Salon Lire C’est Libre, alors c’était comment ?

Le Samedi 25 Janvier 2020, à la Mairie du 7ème, journée particulière, allez je vais vous raconter cette journée en mode « Il était une fois »…

 

Un salon c’est d’abord les retrouvailles avec les amis lecteurs… Le temps passe très vite et pas toujours le temps de prendre des photos

dej

Quoi de mieux que de se retrouver avant les festivités pour partager un déjeuner ? De gauche à droite, Morphéa, Deborah (Des Bobos), Ophélie (Quant Ophé Lit) et Yannick (NigraFolia)

J’ai aussi eu la chance de croiser Lucile (loeildeluciole) qui organise de super brunch entre auteurs et lecteurs. De très belles rencontres, d’échanges et de convivialité, l’occasion de rencontrer Yohann (Yoh Ju suffoque sous sa PAL). Quelques échanges très sympathiques avec Aurélie (deslivresetmoi7) et Lolo (pausepolars).

ge

Une joie de croiser Geneviève (en photo), bibliothécaire et Cheffe du Gang des Flingueuses (collectif polar : chronique de nuit) , ainsi que Sylvie, flingueuse et administratrice du groupe Les Plumes Noires sur Facebook .

Toujours un plaisir de retrouver Caroline, libraire à la Fnac de Rosny, qui va nous conctocter une très belle édition de son salon les 16 et 17 mai Rosny Soit Qui Mal Y Pense. 

les potes

De gauche à droite, Morphéa, Moi, Yannick, Sylvie, Samantha, Ophélie, David (avec fred, ils animent le blog C’est Contagieux), Geneviève, Fabienne, Yvan ( Emotions – BLog Littéraire) et Fred.

groupe lecteur

Marc, Morphéa et Ophélie

Place maintenant aux auteurs…

Une sacrée affiche que les organisateurs nous ont concoctée !!!

les auteurs

Dans un cadre majestueux, j’ai eu la chance de revoir : 

solène

 

Solène Bakowski, toujours aussi lumineuse, rayonnante avec qui c’est toujours un plaisir d’échanger

 

 

 

Anne laure

 

Anne Laure Morata, très sympathique même si je me fais grondée pour la qualité de mes photos, mille excuses.

 

 

 

Lou et les garçons

 

Une photo que j’ai baptisé « Lou et les Garçons », de gauche à droite, Ian Manook (Roy Braverman), Niko Tackian, Lou Vernet, Nicolas Lebel et Laurent Scalèse

 

 

nils

 

Nils Barrellon, où une histoire de « L » re mille excuses et de suisses, un plaisir d’échanger et de rigoler, hâte de lire côté allemand.

 

 

scalèse

 

 

Ne pas réussir à voir Laurent Scalèse mais le croiser juste avant la fin…

 

 

laurent

 

Laurent Malot, dont nous avons parlé longuement de ses livres, mais pas que… la SF s’est invitée par là…

 

 

 

 

la team hugoLa Team Hugo, Bertrand Pirel avec qui nous avons des discussions passionnantes. Sandrine Destombes, je trépigne d’impatience jusqu’en Mars, et merci poru les conseils de lecture. Roy Braverman (Ian Manook) une de mes futures lectures.

 

 

jacques et danielle

 

 

Jacques Expert et Danielle Thiery en pleine discussion

 

 

 

Des séances émotions : 

Faire dédicacer à Danielle un de ses premiers livres

Avoir enfin trouver l’une des BD de Niko Tackian… et l’observer la re-découvrir…

Place maintenant aux nouvelles rencontres : 

cedricc

 

Cédric Cham, auteur découvert il y a un peu plus d’un an, mais jusque là jamais vu, c’est maintenant chose faite. Un moment d’échanges très sympathique.

 

 

 

Alexis Aubenque, merci à Jean Paul (Leressentidejeanpaul) de m’avoir aidée, car perturbée par le fait que l’auteur change le nom d’un de ses personnages j’ai perdu le fil. Du coup, j’en ai oublié la photo, mais heureusement les copines sont là pour aider.

 

marin

 

Marin Fouqué, une belle rencontre et de beaux échanges.

 

 

 

patrice

 

Patrice Abbou, que je vais me faire une joie de découvrir, merci pour les échanges.

 

 

Quand une amie, Delphine (Mesévasionslivresques) ne peut malheureusement pas venir : 

Je suis allée à la rencontre de Carène Ponte et Agnès Abecassis

Voilà il est déjà 18H les portes vont bientôt se fermer, mais je ne rentre pas les mains vides : 

A gauche les emplettes prévues, à droites les imprévues.

Une super journée qui ne s’arrête pas là. Nous avons décidé de prolonger ces moments géniaux et aussi car nous avons avons appris que ce serait la dernière édition de ce salon.

groupe soiree

De gauche à droite, Morphéa, Hélène, Marc et Deborah

Et voici notre déballage commun :

deballage

Je ne vous raconte même pas la tête de nos voisins de table !!!!

La journée s’est achévée comme elle avait débuté, excellente !!!!

Un grand merci et bravo aux organisateurs et un clin d’oeil à David !!

 

 

 

 

Salon Polar’Osny, c’est fini pour aujourd’hui

Hier se déroulait la deuxième édition du Salon Polar’Osny, après trois belles semaines de festivités.

Je dédie cet article à Isabelle Bourdial, ainsi qu’à toute l’équipe d’organisation, qui ont œuvré afin que cette journée soit magnifique.  Une véritable réussite, toutes mes félicitations !!!

GROUPE.jpg

Après les présentations d’auteurs, place à la clôture. Je remercie toutes les personnes qui ont bien voulu répondre à mes questions…

 

  • Malik AGAGNA 

MALIK AGAGNA.jpg

 

« Ecrire c’est partager »

« Ecrire du polar c’est faire réfléchir en racontant une histoire intéressante »

« Etre à Polar’Osny c’est rencontrer le public »

 

 

  • Cicéron ANGLEDROIT

CICERON ANGLEDROIT

 

« Ecrire c’est dire »

« Ecrire du polar c’est régler ses comptes »

« Etre à Polar’Osny c’est un plaisir »

 

 

  • Thierry BERLANDA 

THIERY BERLANDA

 

« Ecrire c’est comme pour un pommier, faire des pommes »

« Ecrire du polar c’est faire jaillir toutes les couleurs de la vie, mais sur fond noir« 

« Etre à Polar’Osny c’est une joie particulière et une nouvelle habitude »

 

  • Cécile CABANAC

CECILE CABANAC

 

« Ecrire c’est vivre la vie d’un(e) autre »

« Ecrire du polar c’est aller vers mes penchants un peu sombre »

« Etre à Polar’Osny c’est un plaisir »

 

 

  • Cyril CARRERE 

CYRIL CARRERE.jpg

 

« Ecrire c’est un passion avant tout »

« Ecrire du polar c’est une nouvelle aventure »

« Etre à Polar’Osny c’est un très grand plaisir, à refaire »

 

 

  • Sandrine COLLETTE 

SANDRINE COLLETTE.jpg

 

« Ecrire c’est la vie »

« Ecrire du polar c’est mettre à jour des peurs et les partager avec les autres »

« Etre à Polar’Osny c’est doux, sucré, chaud et sympa »

 

 

  • David COULON

DAVID COULON

 

« Ecrire c’est une nécessité et un plaisir »

« Ecrire du polar c’est je ne sais pas si j’écris du polar »

« Etre à Polar’Osny c’est pas une nécessité, mais un plaisir »

 

 

  • Sandrine DESTOMBES

SANDRINE DESTOMBES.jpg

 

« Ecrire c’est faire son propre voyage »

« Ecrire du polar c’est une évidence »

