Les Cicatrices de la Nuit d’Alexandre Galien

les cicatrices de la nuit

Mon avis : Changer de service, sauver son mariage, travailler de jour, voilà ce que va mettre en œuvre Philippe afin de sauver son mariage. Après des années à la mondaine la brigade criminelle.

Pourtant, le milieu de la nuit ne va pas le lâcher ainsi, dès sa première affaire. La victime faisait partie de son groupe d’indics.

Philippe, un chef qui va devoir se créer sa place dans ses nouvelles fonctions, sans brusquer ni froisser ses collègues dont Antoine qui a assuré l’intérim en attendant son arrivée.

Les rivalités sont bien décrites et le processus d’accueil d’un nouveau, de plus le lien du nouvel arrivant avec l’affaire ne va pas faciliter son intégration.

Pourtant, il va bien falloir faire la lumière, unir leur forces pour faire face à ce tueur qui ne semble pas vouloir s’arrêter de lui-même. Quelles sont ses motivations réelles ?

Une enquête rondement menée. Du rythme et de nombreux rebondissements ponctuent ce récit. Le lecteur est aux côtés de Philippe, dans ses pensées, ses ressentis et sa vie personnelle. Le suspense monte progressivement, les doutes et les questions pleuvent… La violence et la vengeance sont très bien mises en avant ainsi que les nuits parisiennes et leurs dessous.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, la fluidité de l’écriture embarque le lecteur au bout de la nuit. J’ai apprécié me faire avoir car j’ai longuement suspecté un personnage, qui va s’avérer être innocent. Je lui présente toutes mes excuses.

Aucun bémol, juste un très très bon polar, original de par le thème. J’ai personnellement très peu lu de livres ayant pour décor la Mondaine. Les sensations, la noirceur de ce milieu, le jeu d’équilibriste entre les policiers et les indics est très intéressant, ne pas franchir les limites qui pourraient faire dérailler ces relations très instables. La tension est palpable.

J’en profite pour féliciter l’auteur pour son prix et de m’avoir transportée dans ce monde que je ne connais pas (et c’est tant mieux). Je préfère largement Alexandre Galien à Alex Laloue, mais chut faut pas lui dire.  Et je terminerai sur un clin d’œil car « première gommette de l’année ».

Résumé : En se faisant muter à la brigade criminelle après vingt ans de « Mondaine », le commandant Philippe Valmy espérait s’éloigner des bars et des boîtes où il restait jusqu’à l’aube, et ainsi sauver son mariage. Mais quand il découvre que la victime de sa première affaire de meurtre est une de ses anciennes indics, il comprend tout de suite qu’il va devoir replonger dans les eaux troubles du Paris nocturne. Pour le pire. Les cicatrices de la nuit sont de celles qui ne s’effacent pas…

Date de parution : 06.11.2019 aux Editions Fayard

alexandre

 

Une réflexion au sujet de « Les Cicatrices de la Nuit d’Alexandre Galien »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s