Meurtre bénévole (tome 1) de Catherine Secq

MEURTRE BENEVEOLE

Mon avis : Je découvre l’auteure par ce livre. Un assassinat dans une association. Nous découvrons Josiane, commissaire et rock’n’roll.

L’auteur associe parfaitement le côté loufoque du personnage principal et le côté sérieux de l’enquête. Ce polar est frais, dynamique, et nous plonge dans le milieu associatif. Ici en présence d’un sacré panier de crabes. Entre les salariés et les bénévoles, c’est conflits, chapardages, chamailleries, en fait tout le monde est suspect car franchement chacun aurait eu envie de… J’ai découvert pas mal de choses sur les différents fonctionnements qui à mon sens auraient toutes leurs places dans la vie réelle.

L’écologie est très bien abordée, tant sur le plan visible : la nature et les déchets par exemple, que part la biologie et les écosystèmes. L’alternance des informations disséminées au cœur de l’enquête est très intéressante.

L’empoisonnement par des champignons pourrait passer facilement pour un accident pour le commun des mortels, sauf face à des spécialistes dont fait partie la victime.

Josiane Bombardier, derrière son humour, son sérieux, est une enquêtrice chevronnée qui ne laisse rien passer. Elle sait aussi faire preuve d’une grande sensibilité et prend sous son aile Paul, jeune inspecteur qui a certaines particularités qui peuvent parfois nous déstabiliser ou nous faire rire, suivant les situations. Ce duo improbable va se retrouver face à un huis clos, et va devoir débusquer le meurtrier dans ce bâtiment magnifique qui fait rêver, dans un des plus chics quartiers parisiens.

Une belle première aventure qui ne manque pas de piquant et qui nous réserve de belles surprises. Aucun temps mort, une intrigue bien ficelée et des personnages attachants ou détestables suivant le cas, sans tomber dans le piège de la caricature. Un panel de personnalités qui sait captiver le lecteur qui se prend aussi au jeu de trouver le ou la coupable.

De beaux dessins graphiques se sont glissés et certains m’ont bien faits rire !!! Je suivrai les futures enquêtes de Bombardier, cette femme qui a du chien, heu non des chats…

MEURTRE DED

Résumé : La cuisine et le rock sont les deux passe-temps préférés de Josiane Bombardier, lorsqu’elle ne s’occupe pas de sa petite-fille adorée, Zoé, et surtout lorsque les assassins de la capitale, peu préoccupés par les acquis sociaux, lui laissent un peu de répit en dehors des heures légales de travail. Cette commissaire, d’un style particulier, a l’habitude de mener rondement ses enquêtes policières, surtout lorsqu’elle peut se faire aider par son inspecteur préféré, Paul Holo, qui lui sert autant de tête de Turc que d’homme à tout faire.
Cette fois-ci, la commissaire Bombardier va devoir s’immiscer dans le milieu associatif, y soulever les tapis et la poussière, pour nager dans les eaux troubles de personnalités déroutantes. À force de tirer le fil de la pelote, la vérité finira par éclater, mais pas sans éclabousser tout ce joli petit monde.

Date de publication : 22.11.2018 aux Editions Librinova

D’autres avis sur ce livre : Mes Évasions Livresques, The Wonderful Books, lalleedeslivres, Hello Books,

SECQ CATHERINE

Sherman – Tome 2 – L’ascension. Wall Street de Griffo et Desberg

SHERMAN T2

Mon avis : Jay n’a toujours aucune idée de qui se cache derrière l’assassinat de son fils. Il est entendu par les autorités afin d’établie une liste des personnes capables d’avoir fomenté cet attentat.

Il revient sur sa vie, son ascension, ses origines. L’alternance du passé et du présent est à la fois instructive dans l‘enquête mais suscite également l’intérêt du lecteur. Qui est réellement Jay Sherman ? De plus, nous en apprenons plus les années 30 aux Etats Unis, l’ambiance, la vie ainsi que les différents rouages qui vont précédés la seconde guerre mondiale.