« Etre à Polar’Osny c’est une promesse »

 

 

  • Christophe DUBOURG

CHRISTOPHE DUBOURG.jpg

 

« Ecrire c’est donner vie à son imagination »

« Ecrire du polar c’est parler du réel sous couvert de divertissement »

« Etre à Polar’Osny c’est retourner aux fondamentaux (mon premier salon en 2017) »

 

  • Eric DUPUIS

ERIC DUPUID.jpg

 

« Ecrire c’est exutoire »

« Ecrire du polar c’est partager mon expérience »

« Etre à Polar’Osny c’est très sympathique »

 

 

  • Sacha ERBEL

sacha erbel

 

« Ecrire c’est une libération »

« Ecrire du polar c’est j’adooooooooooorrrreee !!!! »

« Etre à Polar’Osny c’est trop bien »

Mention : L’auteur a remporté le Prix Osny and Clyde récompensant la plus belle couverture !!! Bravo

 

  • Christine FERET-FLEURY

CATHERINE FERREY.jpg

 

« Ecrire c’est ma vie »

« Ecrire du polar c’est un défi, premier polar adulte »

« Etre à Polar’Osny c’est une stimulation »

 

 

  • Didier FOSSEY

DIDIER FOSSEY.jpg

 

« Ecrire c’est vital »

« Ecrire du polar c’est une évidence »

« Etre à Polar’Osny c’est Whaouuuuuuuu!!!!! »

 

 

  • Bob GARCIA

bob garcia

« Ecrire c’est transmettre »

« Ecrire du polar c’est interpeller sur notre société »

« Etre à Polar’Osny c’est le bonheur de la rencontre avec les lecteurs et les confrères dans un contexte privilégié »

 

  • Gilbert GALLERNE 

GILBERT GALLENER

 

« Ecrire c’est vivre »

« Ecrire du polar c’est s’amuser »

« Etre à Polar’Osny c’est une bonne expérience »

 

 

  • Nick GARDEL 

NICK GARDEL.jpg

 

« Ecrire c’est solitaire »

« Ecrire du polar c’est un moyen »

« Etre à Polar’Osny c’est 42 »

 

 

  • René MANZOR

RENE MANZOR.jpg

 

« Ecrire c’est descendre en apnée dans soi-même »

« Ecrire du polar c’est faire comme une araignée, tisser du mystère pour attraper le lecteur »

« Etre à Polar’Osny c’est tenir une parole donnée à une amie qui s’appelle Isabelle Bourdial »

 

  • Sandra MARTINEAU 

SANDRA MARTINEAU.jpg

« Faire le calendrier c’est mettre des auteurs à l’honneur, une bonne action pour deux associations »

« Choisir des auteurs de polar c’est le milieu de mes origines étant auteur de polar »

« Etre à Polar’Osny c’est participer à une deuxième édition d’un salon à qui je souhaite longue vie »

 

 

  • Eric MERCIER 

ERIC MERCIER.jpg

 

« Ecrire c’est un plaisir »

« Ecrire du polar c’est une distraction »

« Etre à Polar’Osny c’est un plaisir »

 

 

  • Anne-Laure MORATA

ANNE LAURE MORATA.jpg

 

« Ecrire c’est vivre »

« Ecrire du polar c’est frissonner, s’évader et entraîner les lecteurs dans l’intrigue avec une mécanique implacable »

« Etre à Polar’Osny c’est un super moment »

 

 

  • Cécile PELLAULT

CECILE PELLAULT.jpg

 

« Ecrire c’est partir en voyage et faire partir en voyage »

« Ecrire du polar c’est éviter de m’en prendre à ceux qui pourtant le mériteraient »

« Etre à Polar’Osny c’est découvrir un salon où tout le monde est aux petits soins pour ses invités »

 

  • Stanislas PETROSKY 

STANISLAS.jpg

 

« Ecrire c’est une raison d’être »

« Ecrire du polar c’est déplacer les limites de la réalité dans mon monde »

« Etre à Polar’Osny c’est un plaisir »

 

 

  • Clarence PITZ dans le Rôle de l’Invitée Mystère 

CLARENCE.jpg

 

« Ecrire c’est créatif »

« Ecrire du polar c’est prouver qu’on peut être blonde et cruelle »

« Etre à Polar’Osny c’est une belle surprise »

 

 

  • Jean-Christophe PORTES

JEAN CHRISTOPHE PORTES.jpg

 

« Ecrire c’est de la télépathie »

« Ecrire du polar historique c’est créer une machine à remonter le temps »

« Etre à Polar’Osny c’est un plaisir »

 

 

  • Bertrand PUARD

BERTRAND PUARD

 

« Ecrire c’est conjuguer l’amour des mots et l’imagination »

« Ecrire du polar c’est parler de « notre société » »

« Etre à Polar’Osny c’est très sympa, agréable, un aboutissement »

 

 

  • Sandrine ROY 

SANDRINE ROY.jpg

 

« Ecrire c’est dans mes gênes »

« Ecrire du polar c’est un accident »

« Etre à Polar’Osny c’est j’ai pas de mots »

 

 

  • Roland SADAUNE

ROLAND SADAUNE.jpg

 

« Ecrire c’est un besoin d’écrire du polar »

« Ecrire du polar c’est je ne sais pas écrire autre chose »

« Etre à Polar’Osny c’est un plaisir »

 

 

  • Jacques SAUSSEY

jacques saussey

 

Malheureusement parti avant que je puisse lui poser les questions

 

 

  • Romain SLOCOMBE

ROMAIN SLOCOMBE.jpg

 »

Ecrire c’est ce que j’aimerais lire »

« Ecrire du polar c’est écrire les polars que j’aimerais lire »

« Etre à Polar’Osny c’est continuer à rencontrer mes lecteurs »

 

 

  • Géronimo STILTON 

GERONIMO STILTON.jpg« Ecrire c’est exister »

« Ecrire du polar c’est me donner plusieurs vies »

« Etre à Polar’Osny c’est un pur bonheur »

 

  • Danielle THIERY

DANIELLE THIERY.jpg

 

« Ecrire c’est raconter des histoires avant tout, simplement »

« Ecrire du polar c’est se confronter à des choses extra-ordinaires dans la vie ordinaire »

« Etre à Polar’Osny c’est un rituel, j’espère bien revenir »

 

 

  • Valérie VALEIX 

val.jpg

 

« Ecrire c’est s’enfuir de la réalité »

« Ecrire du polar c’est aller à l’origine du mal »

« Etre à Polar’Osny c’est un plaisir de retrouver amis auteurs et l’amitié d’Isabelle Bourdial »

 

 

  • Lou VERNET

LOU VERNET.jpg

 

« Ecrire c’est exister »

« Ecrire du polar c’est me donner plusieurs vies »

« Etre à Polar’Osny c’est un pur bonheur »

 

 

  • Isabelle VILLAIN 

ISABELLE VILLAIN

 

« Ecrire c’est s’évader »

« Ecrire du polar c’est malmener le lecteur »

« Etre à Polar’Osny c’est du bonheur« 

POLAR’OSNY 2019 – partie 2

Le Samedi 30 Novembre 2019, aura lieu le Salon Polar Osny qui clôturera le festival pour cette 2ème Edition.

Voir article précédent pour le début de la liste 

De 10h A 18h, vous y retrouverez :

 

  • Cécile PELLAULT 

cécile

 

L’auteur : Cécile Pellault est auteure de nouvelles et maman active, très impliquée dans le milieu associatif. Dans ses deux premiers romans, elle explore le ressort comique et satirique des relations familiales. L’année 2016 marque un tournant pour Cécile qui s’essaie avec talent au thriller. Dans son deuxième thriller subtil et haletant, elle aborde une nouvelle fois ses thèmes de prédilection : le voyage, l’exil, les liens familiaux subis ou choisis. « Les voix meurtries » est son quatrième roman.

