Samedi, c’est permis aussi!! Des Lignes et des Pages 2021#15

Comme les Journaux se sont bien amusés à compter les pages, ils ont décidé de continuer, voici leur bilan du 17 Avril au 7 Mai 2021 :

  • Les eaux troubles (Le roi des cranes) de Laurent Guillaume : 394 pages

les eaux troubles

Résumé : Après vingt ans passés à la Brigade anti-criminalité, le major Makovski, dit « Mako », sent de plus en plus la crasse de la rue lui coller à la peau. Il accepte une affectation aux Stups, abandonnant ainsi les rondes de nuit, ses collègues et les montées d’adrénaline. Quoique les stups ne soient pas non plus une promenade de santé. Mako, pourtant, paraît s’assagir, allant même jusqu’à envisager de reconstruire un semblant de vie. Mais, lorsqu’une jeune juge est poignardée dans le parking du Palais de justice, la machine s’emballe et ses vieux démons refont surface. Son instinct de chasseur se réveille… Surtout quand la proie se révèle plus puissante que le prédateur, et que le « roi des crânes » nage dans les mêmes eaux que Mako…

  • Octobre de Søren Sveistrup  : 736 pages

octobre

Résumé : Le premier thriller du créateur de la série culte The Killing. Début octobre, dans la banlieue de Copenhague, la police découvre le cadavre d’une femme amputée d’une main. À côté du corps, un petit bonhomme fabriqué à partir de marrons et d’allumettes. Chargés de l’enquête, la jeune inspectrice Naia Thulin et l’inspecteur Mark Hess découvrent vite que cette figurine est porteuse de mystérieuses empreintes : celles de la fille de Rosa Hartung, ministre des Affaires Sociales, enlevée un an plus tôt et présumée morte. Thulin et Hess explorent toutes les pistes qui leur révèleraient un lien entre la disparition de la fille de la ministre et la victime à la main coupée. Lorsqu’une autre femme est tuée, selon le même mode opératoire, ils comprennent que le cauchemar ne fait que commencer…

  • Bienvenue à Meurtreville d’André Marois  : 150 pages

Bienvenue a meurtriville

Résumé : Mandeville, Lanaudière, Québec. Il ne se passe pas grand-chose dans le village ces temps-ci. Les lacs et les forêts n’attirent plus les vacanciers autant qu’avant et la bourgade manque cruellement d’animation, si bien que les commerces locaux commencent à en souffrir. Tout change le jour où l’on découvre le cadavre d’un voleur de cannabis, la gorge tranchée au sécateur. Il n’en faut pas plus pour que Mandeville devienne le centre de l’attention des médias et des touristes en manque de sensations fortes. En revanche, il en faudrait plus, plus de cadavres, plus de sang, voire une série de meurtres pour entretenir la curiosité morbide des badauds et placer enfin le village sur la carte. C’est en tout cas l’idée qui germe dans l’esprit redoutablement pragmatique d’un habitant du coin.

Et voilà 6 euros de plus dans la cagnotte pour le budget Livres de l’année prochaine !!! Les livres personnels sont à 2€ et les livres prêtés mentionnés par * sont à 3€

SEULS ONT ÉTÉ COMPTABILISÉS LES LIVRES TERMINÉS, SOIT UN TOTAL DE 1 280 PAGES

13 réflexions au sujet de « Samedi, c’est permis aussi!! Des Lignes et des Pages 2021#15 »

      1. Bientôt bientôt et 2 fois même car l ai lu avec Nath des Lectures du Dimanche 😈🤩 donc à 2 on devrait arriver à faire tomber tes doutes comme les feuilles à l automne 🤩🤩🤩

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s