J’apprécie toujours autant cette série très énigmatique, Jay a surement quelques cadavres dans le placard ou ne s’est pas fait que des amis dans son passé. De plus, les rivalités au seing de la banque de son beau-père, se font de plus en plus ouvertes, certains sont prêts à tout pour qu’il soit licencié et évincé de la célèbre famille Wallace.

Les nuances de couleurs, permettent également aux lecteurs de suivre la temporalité des faits relatés.

Un suspense haletant. Des histoires de prohibition, de jalousie, de femmes et que sais-je d’autres ?

Je recommande vivement cette série, à tous les passionnés d’intrigues financières et historiques car quelque chose me dit que ce dernier aspect va prendre de plus en plus de place à l’avenir.

SHERMAN T2 PLANCHE

Résumé : Alors que son fils est toujours entre la vie et la mort, Jay Sherman refuse de s’offrir en victime consentante à ses ennemis. Quelqu’un lui en veut, a juré de tout lui prendre, et il compte bien se défendre. Jay connaît bien la douleur et le combat. De la rue à la banque, il a toujours dû se battre. Alors, faute de mieux, il commence par enquêter sur son plus vieil ennemi déclaré, David Sterling. Une plongée dans leur passé commun et l’Amérique d’avant-guerre nous révélera que Jay Sherman était aussi doué pour survivre que pour se venger…

Date de publication : 21.01.2011 aux Editions Lombard

A découvrir au préalable l’opus précédent : Tome 1 – La promesse. New York

Le souffle de la nuit (tome 2) d’Alexandre Galien

le soufle de la nuit

Mon avis : J’ai été ravie de retrouver Valmy et son équipe. Une enquête qui va les plonger au centre de l’horreur que se soit dans les actes mais aussi des cibles. Tout le monde s’interpelle et s’interroge.

Valmy, un personnage éprouvé dans Les cicatrices de la nuit, va revenir à Paris car ses connaissances acquises dans ses nouvelles fonctions peuvent être cruciales, tout autant que son réseau. Il est à la fois attachant, mais transpire de respect d’être toujours debout et fait face malgré ses douleurs.

La dimension humaine est très présente ici, l’être humain et son traitement semble être au centre de cette intrigue et ses problématiques. Chacun a une histoire, une expérience, sa vie et ses ressentis. C’est un des aspects que j’apprécie chez l’auteur de rendre le tout dans le prisme de cette dimension humaine.

Quand l’expérience est dramatique, amènent des personnes souffrantes d’événements tragiques, à passer par la case vengeance. Là plus aucune limite, de distinction entre le bien et le mal. On rajoute ici, une dimension de croyances, le vaudou et ses codes sont d’autant d’indices que les enquêteurs vont suivre.

Ici encore, la violence du monde de la nuit, la prostitution, ses rouages et ses chemins sont très bien dépeints et embarquent le lecteur dans ce monde d’une noirceur, liée à certaines pratiques. Je suis de plus en plus surprise, de constater que l’ascendant dans ce domaine n’est pas forcément toujours orchestré par des hommes. Parfois certaines victimes féminines deviennent des bourreaux tout aussi redoutables.

Une enquête qui va balayer les différentes strates sociales, saupoudré également d’un contexte géopolitique. J’ai beaucoup apprécié apprendre tout au long de ma lecture différentes croyances dont j’ignorais soit la naissance, soit leur symbolique.

Une enquête qui va éprouver cette équipe, mais en plus quand chaque service va chercher à tirer la couverture à lui, le résultat peut être d’autant plus détonnant. Une mise en lumière assez originale qui emporte le lecteur devant ce spectacle.

Un suspens distillé, une écriture entraînante et fluide, un thème très intéressant, une enquête à plusieurs inconnues. Un ensemble qui séduira les fans de polars.