Bibliographie :

Serial Belle-Fille, publié le 24.05.2005 aux Editions Le Manuscrit

On ne choisit pas sa famille, publié 07.09.2007 le aux Editions Le Manuscrit

Le Brouillard d’une Vie, publié le 24.02.2016 aux Editions Le Manuscrit

Poésies Grand Palais – RMN : Ebook Fragonnard amoureux – le secret des curieuses – 2016

Revue Méninge édition : Crachement #12 – Le grésillement de la radio – 2018

Nouvelles : Souffle court éditions : Recueil collectif Il était une autre fois – Désespoir fraternel – 2018

Les Voix Meurtries, publié le 09.06.2019 aux Editions du Loir

 

  • Stanislas PETROSKY 

stan

 

L’auteur : Stanislas Petrosky, de son vrai nom Sébastien Mousse, est un écrivain qui vit en Normandie.
C’est après une première vie de thanatopracteur qu’il rentre en écriture.
Après quelles nouvelles, il se lance dans l’écriture d’un roman noir historique Ravensbrück mon amour (2015) et reçoit le Grand prix des Blogueurs 2016 qui sera suivi par une romance noire sur la dépression L’amante d’Etretat (2016).

 

Bibliographie (extrait) :

Un havre de paixpublié le 16.05.2018 aux Editions French Pulp 

Je m’appelle Requiem et je t’…, réédité le 28.03.2019 aux Editions French Pulp 

Dieu pardonne, lui pas ! réédité le 28.03.2019 aux Editions French Pulp 

Le diable s’habille en licorne, réédité le 28.03.2019 aux Editions French Pulp 

Requiem pour un fou, publié le 03.01.2019 aux Editions French Pulp

Ils étaient vingt et cent..., publié le 11.04.2019 aux Editions French Pulp 

Opération Requiem, publié le 11.07.2019 aux Editions French Pulp 

 

  • Jean Christophe Portes

jc portes.jpgL’auteur : Après des études à l’Ecole Nationale de Arts Décoratifs, Jean-Christophe Portes a été journaliste, et réalisé une trentaine de documentaires d’investigation, de société ou d’histoire pour la télévision.
Entamées en 2015, les « enquêtes de Victor Dauterive » mettent en scène un jeune officier de gendarmerie sous la Révolution. La série compte aujourd’hui cinq épisodes,  L’affaire des corps sans tête , L’affaire de l’homme à l’escarpin (prix polar Saint-Maur en poche 2018), La disparue de Saint-Maur, L’espion des Tuileries et La trahison des Jacobins.
Minuit dans le jardin du manoir est son premier policier contemporain, publié aux édition du Masque / JC Lattès en 2019. Un polar d’aventure, entre Agatha Christie et Indiana Jones.
Parallèlement, Jean-Christophe Portes est co-auteur avec Colette Brull-Ulmann d’un témoignage sur l’histoire méconnue de l’hôpital Rothschild pendant la 2ème guerre : Les enfants du dernier salut.
Les experts du crime propose une plongée inédite dans les pas des experts criminels de la gendarmerie, au sein de l’IRCGN.

Bibliographie :

L’affaire des corps sans tête, publié le 30.09.2015 aux Editions City

L’affaire de l’homme à l’escarpin, publié le 09.11.2016 aux Editions City

La disparue de Saint-Maur, publié le 15.11.2017 aux Editions City

Les enfants du dernier salut, publié le 15.11.2017 aux Editions City

Les experts du crime, publié le 24.10.2018 aux Editions City

L’espion des Tuileries, publié le 14.11.2018 aux Editions City

Minuit dans le jardin du manoir, publié le 13.03.2019 aux Editions Le Masque

La trahison des Jacobins, publié le 09.10.2019 aux Editions City

 

  • Bertrand PUARD 

bertrand puard.jpg

 

L’auteur : Passionné de littérature, Bertrand Puard a été lecteur dans une maison d’édition avant de se lancer dans l’écriture. Depuis, il a écrit plus de quarante romans. Cinéphage, il imagine aussi des scénarios en radio, série télé, jeux vidéo et bande dessinée. Sa série Les Effacés a obtenu le prix Cognac jeunesse en 2012. Avec sa saga haletante L’Archipel, il a confirmé sa maîtrise du suspense.

 

Bibliographie (extrait) :

Vol 1618, publié le 13.11.2014 aux Editions Hachette

L’archipel tome 1 Latitude, publié le 07.02.2018 aux Editions Casterman

Alexandre : Une aventure épique du jeune Dumas, publié le 30.05.2018 aux Editions Hachette

L’archipel, Tome 2 : Longitude, publié le 29.08.2018

Emile, l’intraitable Zola, publié le 29.08.2018 aux Editions Hachette

Ristretto, publié le 06.06.2019 au Editions Fleuve

Ctrl+Alt+Suppr, publié le 19 juin 2019 aux Editions Casterman 

 

  • Sandrine ROY 

SANDRINE ROY.jpg

 

L’auteur : Sandrine Roy est née à Bègles et vit dans un village près de Montauban. Après avoir fait des études littéraires, elle travaille au sein de l’équipe éducative d’un collège privé. Auteur de la série Lynwood Miller, elle écrit depuis son enfance mais lit également beaucoup, et de tout. Quatre aventures de Lynwood Miller sont écrites, d’autres romans devraient voir le jour…

Bibliographie : 

Lynwood Miller, publié le 10.06.2016 aux Editions Lajouanie

Lynwood Miller : Pas de printemps pour Éli, publié le 15.09.2017 aux Editions Lajouanie 

Lynwood Miller : Rivalités, publié le 10.05.2019 aux Editions Lajouanie 

 

  • Roland Sadaune

roland sadaune.jpgL’auteur : Né à Montmorency 95 de mère polonaise, Roland Sadaune se passionne de littérature policière dès l’âge de 13 ans. Après une adolescence passée entre usine et hôtel, il corrige l’erreur d’aiguillage en plongeant dans la peinture. Sa carrière ne l’empêche pas d’entreprendre l’écriture d’un ouvrage policier. Essai qui se voit transformé par une trentaine de romans et le double de nouvelles.
Précurseur du Polar dans le 95 avec Auvers d’Oz et Val-d’Oise rouge, ancien membre du bureau de l’Association 813, il a peint trente-sept portraits d’auteurs de polars regroupés sous le titre Facteurs d’Ombres. Il participe à des revues de genre et propose une exposition, Palette Noire.
Joker préféré, le cinéma en salle. Il apprécie le ludisme noir qui fait rire jaune.

