poupée criblée de cicatrices ‘,  » vaudou ‘ et  » bois de Vincennes ‘, une tension inhabituelle avait envahi la pièce. Jean et le commissaire ne surent dire si c’était sa respiration qui avait changé, ou s’il était habité d’une force inconnue, mais le Valmy qu’ils connaissaient avait repris le dessus.  »
Des faubourgs de Barbès aux dorures des ambassades, entre prostitution et magie noire, le groupe de Philippe Valmy se reforme pour traquer un tueur sanguinaire qui met à vif les cicatrices du passé.

Date de publication : 24.09.2020 aux Editions Michel Lafon

A lire de préférence dans l’ordre : Les cicatrices de la nuit

Quelques mots sur notre rencontre

alexandre

5 réflexions au sujet de « Le souffle de la nuit (tome 2) d’Alexandre Galien »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s