Résumé :  » Les silences de Valmy, au bout du fil, avaient résonné dans leurs oreilles comme le sifflement d’un corps qui tombe droit dans l’abîme. Pourtant quand le chef de la Crim’ avait prononcé les mots  » meurtre ‘,  » poupée criblée de cicatrices ‘,  » vaudou ‘ et  » bois de Vincennes ‘, une tension inhabituelle avait envahi la pièce. Jean et le commissaire ne surent dire si c’était sa respiration qui avait changé, ou s’il était habité d’une force inconnue, mais le Valmy qu’ils connaissaient avait repris le dessus.  »
Des faubourgs de Barbès aux dorures des ambassades, entre prostitution et magie noire, le groupe de Philippe Valmy se reforme pour traquer un tueur sanguinaire qui met à vif les cicatrices du passé.

Date de publication : 24.09.2020 aux Editions Michel Lafon

A lire de préférence dans l’ordre : Les cicatrices de la nuit

Quelques mots sur notre rencontre

alexandre

Jeux de dames d’André Buffard

jeux de dames

Mon avis : J’ai été ravie de retrouver David Lucas, avocat, dans de nouvelles aventures. Ici, il va devoir défendre son assistante, Dolorès, inquiétée dans une sombre affaire à multiples facettes. Le passé va faire resurgir une enquête qui paraissait bouclée, la coupable en prison.

Nous suivons, et c’est ce que j’apprécie énormément avec cet auteur, toutes les étapes vues à travers le prisme de l’avocat et des suspects. En face, les enquêteurs ont eu aussi leur rôle mais ne sont pas au centre du récit.

La complexité des affaires lorsqu’elles semblent se rejoindre est très bien démontrée. David va devoir jongler avec de multiples dossiers, tout en maintenant son cabinet ouvert. Là, c’est limite la cour des miracles, son assistante en garde à vue et sa collaboratrice indisponible.

Les perquisitions vont s’enchaîner, les témoins se transforment en fantômes, le doute plane et l’obscurité ne semble pas vouloir laisser la place à la lumière.

La manipulation est un fait, elle est tellement présente, qu’elle se personnifie. A chaque pas avancé, on semble avancer sur des sables mouvants.

En parallèle, une sombre histoire mêlant, famille, sport et argent va s’ajoute au programme et pimenter les journées déjà surchargées du conseil. Tout mener de front, un sacré jongleur, un jeu d’équilibriste.

Une nouvelle fois, j’ai dévoré ce livre, l’auteur sait maintenir à la fois le suspense et tenir en haleine son lectorat en nous distillant les faits et raisonnements à travers ses différents personnages. Différentes histoires qui mettent en scène l’avocat, son rôle, son jeu de claquette parfois et sa manière de gérer les événements au fur et à mesure qu’il en a connaissance.

Une écriture directe, fluide, entraînant, le lecteur se prend au jeu de vouloir savoir, se met lui aussi à émettre des suppositions.

Les morts vont s’enchaîner et l’auteur nous montre le sang-froid dont David fait preuve dans toute circonstances.

Sont aussi bien étayées les relations et frontières entre client et son conseil, les limites à ne pas franchir.

En résumé, une excellente lecture à la fois dynamique et entraînante et très sympathique. J’ai été contente de retrouver notre duo David-Dolorès, même si l’émotion est parfois passée par là. Je trouve très bonne l’idée d’avoir fait revenir un personnage rencontré dans Le Jeu de la défense.

Tous les éléments sont ici réunis pour passer un très bon moment et s’impatienter jusqu’à la prochaine sortie de l’auteur.

Résumé : David Lucas, avocat pénaliste renommé qui exerce au Barreau de Lyon, reçoit ce matin-là aux aurores, un appel de policiers qui viennent de mettre en garde à vue une personne qui le sollicite pour sa défense. A sa grande surprise, il apprend qu’il s’agit de son assistante, Dolorès, soupçonnée de complicité d’assassinat dans le cadre de l’homicide dont a été victime son mari plusieurs années plus tôt. L’affaire a été ré-ouverte à la suite d’une dénonciation anonyme, en dépit du fait que l’auteure présumée avait à l’époque reconnu les faits et depuis été condamnée…

Date de publication : 29.05.2020 aux Editions Filature(s) – 11.03.2021 aux Editions Points

Autres œuvres de l’auteur : Le jeu de la défense

ANDRE BUFFARD

La Vallée (tome 6) de Bernard Minier

LA VALLEE

Mon avis : Retrouver Servaz est toujours un grand moment où chaque page est savourée.