Bibliographie (extrait) :

Terminus Finistère, publié le 29.01.2002 aux Editions Bastberg

Pélicans les bains, publié le 01.04.2009 aux Editions Ravet-Anceau

Le loup d’Abbeville, publié le 10.06.2010 aux Editions Ravet-Anceau

Deauville entre les planches, publié le 20.06.2011 aux Editions Ravet-Anceau

Haine à la personne, publié le 18.06.2019 aux Editions Le Lys Bleu

 

  • Jacques SAUSSEY

jacques saussey.jpgL’auteur : Né en 1961, j’écris des nouvelles durant de longues années, entre 1988 et 2007. Après le premier prix au concours Alfred Jarry, cette année-là, je quitte l’écriture des nouvelles et j’entame mon premier thriller, La mante sauvage, achevé en 2008. Ce thriller paraîtra le 3 janvier 2013 sous le titre Colère Noire.
C’est le second, De sinistre mémoire, écrit en 2009, qui a connu le premier les joies des rayons des libraires en septembre 2010. Ce roman est ensuite sorti en poche en juin 2011.
Prochaine aventure éditoriale : L’enfant aux yeux d’émeraude, achevé en août 2012. A suivre…
En cours, une pièce de théâtre et deux autres thrillers en construction, dont l’un reprend mes personnages désormais fétiches, Daniel Magne et Lisa Heslin.
Mon domaine : l’histoire noire.
Très noire…

Bibliographie : 

De sinistre mémoire, publié le 02.09.2010 aux Editions Les Nouveaux Auteurs

4 racines blanches, publié le 12.04.2012 aux Editions Les Nouveaux Auteurs

L’enfant aux yeux d’émeraude, publié le 03.04.2014 aux Editions Les Nouveaux Auteurs

La pieuvre, publié le 18.03.2015 aux Editions Toucan

Le loup peint, publié le 06.01.2016 aux Editions Toucan

Ne prononcez jamais leur nom, publié le 11.01.2017 aux Editions Toucan

Colère noire, publié le 16.01.2017 aux Editions French Pulp

7/13, publié le 10.01.2018 aux Editions Toucan Toucan

Principes mortels, publié le 16.05.2018 aux Editions Bragelonne

Sens interdit(s), publié le 16.05.2018 aux Editions French Pulp

Enfermé.e, publié le 11.10.2018 aux Editions French Pulp

Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma-Les carats de l’Opéra, publié le 23.05.2019 aux Editions French Pulp 

Du poison dans la tête, publié le 24.10.2019 aux Editions French Pulp

 

  • Romain Slocombe

romain slocombe.jpgL’auteur : Après des études d’art, Romain Slocombe participe à l’aventure artistique du groupe Bazooka, notamment au tout début de celle du magazine Métal Hurlant (années 70), pour lequel il produit des œuvres naviguant entre bande dessinée et illustration. Ses thèmes de prédilection se focalisent rapidement autour du Japon, auquel il s’est intéressé dès sa prime jeunesse, et le bondage, avec des jeunes femmes (infirmières et japonaises) attachées (auquel et auxquelles il s’est intéressé plus tard).
Ses modes d’expression sont multiples: bande dessinée, dessin, peinture, illustration, photographie, cinéma, essais et roman, ce dernier que cela soit pour la jeunesse ou pour un public plus large. Romain Slocombe a exposé ses œuvres graphiques en France comme à l’étranger (New York, Londres, Stockholm, Tokyo, Bologne…).
L’expression romanesque semble avoir occupé une proportion importante de son énergie créative dès 2000 avec la parution de quatre romans – formant une tétralogie nommée La Crucifixion en jaune – jusqu’en 2006, avec comme (personnages et) éléments principaux :
– un photographe britannique (que l’on espère ne pas ressembler trop à son géniteur), Gilbert Woodbrooke, spécialisé dans la photographie érotique de jeunes japonaises dans des costumes militaires,
– le Japon : certains aspects controversés de son histoire moderne, sa culture alternative, ainsi que les yakuzas,
– de jeunes japonaises, objet des fantasmes artistiques et sexuels de Woodbrooke, victimes désignées de la fatalité et de la maladresse,
les catastrophes inévitables, relatives à l’agrégat des trois éléments précédents.
Ces livres mêlent avec talent une intrigue de type roman noir avec, à chaque fois, des pans de chapitres dédiés à une approche de type historique, d’ailleurs documentée : la secte Aum, l’Histoire du Japon, en particulier ses exactions en Chine à partir de 1937 et pendant la Seconde Guerre mondiale.

Bibliographie (extrait) : 

Première station avant l’abattoir, publié le 05.09.2013 aux Editions Le Seuil

Monsieur le Commandant, publié le 01.11.2013 aux Editions Gallic Books

L’affaire Léon Sadorski, publié le 25.08.2016 aux Editions Robert Laffont

L’étoile jaune de l’inspecteur Sadorski, publié le 24.08.2017 aux Editions Robert Laffont

Sadorski et l’ange du péché, publié le 23.08.2018 aux Editions Robert Laffont

La débâcle, publié le 22.08.2019 aux Editions Robert Laffont

  • Géronimo Stilton 

geronimo stilton.jpg

L’auteur : Geronimo Stilton est un auteur prolixe ! En compagnie de sa petite tribu, il est le héros de multiples histoires.
Entraîné par ses proches, sa sœur, son cousin ou son neveu dans diverses aventures, sa générosité lui permettant de dépasser une nature craintive, il en publie les récits.
Par ailleurs, journaliste et rédacteur de L’Écho du rongeur, il vit à Sourisia.

Bibliographie (extrait) : 

Le championnat du monde des blagues, publié le 04.01.2006 aux Editions Albin Michel Jeunesse

Le mystère de la Tour Eiffel, publié le 02.10.2013 aux Editions Glénat 

Le sourire de Mona Sourisa, publié le 06.01.2016 aux Editions Albin Michel Jeunesse

La nuit magique de Noël, publié le 04.10.2017 aux Editions Albin Michel Jeunesse

Joyeux anniversaire Catastrophe, publié le 28.02.2018 aux Editions Albin Michel Jeunesse

Le secret de Léonard de Vinci, publié le 24.04.2019 aux Editions Albin Michel Jeunesse

  • Danielle Thiéry 

danielle thiery 2.jpgL’auteur : Danielle Thiéry est née en Bourgogne, à Viévigne (Côte d’Or) en 1947. Etudes classiques, bac philo et droit, formation d’éducatrice spécialisée. En 1968, les portes de la police nationale s’ouvrent aux femmes. Concours d’officier de police en 1969, affectation à Lyon en 1970 : brigades des mineurs, des stupéfiants, du proxénétisme. Puis elle est chef d’un groupe de police criminelle dans un quartier difficile et passe le concours de commissaire de police. Une des premières femmes en France à accéder à ce grade en 1976. Tout d’abord, c’est la police des transports (police des chemins de fer, les gares et les trains, police de l’air, des frontières) dont les principales missions sont liées à la lutte anti-terroriste. L’accession au grade de commissaire divisionnaire en fait la première femme de l’histoire de la police française à décrocher ce grade. Elle dirige alors pendant trois ans le Syndicat des commissaires et hauts fonctionnaires de police avant de bifurquer vers d’autres horizons. En effet, son profil intéresse de grandes entreprises telles que Air France où elle est détachée pendant 4 ans, France Telecom, également 4 ans et enfin, La Poste où elle travaille comme directrice de la sûreté en charge de mettre en place les structures nécessaires afin de réduire les atteintes au réseau postal (attaques à main armée, vols en tous genres).
Fin de carrière policière en 2008…
En même temps, au début des années 1990, elle se lance dans l’écriture : romans policiers et scénarios pour la télévision. Une série, Quai N°1, évoque à la fois l’histoire de son arrière grand-mère, Marie Gare, enfant trouvée à Dijon et les aventures d’une jeune femme commissaire spécialiste des trains, dont certains reçoivent des prix littéraires, ainsi Des clous dans le cœur (Ed. Fayard) couronné par le Prix du quai des Orfèvres 2013. Des livres pour la jeunesse, Nuit blanche au musée, en 2004, Les trois coups de minuit en 2009 (Ed Syros).
Passionnée par le polar et les ambiances noires (comme celles de James Ellroy qui est un de ses modèles…), Danielle Thiéry explore à travers ses livres les réalités d’un métier aux règles impitoyables où le pire est vécu au quotidien mais où les relations humaines sont essentielles.
Mariée, deux enfants et cinq petits-enfants, elle vit aujourd’hui entre Paris et le Sud-Ouest de la France.

