77 de Marin Fouqué

77

Mon avis : Un sacré voyage dans un village du 77, un décor les champs, une route et un abri bus.

Un narrateur qui va nous décrire ses pensées, ses plus grandes convictions, ses envies, assis sur ce banc à regarder les voitures passer.

Il va nous décrire ses journées, ses jeux avec ses amis, sa vie et le tournant qui va à la fois le faire grandir et le mener vers un chemin de découvertes. Les interdits, les expéditions à la ville, les bagarres et les railleries dont il est victime.

Également l’évolution de ses relations avec ses amis d’enfance, Enzo et la fille Novembre, puis sa rencontre avec Le Grand Kevin qui va transformer sa vie. D’autres personnages sont également très présents et portent également ce récit.

Une histoire placée à la campagne, le monde rural avec ses craintes de l’expansion du béton. L’arrivée des parisiens qui n’est pas une bonne nouvelle pour les habitants, l’ennui des jeunes dans ce village sont décrits. En parallèle au calme, l’arrivée de la fête foraine : l’événement de l’année.

Tout nous est décrit avec un style très fluide, proche du langage parlé, avec des passages qui frôlent la poésie. La spontanéité est au rendez-vous, l’absence de filtre également. Le lecteur est placé en immersion dans la tête de ce narrateur dont on découvrir la vie, la cellule familiale, le regard des autres. Les couleurs mentionnées ont leur rôle et leur importance aux différentes étapes de la lecture et prennent tout leur sens.

Un récit tout à fait émouvant, rempli de doutes, de confessions, de découvertes des valeurs. Le style d’écriture à la limite du brut met en valeur le contenu et le rend. L’humain et les ressentis dont aux premiers plans. Je salue la prouesse de l’auteur de m’avoir totalement emmenée au fin fond du 77. Un premier roman que j’ai pris plaisir à découvrir, un mélange savamment dosé de noirceur et de lumière Je suivrai de près les futures sorties de l’auteur.

J’avoue avoir revu une partie de mon enfance, un village de 400 habitants au milieu des champs de céréales, où la vie des jeunes se déroule à l’arrêt de bus.

77 ded

Résumé : Ce matin, il a attendu le car scolaire avec les autres adolescents mais il n’est pas monté dedans. Aujourd’hui il va rester toute la journée seul sous l’abribus, à regarder passer les voitures, à laisser son regard se perdre sur la terre du « sept-sept », ce département de transition entre Paris et la glaise, à se noyer dans les souvenirs qui le lient à Enzo le Traître, à la fille Novembre, au grand Kevin.

Date de parution : 21.08.2019 aux Editions Actes Sud

marin fouqué

9 réflexions au sujet de « 77 de Marin Fouqué »

    1. Merci!! Un achat compulsif, non prévu suite à une très belle rencontre au salon de la mairie du 7eme. Voisin d un auteur avec qui j’échangeais. De fil en aiguille me voilà avec une très belle découverte. Un roman noir atipyque 🙃 merci!

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s