Quand on suit les différents volets, on sait que le passé n’est jamais très loin et que les cicatrices peuvent être encore très vives. Cet opus n’échappe pas à la règle vu le retour d’un personnage rencontré dans les premiers tomes.

Une enquête sombre se profile, un mélange de disparition, de meurtres mis en scène, de sombres secrets, le tout situé dans un village qui va devoir faire face à ce qui peut être comparé à un séisme d’événements. Le calme paisible n’est qu’une façade, le lecteur va rapidement s’en rendre compte en même temps que les enquêteurs.

Un décor de vacances mais qui abrite des profils, au milieu des montagnes, la rudesse des éléments, mais aussi des ombres planent.

Une ambiance cléricale qui donne une dimension à la fois austère mais aussi communautaire. Cette abbaye va être le point d’encrage qui va emporter Servaz dans une épineuse affaire qui le rattrape. On ressent son partage entre répondre à l’appel désespéré, mais aussi ne pas perdre pied plus qu’il ne l’a déjà fait.

Une construction qui me ravit à chaque fois, l’environnement est tellement présent qu’il est un personnage à lui tout seul, les éléments montagneux ou climatiques ont une place tellement importante, le lecteur se sent à la fois impliqué et totalement immergé. Un huis clos à ciel ouvert, la tension monte, tant par la peur, mais pas que… L’ambiance s’alourdit les oppositions vont se mettre en lumière.

J’avoue avoir eu une sacrée frayeur car j’ai cru que l’auteur allait nous faire « un retour en arrière » et que Servaz allait tomber dans un panneau. Mais tout s’est bien passé. La manipulation est au centre de cette enquête. Tous les personnages sont à un moment donné embarqué malgré eux vers des pentes toujours plus abruptes et la remontée vers la lumière n’est pas forcément chose aisée.

Cet opus, je l’ai trouvé à la fois magnifique car l’auteur maintient totalement l’attention du lecteur tout au long de l’évolution et des différentes enquêtes en parallèle sans jamais le perdre. Aussi, j’ai eu un « whaouuuu c’est super osé mais tellement machiavel », là je n’en dis pas plus pour éviter le spoile. Du génie, de l’imagination, la Nature à la fois une ressource comme une menace, l’Humain, tous ces caractères qui risquent à tout moment d’exploser, scotchent le lecteur et l’emportent.

J’ai juste un tout tout petit regret, la disparition du monastère, très présent pendant les trois quarts du livre, disparait du paysage au tiers, j’ai trouvé dommage…

Une excellente lecture, dynamique, anxiogène qui m’a totalement conquise. Il me tarde de retrouver de nouveau la plume de l’auteur.

Résumé : « Je crois que quelqu’un est en train d’agir comme s’il se prenait pour Dieu… »
Un appel au secours au milieu de la nuit
Une vallée coupée du monde
Une abbaye pleine de secrets
Une forêt mystérieuse
Une série de meurtres épouvantables
Une population terrifiée qui veut se faire justice
Un corbeau qui accuse
Une communauté au bord du chaos
Une nouvelle enquête de Martin Servaz

Date de publication : 20.05.2020 aux Editions XO

A lire de préférence dans l’ordre : Glacé – Le Cercle – N’éteins pas la lumière – NuitSœurs

One shot : Cette putain d’histoire – M le bord de l’abîme

Quelques mots sur notre rencontre

BERNARD MINIER

Mako de Laurent Guillaume

MAKO

Mon avis : Une première rencontre poignante et marquante avec Mako. Membre de la BAC, il va se retrouver à enquêter sur un viol violent, pris en flagrance. Il ne va avoir de cesse que le coupable se retrouve derrière les barreaux. Même ses collègues se rendent compte que ça frise l’obsession. Il va « traquer » sa proie et mettre en lumière un réseau de grande envergure mêlant trafics en tous genres.