Bibliographie (extrait) : 

Des clous dans le cœur, publié le 21.11.2012 aux Editions Fayard

Dérapages, publié le 21.05.2015 aux Editions Versilio

Tabous, publié le 21.09.2016 aux Editions Flammarion

Mises à mort, publié le 09.11.2016 aux Editions J’ai Lu

Féroce, publié le 14.03.2018 aux Editions Flammarion

Sex Doll, publié le 01.05.2019 aux Editions Flammarion et Versilio

  • Valérie Valeix 

valerie valeix.jpgL’auteur : Née dans les Yvelines en 1971, passionnée d’Histoire, Valérie Valeix a été membre de la Fondation Napoléon. A la suite d’un déménagement en Normandie, intéressée depuis toujours par l’apiculture (son arrière-grand-père était apiculteur en Auvergne), elle fonde les ruchers d’Audrey. Elle s’engage alors dans le combat contre l’effondrement des colonies, la « malbouffe » et dans l’apithérapie (soins grâce aux produits de la ruche). Elle eut l’honneur d’être l’amie – et le fournisseur de miel – de sa romancière favorite Juliette Benzoni, reine du roman historique, malheureusement décédée en 2016. Cette dernière a encouragé ses premiers pas dans l’écriture « apicole ».

Bibliographie  : 

Échec à la Reine, publié le 11.03.2017 aux Editions Palémon

La Fumée du Diable, publié le 27.10.2017 aux Editions Palémon

Confession d’un pot de Miel, publié le 23.03.2018 aux Editions Palémon

Abeilles, Crimes et Champagne !, publié le 04.01.2019 aux Editions Palémon

Dix Petits Frelons à Giverny, publié le 14.06.2019 aux Editions Palémon

Les diamants de Waterloo, publié le 06.12.2019 aux Editions Palémon

  • Lou Vernet

lou vernetL’auteur : Je veux partir. Loin. Ailleurs. Partir comme on voyage. La folie devant, les doutes derrière. La première fois que j’ai voyagé, c’était à dos de livres. Les mots m’avaient ouvert la voie, j’ai suivi les lignes. Et j’ai aimé. La respiration des virgules, le repos des points, l’essentielle interrogation, la folle exclamation. J’ai aimé à outrance, dans l’absolu, la passion, la servitude. J’ai aimé à vouloir écrire aussi. Le voyage des autres ne me satisfaisait plus, il me laissait à quai, ne comblait plus mes manques. Mais comment voyager seule quand on ne l’a jamais fait ? Comment créer le partir, quand on est encore amarrée ? Qui étais-je pour ainsi vouloir créer ? Dieu est créateur, je n’étais pas Dieu, je ne pouvais pas créer. Alors j’ai copié. Les bons mots de l’un, les maximes de l’autre. Comme ils ne me satisfaisaient pas non plus, j’en ai changé le sens, le rythme et puis l’idée. Ecrire c’est ne pas savoir dire. C’est s’être trop tu. Qu’avais-je à dire qui ne soit déjà révélé ? Mes premiers accents m’ont fait pleurer. Ils étaient aigus, n’en finissaient pas de hurler. Les graves devenaient solennels, pour ne pas dire ennuyeux. Les circonflexes m’ont sauvée, leurs chapeaux m’abritaient. Alors les mots sont devenus mes amis et les verbes ont fini par se conjuguer. Au passé d’abord, dans l’espoir d’un futur ensuite, dans le plaisir du présent enfin. Maintenant il me suffit de les écrire pour jouir. Jouir de les voir prendre vie. Grâce à moi, puis malgré moi, presque en dehors de moi, presque plus fort que moi. Ils sont un voyage, de l’intérieur vers l’extérieur, de moi à vous, de moi pour vous. Ils sont mes ailleurs, ce qui n’est pas si loin.

Bibliographie  : 

Ne m’oublie pas, publié le 10.06.2015 en AutoEdition

La toile aux alouettes, L’inclus, publié le 24.09.2016 aux Editions border Line

Mal barrée, publié le 31.10.2016 en Autoedition

Un trop grand silence, publié le 23.09.2017 aux Editions Border Line

Pensées clandestines, publié le 27.04.2018 en AutoEdition

Toucher l’instant ou la trilogie du choix, publié le 19.09.2018 aux Editions La Liseuse

G comme gratitude, ou l’art de positiver, publié le 29.03.2019 aux Editions du Loir

Le fou de papier, publié le 21.01.2019 en Autoedition

Surtout le pire, publié le 20.09.2019 aux Editions du Loir

  • Isabelle Villain

isabelle villain 2.jpgL’auteur : Née à Casablanca en 1966, Isabelle Villain est une passionnée de romans policiers depuis l’enfance. Elle décide de se lancer dans l’écriture pour mettre par écrit les nombreuses histoires qui lui trottent dans la tête.
Son quatrième roman Peine Capitale, publié aux Editions Auteurs d’Aujourd’hui, a reçu le prix Maurice Bouvier en 2015.
Âmes battues, le second volet des enquêtes du commandant de Lost, découvert dans Peine capitale à reçu le prix du festival du polar de la ville d’Arcachon en 2016.
Mauvais genre publié aux Éditions Taurnada est sorti le 15 novembre 2018.

Bibliographie  : 

Mauvais genre, publié le 15.11.2018 aux Editions Taurnada

Peine capitale, réédité le 17.04.2019 aux Editions Taurnada

Âmes battues, réédité le 17.04.2019 aux Editions Taurnada

 

Venez nombreux !!!! 

 

POLAR’OSNY 2019 – partie 1

Le Samedi 30 Novembre 2019, aura lieu le Salon Polar Osny qui clôturera le festival pour cette 2ème Edition.

Voir la partie 2 suite des auteurs 

 

De 10h A 18h, vous y retrouverez :

 

  • Malik AGAGNA

Malik-Agagna_2775.jpg

L’auteur : Malik Agagna écrit des nouvelles et a gagné de nombreux concours littéraires (La Fureur du noir !).
Du passe faisons table rase (2017) est son premier roman policier. Il vit à Strasbourg.

 Bibliographie :

Du passé faisons table rase, publié le 26.05.2017 aux Editions Lajouanie

Les Oubliés, publié le 12.04.2019 aux Editions Lajouanie

 

 

  • Cicéron ANGLEDROIT

ANGLEDROIT CICERON.jpg

 

L’auteur : Né à  Ivry-sur-Seine , le 19/12/1953. Claude Picq, alias Cicéron Angledroit, alias Isidore Lelonz a toujours vécu en banlieue parisienne. Après avoir obtenu son baccalauréat, il entre dans la vie active par la voie bancaire (au Crédit Agricole en 1973), secteur en marge duquel il évolue toujours. Claude Picq participe à près de 30 salons et dédicaces par an, et est suivi par un millier d’internautes. Il vit à Mennecy.

 

Bibliographie :

Sois zen et tue-le, publié le 10.09.2016 aux Editions PALEMON

Né sous X, publié le 11.11.2016 aux Editions PALEMON

Qui père gagne, publié le 10.09.2016 aux Editions PALEMON

Fallait pas écraser la vieille, publié le 11.11.2016 aux Editions PALEMON

Hé cool, la Seine !, publié le 11.11.2016 aux Editions PALEMON

Riches un jour, morts toujours, publié le 13.01.2017 aux Editions PALEMON

Hé cool, la Seine !, publié le 23.02.2017 aux Editions PALEMON

Tout est bon dans l’boulon, publié le 20.10.2017 aux Editions PALEMON

Y a toujours un môme qui braille quelque part, publié le 02.03.2018 aux Editions PALEMON

Tiens bon l’pinceau, y a des coulures !, publié le 12.10.2018 aux Editions PALEMON

Tel est pris qui croyait pendre, publié le 22.02.2019 aux Editions PALEMON

Comme un cheveu sur le wok : Cicéron à Paris XIIIe, publié le 20.09.2019 aux Editions PALEMON

 

 

  • Thierry Berlanda 

thierry berlanda.jpgL’auteur : Thierry Berlanda est l’auteur de vingt romans. Après Naija (2017) et Jurong Island (2018), Cerro Rico (juin 2019) clôt sa trilogie de techno-thrillers (Éditions du Rocher). Ses autres romans récents sont L’Affaire Creutzwald (2018), un roman noir, et L’Orme aux Loups (2017), un suspense médiéval, parus aux Éditions De Borée. L’Insigne du Boiteux, un thriller pur jus, est ressorti en poche chez le même éditeur en février 2019.

