L’affaire Clara Miller d’Olivier Bal

Lecture Mai 2020

l affaire clara miller

Mon avis : New Hampshire – Le « Lac aux suicidées » a encore fait une victime, Clara Miller, la 6ème.

Le journaliste Paul Green, son ami et collègue, ne croit pas à la thèse du suicide.

Un homme l’intrigue Mike Stilth, rock star mondiale qui vit retranché avec ses enfants dans un manoir à proximité du lac, protégé tel Fort Knox.

Je découvre Olivier Bal et ai été enchantée.

Il nous transporte dans le milieu du showbiz où les découvre les avantages, paillettes, argent, notoriété mais aussi l’envers du décor avec ses paparazzis, la drogue et le sexe, sans compter une facette beaucoup plus noire (qui j’espère, n’est que fiction).

On ne peut pas dire que le chanteur soit sympathique, ça serait plutôt un beau salopard mais malgré tout, j’ai éprouvé beaucoup d’empathie pour cet être riche, célèbre et torturé qui ferait tout pour « protéger » ses enfants quitte à leur voler leur vie.

En donnant la parole aux six protagonistes, l’auteur nous les décrit en profondeur sans que ça soit confus. On découvre alors la part d’ombre de chacun et leurs blessures.

Olivier Bal vous fera passer par une palette d’émotions, la pitié, la tristesse, le dégoût etc…..

On referme ce livre avec un sentiment diffus et une certaine mélancolie. Une réussite !

Résumé : Son cadavre est remonté, comme celui d’autres femmes, à la surface de l’eau. Six au total… Là-bas, dans les forêts du New Hampshire, le lieu maudit porte un nom : le lac aux suicidées.
Clara Miller était journaliste. Comme Paul Green, le reporter du Globe qui débarque sur l’affaire. Il avait connu Clara étudiante, et ne croit pas un instant à la thèse du suicide.
Un homme l’intrigue : Mike Stilth, l’immense rock star retranchée à quelques kilomètres de là, à Lost Lakes, dans un manoir transformé en forteresse.
L’artiste y vit entouré d’une poignée de fidèles, dont Joan Harlow, redoutable attachée de presse qui veille sur son intimité et se bat comme une lionne dès que l’empire Stilth est attaqué.
Mais Paul, lui, a tout son temps. Dans sa vieille Ford déglinguée, il tourne inlassablement autour du domaine. Avec cette question : et si, du manoir, la route menait directement au lac ?

Date de parution : 12.03.2020 aux Editions XO – 11.03.2021 aux Editions Pocket

Autres avis sur ce livreBlack-Bookspolar, Mes lectures du dimanche, Le “Ressenti“ de Jean-Paul, Collectif Polar,

Olivier Bal

3 réflexions au sujet de « L’affaire Clara Miller d’Olivier Bal »

  1. J’ai publié un article du ciné-télé revue belge de cette semaine sur la page d’Olivier Bal, si ça vous intéresse.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s