Mako, un flic sur le fil du rasoir qui intrigue, révulse et attire. Même ses collègues peuvent être divisés sur ses méthodes et ses agissements. Le lecteur est emporté aux côtés d’un tourbillon assoiffé de justice et de vengeance. Tel un chien en chasse, il ne lâchera sa proie qu’une fois entre ses crocs, même s’il se met en danger ou courcircuite ses collègues. Catalogué de borderline, je l’ai trouvé très attachant tant la place de la victime est au centre de ses préoccupations, même si on ressent que justice ne rime pas forcément avec tribunaux.

Un excellent polar, très dynamique, aucun temps mort, avec comme protagoniste principal Mako dont je viens de vous parler qui réfléchit et agit à 100 à l’heure même si parfois ça n’est pas toujours dans cet ordre-là. Mais aussi avec d’autres personnages qui ont aussi une grande importance, très bien étayés, montrent l’envers des décors, au pluriel. Des situations révoltantes vont amener peu à peu le lecteur à épouser les agissements de Mako. En tout cas, ça été mon cas. Surtout lorsqu’on découvre que l’auteur des pires atrocités « bénéficie de protection », l’enquête va prendre une autre tournure…

J’ai beaucoup aimé cette aventure, plusieurs enquêtes en parallèle vont converger, ou non. L’auteur met en scène, différents services et montre les difficultés également face à la justice, afin de monter un dossier « solide ».

Une excellente lecture, punchie, ça tabasse, ça saigne mais aussi beaucoup d’émotions se dégagent de ce récit. La colère, l’amertume, l’impatience et la tendresse, j’ai été émue sur certaines révélations sur Mako… Un baroudeur dans une équipe en construction, quand les jeunes croisent la maturité. On voit bien qu’il y a une différence entre la théorie et la pratique.

Une superbe première enquête qui m’a totalement conquise, une chouette découverte de l’auteur dans un autre univers que Black Cocaïne que j’avais beaucoup apprécié déjà. Une écriture addictive tant par sa densité, que par sa fluidité.

Je n’ai qu’une hâte, retrouver Mako, l’avantage de découvrir une série « en retard », c’est que plusieurs tomes sont déjà sortis. On en reparlera très très vite.

Résumé : Paris, la banlieue… À la sortie d’un night-club, une jeune fille est victime d’une sauvage agression.
Mako, policier de la BAC, taciturne et endurci, obsédé par l’idée d’en punir lui-même l’auteur, s’investit dans l’enquête au-delà de la raison. Il déclenche une traque qui l’emmènera loin, aux confins de la folie, là où le bien et le mal se confondent. De l’enfer des trottoirs aux boîtes de nuit branchées, Mako hante les bas-fonds d’une société en perdition.

Date de publication : 12.03.2009 aux Éditions Les Nouveaux Auteurs – 10.03.2010 aux Éditions Le livre de Poche

Autre œuvre de l’auteur : Black Cocaïne 

Quelques mots sur notre rencontre 

LAURENT GUILLAUME ET OLIVIER NOREK

Nuits Nantaises : Le Nantais (tome 3) de Carl Pineau  

LE NANTAIS

Mon avis : Un très beau clap de fin pour cette trilogie aux côtés de Greg, il a été flic, le flic. Maintenant à la retraite, il a choisi de vouer ses journées à s’occuper des jeunes drogués qui veulent se sortir de de ce fléau.

Son association placée au cœur des quartiers de trafics dérange. Son quotidien est de jongler habilement entre les habitants, sa nouvelle mission et faire en sorte que son passé reste discret.