Bibliographie (extrait) :

La Fureur du Prince, publié le 08.04.2015 aux Editions La Bourdonnaye

L’Insigne du Boiteux, publié le 21.01.2016 aux Editions La Bourdonnaye

Naija, publié le 05.04.2017 aux Editions du Rocher

L’Orme aux Loups, publié le 18.05.2017 aux Editions de Borée 

Jurong Island, publié le 11.04.2018 aux Editions du Rocher

L’affaire Creutzwald, publié le 19.04.2018 aux Editions de Borée 

Cerro Rico, publié le 29.05.2019 aux Editions du Rocher

 

 

  • Cécile CABANAC

Cecile-Cabanac_8385L’auteur : Cécile Cabanac est journaliste, réalisatrice et auteure. Elle fait ses armes en presse écrite au journal « Sud-Ouest ». Après une Maîtrise d’histoire contemporaine à l’Université Montaigne à Bordeaux, elle a ensuite intégré l’École supérieure de journalisme de Lille. Elle s’y spécialise dans l’audiovisuel. Diplômée de la 75e promotion, elle rejoint, en 2001, TF1 à Paris comme JRI (journaliste reporter d’images). Maniant avec dextérité la caméra, elle réalise de nombreux reportages pour journaux télévisés de TF1 et LCI. En tant que journaliste réalisatrice, Cécile intègre ensuite « Le magazine de la santé » sur France 5. Elle sera également chroniqueuse au « Magazine de la Santé » ainsi qu’aux « Maternelles » sur France 5. En parallèle elle réalise des documentaires de société pour France 5 et de nombreux numéros de l’émission « Faites entrez l’accusé » sur France 2. Passionnée par la création, l’art, la musique, la mode et l’image, Cécile a été chef de projet communication au sein de Bonne-Graine, de 2015 à 2016.
Des poignards dans les sourires (2019) est son premier roman.

Bibliographie :

Des poignards dans les sourires, publié le 07.02.2019 aux Editions Fleuve retour du Collectif Polar 

des poignards dans les sourires.jpg

  • Armelle CARBONEL 

Armelle-Carbonel_9798.jpgL’auteur : Surnommée « La nécromancière », Armelle Carbonel est née en 1975 et vit dans le 78, à Saint-Germain-en-Laye. Après avoir testé son premier roman, Criminal Loft, par le biais de l’auto-édition, elle devient membre du Collectif De La Plume Noire. L’ouvrage est rapidement repéré par MA Editions qui lui propose un contrat… avant de devoir mettre la clef sous la porte. Cette mésaventure permettra néanmoins à l’auteure de retravailler son texte, lui donnant une intensité qui lui ouvrira les portes de Fleur Sauvage. En mai 2014, Armelle Carbonel a participé au recueil de nouvelles « Santé », un collectif initié par L’Atelier Mosésu pour lutter contre les maladies rares.

Bibliographie : 

Criminal Loft, publié le 18.09.2015 aux Editions Fleur Sauvage

Majestic Murder, publié le 19.01.2017 aux Editions Fleur Sauvage

Phobia, publié le 14.03.208 aux Editions J’Ai Lu

Sinestra, publié le 08.11.2018 aux Editions Ring

 

 

  • Cyril CARRERE

cyril carrereL’auteur : Né en 1983, Cyril Carrere partage sa vie entre la France et le Japon où il vit depuis 2018. Pharmacologue de formation, Cyril a travaillé dans l’industrie pharmaceutique pendant 7 ans, avant de devenir chef de projet de développement d’applications dans le secteur scientifique et auto-entrepreneur.
Passionné de littérature, de culture et de voyages, il est l’auteur du Glas de l’innocence (finaliste prix Fyctia) et du très remarqué Grand Froid (finaliste prix VSD-RTL), plébiscité par le public.
Cyril Carrere signe chez Cosmopolis en juin 2019.

Bibliographie : 

Le Glas de l’Innocence, publié le 14.08.2018 aux Editions Le Lys Bleu

Grand Froid, publié le 22.11.2018 aux Editions Nouvelle Bibliothèque

 

 

  • Sandrine COLLETTE 

Sandrine-Collette_3043L’auteur : Sandrine Collette passe un bac littéraire puis un master en philosophie et un doctorat en science politique.
Elle devient chargée de cours à l’Université de Nanterre, travaille à mi-temps comme consultante dans un bureau de conseil en ressources humaines et restaure des maisons en Champagne puis dans le Morvan.
Elle décide de composer une fiction et adresse son manuscrit aux éditions Denoël. Il s’agit Des nœuds d’acier, publié en 2013. Son premier roman rencontre un vif succès critique et public avec 20 000 exemplaires vendus. Il obtient le Grand Prix de littérature policière ainsi que le Prix littéraire des lycéens et apprentis de Bourgogne.
En 2014, elle publie son second roman Un vent de cendres (chez Denoël) qui revisite le conte La Belle et la Bête.
Devenue l’un des grands noms du thriller français, une fois encore, elle montre son savoir-faire imparable dans Six fourmis blanches (2015).
Il reste la poussière (2016) obtient le Prix Landerneau du polar. En 2017 paraît Les larmes noires sur la terre.
Sandrine Collette partage son temps entre la région parisienne et son élevage de chevaux dans le Morvan.

Bibliographie : 

Des nœuds d’acier, publié le 13.01.2013 aux Editions Denöel 

Un vent de cendre, publié le 13.01.2014 aux Editions Denöel 

Six fourmis blanches, publié le 22.01.2015 aux Editions Denöel 

Il reste la poussière, publié le 25.01.2016 aux Editions Denöel 

Les larmes noires sur la Terre, publié le 28.02.2017 aux Editions Denöel 

Juste après la vague, publié le 18.01.2018 aux Editions Denöel 

Animal, publié le 07.03.2019 aux Editions Denöel 

Et toujours les forêts, publié le 02.01.2020 aux Editions JC Lattès 

 

 

  • David COULON

David-Coulon_5003.jpgL’auteur : David Coulon est né en 1974. Psychologue de formation, il s’intéresse à la littérature sous toutes ses formes, notamment celles décrivant des personnages au bord de la rupture mentale. Ses nouvelles ont obtenu de nombreux prix, et été publiées dans plusieurs revues. Il dirige actuellement plusieurs compagnies de théâtre, en tant que metteur en scène. Dernière fenêtre sur l’aurore est son premier roman.

Bibliographie : 

Dernière fenêtre sur l’aurore, publié le 24.05.2013 aux Editions Asgard

Le village des ténèbres, publié le 02.04.2015 aux Editions Les Nouveaux auteurs

Je serai le dernier homme, publié le 09.03.2018 aux Editions Lajouanie

Trouble passager, publié le 11.04.2019 aux Editions French Pulp

 

 

  • Sandrine DESTOMBES

sandrine destombes.jpgL’auteur : Née en 1971, Sandrine Destombes a toujours vécu à Paris.
Après avoir suivi des études à l’Ecole pour les Métiers du Cinéma et de la Télévision de Paris, elle travaille dans la production d’événements et profite de son temps libre pour écrire des polars, son domaine de prédilection.

 

Bibliographie : 

La faiseuse d’anges, publié le 23.01.2014 aux Editions Nouvelles Plumes

L’Arlequin, publié le 03.03.2016 aux Editions Nouvelles Plumes

Ainsi sera-t-til, publié le 01.05.2016 aux Editions Nouvelles Plumes

Les Jumeaux de Piolenc, publié le 03.05.2018 aux Editions Hugo Thriller

Ils étaient cinq, ré édition le 20.09.2018 aux Editions Nouvelles Plumes

Le Prieuré de Crest, publié le 07.03.2019 aux Editions Hugo Thriller

 

 

  • Christophe DUBOURG

Christophe-Dubourg_2560.jpgL’auteur : Je suis un passionné de cinéma en général, de polar en particulier, toutes périodes confondues. Hitchcock, Lang, Clouzot, Friedkin, le cinéma des années 40, 50, 60, 70, 80…
Je me suis naturellement tourné très tôt vers l’écriture du roman policier, un genre qui permet toutes sortes de fantaisies et qui propose un panel d’histoires très vaste. Cinéphile, gros lecteur, je revendique ainsi plusieurs influences, affectionne différents styles. Autodidacte, j’ai publié une nouvelle à compte d’auteur : Blind test, parue aux éditions Edilivre en 2016. J’ai par ailleurs terminé second au concours de nouvelles du salon de Noeux-les-Mines en février 2017.
Je travaille actuellement dans une librairie papeterie à Caen dans le Calvados.

Bibliographie : 

Les loups et l’agneau, publié le 28.08.2017 aux Editions Ravet-Anceau

La méthode Venturi, publié le 28.01.2019 aux Editions Ravet-Anceau

 

 

  • Eric DUPUIS 

eric dupuis.jpgL’auteur : Né en 1965 à Courrières dans le Pas-de-Calais, Éric Dupuis poursuit ses études secondaires à Lens avant d’incorporer le premier contingent de policiers auxiliaires en octobre 1986. Après plusieurs années de voie publique en tant que gardien de la paix sur la plaque parisienne, il devient Major-Instructeur en tir, self-défense et techniques de sécurité en intervention. En 2018, il est nommé Chef de la BTC, la Brigade Territoriale de Contact. Passionné par les arts martiaux, il pratique et enseigne le Krav Maga en tant que 5ème dan.

Dans le cadre de son travail d’acteur et de conseiller technique pour le cinéma et les séries télévisées, il se lance dans l’écriture et propose ses récits. Il publie sa Trilogie « Les Uniformes Bleus », Prix du Festival Pôle Art 2018, puis ses trois romans suivants dans la collection Polars en Nord chez Airvey Editions ; Aussi noir que le charbon  – lauréat du Prix Sang pour Sang Polar à Franqueville-Saint-Pierre (2016),  Devoir de mémoire (2017) et Tu ne dormiras plus (2018)… un retour aux sources, en quelque sorte.

En 2019, son 7ème Polar, Des larmes d’or et de sang publié chez Cairn Editions, fait resurgir des souvenirs douloureux en Catalogne du Nord, sa nouvelle région adoptive…

Bibliographie : 

Les Uniformes Bleus – Volume 1 : un Bon Flicard, publié le 07.11.2012 aux Editions Beaurepaire

Les Uniformes Bleus – Volume 2 : Flics et frères d’armes, publié le 09.07.2014 aux Editions Les Deux Encres

Tueur de flic, publié le 01.03.2016 aux Editions Antya

Aussi noir que le charbon, publié le 25.04.2016 aux Editions Ravet-Anceau

Devoir de mémoire, publié le 12.06.2017 aux Editions Ravet-Anceau

Tu ne dormiras plus, publie le 07.05.2018 aux Editions Ravet-Anceau

Recueil de nouvelles : 22 long rifle, publié le 14.03.2019 aux Editions La Salamandre Liseuse

Des larmes d’or et de sang, publié le 14 Novembre 2019 aux Editions Cairn

 

 

 

  •  Sacha ERBEL 

sacha erbel.jpg

 

L’auteur : Sacha Erbel est fonctionnaire de police depuis 25 ans, et elle exerce depuis 16 ans au SDLP (Service de la Protection) dans lequel elle assure la Protection rapprochée de personnalités politiques et civiles. Passionnée par l’étude du comportement des criminels en série depuis de nombreuses années, Elle a repris des études en parallèle de son travail et a obtenu un diplôme en Criminologie appliquée à l’Expertise mentale de la faculté de médecine René Descartes à Paris, en janvier 2016.

 

 

Bibliographie : 

L’emprise des sens, publié le 14.11.2016 aux Editions La Liseuse

Le projet Nonoss: Tome 1 – Le Nonoss d’or, publié le 13.01.2018 En AutoEditions 

« 22, les v’là ! « : Tome deux, publié le 31.01.2018 aux Editions La Salamandre Liseuse

L’ombre de Nola, publié le 26.04.2019 aux Editions Eaux Troubles

 

 

  • Christine FERET-FLEURY

christine feret fleury.jpgL’auteur : Christine FÉRET-FLEURY, auteur de La Fille qui lisait dans le métro, paru chez Denoël, a commencé sa carrière dans le monde du livre en étant éditrice auprès de Pierre Marchand, fondateur de Gallimard. Elle publie également des romans pour jeunes adultes dans le label  » Black Moon  » chez Hachette. Elle a fait partie des 103 auteurs francophones invités dans le cadre de  » Francfort en français  » lors de la Foire internationale en 2017 où la France était invitée d’honneur.

Bibliographie : 

S.O.S. Titanic: Journal de Julia Facchini, 1912, publié le 14.04.2005 aux Editions Gallimard

Chaân, Tome 1 : Chaân, la rebelle, publié le 28.08.2010 aux Editions Flammarion

La fille qui lisait dans le métro, publié le 08.03.2017 aux Editions Denoël

Les maux bleus, publié le 03.05.2018 aux Editions Gulf stream

La femme sans ombre, publié le 16.05.2019 aux Editions Denoël

La dernière énigme de Léonard de Vinci, publié le 30.05.2019 aux Editions Auzou 

 

 

  • Didier FOSSEY

FOSSEY DIDIERL’auteur : Didier Fossey en né en 1954 à Paris. Après des études secondaires laborieuses, il fréquente un lycée hôtelier à Granville, en Normandie, d’où il sort muni d’un CAP de garçon de restaurant. Il a la chance de travailler sur le paquebot France, puis dans différents établissements parisiens avant d’ouvrir son propre restaurant. En 1984, il laisse tout tomber pour entrer dans la police, à Paris. Ses années de service en brigade anticriminalité de Nuit du 13e arrondissement de 1986 à 2001, les nuits de planque, de traque, la morsure du froid, ce monde de la nuit lui plaisent et lui fournissent quelques anecdotes croustillantes qui lui serviront quelques années plus tard. On pourrait vous dire aussi qu’il est né en 1954, adore son chien Amos, un carlin sur lequel il n’a aucune autorité. Qu’il n’a jamais correspondu aux clichés de policiers, ce qui a lui a valu parfois quelques remontrances. Qu’il aime aussi chiner dans les brocantes, écouter Serge Gainsbourg et manger un Paris-Brest, que sur une piste de danse il a deux pieds gauches et qu’il est ophiophobe, mais ça, c’est une autre histoire…

Bibliographie :

Collection l’Embaumeur, Na Zdrowie, publié le 15.05.2014 aux Editions Atelier Mosésu

Collectif, « 22, Les V’là ! », publié le 31.01.2018 aux Editions La Salamandre Liseuse

Burn-Out, publié le 14.02.2018 aux Editions Bragelonne

Ad Unum, publié le 07.03.2018 aux Editions Flamant Noir

Artifices, publié le 18.06.2018 aux Editions Flamant Noir

Tr@que sur le Web, publié le 18.06.2018 aux Editions Flamant Noir

Congés Mortels, publié le 12.11.2019 aux aux Editions Flamant Noir

 

 

  • Bob GARCIA 

bob garcia.jpgL’auteur : Ingénieur diplômé de l’Ecole centrale (promo 79), Bob Garcia a travaillé dans les télécoms.
Passionné de littérature populaire et de romans policiers et spécialiste d’Hergé et de Tintin, il a écrit plusieurs essais tintinophiles, dont Jules Verne et Hergé, d’un mythe à l’autre pour lequel il a obtenu le prix Jeunes Lecteurs des médiathèques de Paris.
Il est aussi l’auteur de plusieurs romans, dont L’Ipotrak noir et Le Testament de Sherlock Holmes (2005), qui a été récompensé par le prix Intramuros et le premier prix du festival Polar & Co de Cognac en 2005.
Il est membre de 813 (l’association des amis de la littérature policière), de l’ADH (Association des Amis d’Hergé) et de la SSHF (Société Sherlock Holmes France).
Musicien de jazz et compositeur, il joue de plusieurs instruments (contrebasse, guitare et banjo notamment) et a enregistré plusieurs disques avec différentes formations.
Bob Garcia est aussi chroniqueur et anime notamment, en 2009, la chronique hebdomadaire « Jazz et Polar », le mercredi matin sur la radio TSF Jazz.

Bibliographie (extrait) :

Le testament de Sherlock Holmes, publié le 28.02.2007 aux Editions Livre de Poche

Duel en enfer, publié le 10.02.2010 aux Editions J’ai Lu

Penny Blood : Sherlock Holmes revient !, publié le 04.01.2011 aux Editions Mac Guffin

Les spectres de Chigago, publié le 19.05.2016 aux Editions du Rocher

L’Affaire Mina Marten – Sherlock Holmes contre Conan Doyle, publié le 09.11.2017 aux Editions La Mécanique Générale

 

 

  •   Nick GARDEL

nick gardel

 

L’auteur : Enseignant dans les parties les plus complexes des méandres de l’éducation nationale, dépassé par une quarantaine qui aurait tendance à se calquer sur le mouvement de l’horloge comtoise du salon, il a bien fallu que Nicolas Juan trouve une échappatoire. Il a finalement mis la main sur Nick Gardel pour se cacher derrière et pouvoir écrire des bêtises.

 

Bibliographie (extrait) :

Droit dans le mur, publié le 01.10.2016 en AutoEdition

Le bruit dans ma tête, publié le 26.06.2018 en AutoEdition

Mourir, encore… (et plein d’autres choses), publié le 21.08.2018 en AutoEdition

Laisse tomber : Petit manuel de survie en milieu grabataire, publié le 26.03.2019 aux Editions du Caïman

Morts Chroniques, publié le 31.07.2019 en AutoEdition

 

 

  •   Gilbert GALERN

gilbert gallerne.jpgL’auteur : Gilbert Gallerne est un auteur français qui, après avoir publié plusieurs romans sous le pseudonyme de Gilles Bergal (voir la page auteur sous ce nom), publie à présent sous son véritable patronyme des thrillers qui rencontrent un succès sans cesse grandissant.
Ses romans ont été publié chez Flammarion, Belfond, Baleine, France-Loisirs, mais c’est chez Fayard qu’il obtient le Prix du Quai des Orfèvres 2010 pour Au pays des ombres, vendu à plus de 100 000 exemplaires.
Son dernier roman, Sous terre,personne ne vous entend crier, est publié par French Pulp. Il s’agit du premier d’une série mettant en scène le commissaire Jonzac. Chaque volume pourra se lire indépendamment. Dans celui-ci, le commissaire Jonzac arrive à la fin de sa carrière alors que toute la PJ s’apprête à quitter le 36. Une dernière enquête lui tombe pourtant dessus, une enquête qu’il ne peut mener : le meurtre de sa nièce dans des circonstances horribles, dans les sous-sols de Paris. Déchargé de cette affaire du fait de ses liens avec la victime, il entreprend de mener une enquête parallèle pour capturer le tueur qui le nargue depuis l’obscurité des galeries souterraines. Pour lui, c’est une descente aux enfers qui commence. Ce roman est également disponible en édition numérique.
Parallèlement à ses publications au sein de l’édition traditionnelle, Gilbert Gallerne est en effet un précurseur de l’édition numérique et la plupart de ses ouvrages sont à présent disponibles sous cette forme (via Kindle notamment).

Bibliographie (extrait) :

Au pays des ombre, publié le 10.05.2010 aux Editions Feryane

Chutes mortelles, publié le 01.10.2014 aux Editions Objectif Noir

Sous terre personne ne vous entend crier, publier le 21.06.2018 aux Editions French Pulp

Mauvaise main, publié le 10.01.2019 aux Editions French Pulp

 

 

  •  René MANZOR

rene manzor

 

L’auteur : Né avec le goût de construire des histoires, René Manzor a d’abord donné corps à cette envie au cinéma. Ses deux premiers films, Le Passage et 3615 Code Père Noël, le font remarquer par Steven Spielberg qui l’invite à Hollywood. Voilà le jeune Français lancé à Los Angeles, scénariste et réalisateur, ghost writer pour les grandes productions. Dans les années 2000, René Manzor quitte les États-Unis et renoue avec le cinéma français (Dédales). En 2012, son premier roman, Les Âmes rivales, a révélé une plume au rythme vif et un univers mystérieux.

 

 

Bibliographie : 

Les âmes rivales, publié le 10.05.2012 aux Editions Kéro

Celui dont le nom n’est plus, publié le 22.05.2014

Dans les brumes du mal, publié le 19.10.2016 aux Editions Calmann-Lévy

Apocryphe, publié le 03.10.2018 aux Editions Calmann-Lévy

 

 

 

  • Eric MERCIER

eric mercier.jpg

 

L’auteur : Historien de l’art et commissaire d’expositions, Eric Mercier est docteur en Histoire de l’Art et spécialiste de la peinture figurative des années 50 dont Bernard Buffet est la figure emblématique. Dans la peau de Buffet est son premier roman policier où la fiction se mêle à l’histoire de l’art.

Bibliographie : 

Dans la peau de Buffet, publié le 20.12.2018 aux Editions Anfortas

dans la peau.jpg

  • Anne Laure MORATA 

anne laure morata.JPGL’auteur : Depuis toujours, l’écriture accompagne Anne-Laure Morata au quotidien, jeune conseillère en ressources humaines de la région parisienne. Férue d’histoire et de littérature, elle publie avec Le Jeu de dupes, la suite des aventures de son héros rencontré dans L’Héritier des pagans.
Anne-Laure Morata est l’une des gagnante d’un concours ayant pour thème les romans historiques. Cette passionnée d’Histoire, au terme de trois mois de fructueuses recherches, poussée par son inspiration et son envie d’écrire, et largement soutenue par sa famille, a donné vie à Gilles le Bars, un attirant jeune homme de 20 ans.

Bibliographie : 

L’héritier des pagans, publié le 09.09.2009 aux Editions Le Masque

Le jeu de dupes, publié le 09.06.2010 aux Editions Le Masque

Meurtres à Versailles, publié le 25.01.2012 aux Editions Le Masque

Sa majesté des poisons, publié le 14.10.2015 aux Editions Le Masque

Nourris un corbeau, il te crèvera les yeux, publié le 03.01.2019 aux Nouvelles Editions de l’Aube