Un assassinat pourtant va le faire sortir de sa clandestinité et il va vouloir faire toute la lumière. La victime, une flic, un vol de drogue à Paris, Greg se souvient surtout qu’elle est nantaise. Il va devoir faire avec le débarquement d’un nouveau policier qui ne lui inspire aucune confiance.

Il ne manque d’une étincelle pour que le quartier s’embrase. Après avoir servi la justice pendant des années, il ne va pas pouvoir rester en marge de cette montée de violence. Pourtant la menace rôde, de tous côtés, amis ou ennemis ?

L’auteur signe ici, une nouvelle fois, une enquête très bien menée, ficelée, sans omettre l’évolution dans les années 2000. On ressent parfaitement ce que vivent les personnages et leurs inquiétudes. Ils se rendent bien compte qu’au fil du temps, les règles du jeu ont bien changé. L’auteur sait nous transporter dans un lieu, un milieu et une période. Sans jamais porter de jugement, il met en lumière des faits marquants, leurs causes et leurs conséquences.

Une tension à toutes les pages, cette sensation est palpable à toutes les pages. On ressent autant le piétinement et l’impatience de l’enquêteur, que la montée de la crainte et de la peur. Comment cette dernière peut être insinuée, transmise ou se matérialiser. L’écriture fluide narre parfaitement cette histoire, sombre, triste et retranscrit parfaitement la violence implicite ou directe.

Avancer à l’aveugle, le lecteur ressent toutes les émotions, même la surprise sur certains événements. Au fil des différents volets, nous ressentons parfaitement l’évolution des différentes règles et les différents moyens.

Je félicite l’auteur pour ce nouveau récit qui m’a portée, surprise. Tout comme Greg, on ressent de la colère et de l’impuissance. Mais, l’espoir est toujours présent… Un beau message…

Résumé : Nantes, à l’aube des années 2000. Greg Brandt, enquêteur retraité, s’occupe de sortir des drogués de l’enfer… Cette mission dérange les dealers, le milieu nantais et certains cadres de la Crim’. Une jeune policière est assassinée, puis c’est aux proches de l’ancien flic que l’on s’attaque. Raison de ce déchaînement de violence : soixante-dix kilos d’héroïne volés au 36, quai des Orfèvres…

Date de publication : 05.06.2020 aux Editions Lajouanie

A découvrir les opus précédents : L’Arménien, Le Sicilien 

carl pineau

Les Enquêtes de Nicolas Le Floch – Tome 2 : L’homme au ventre de plomb de Parot, Dobbs et Chaïka

NICOLAS

Mon avis : Un assassinat tout à fait particulier, le corps retrouvé est dur comme de la pierre, va remuer les instances jusqu’aux portes du Roi… En effet, la famille de la victime souhaite classer rapidement l’affaire en suicide. Pas d’enquête, pas de scandale et les secrets restent bien au chaud… La peur du scandale règne.

Mais c’est sans compter sur Nicolas Le Floch que l’on missionne de nouveau pour apporter la lumière sur le mobile et trouver le coupable.

J’avais beaucoup apprécié ma première rencontre avec ce personnage à la fois juvénile et tenace. Sérieux, fiable, jeune, qui se laisse parfois séduire et embarquer dans des troubles toujours plus dangereux. Il n’a de cesse de rendre la justice aux victimes quitte à froisser les notables, le pouvoir et l’entourage du Roi ou de la Reine… Là encore, le danger rôde à chaque coin de rue, ne pas mettre sa confiance entre les mauvaises mains.

Ses exploits remontent aux oreilles de la cour et l’on souhaiterait qu’il se rapproche de ce monde. Saura-t-il maintenir assez de distances et de discernement afin de résister à cet aimant qui semble l’attirer peu à peu…

J’apprécie l’histoire, la période et l’ambiance très bien retracées dans le scénario et les planches, les dessins sont précis, élégants et toujours à propos. Une enquête bien menée, ficelée, qui malmène toutes les couches sociales.

Une série dont je suis devenue totalement conquise, la preuve deux épisodes lus ce mois-ci. Vais-je m’arrêter là ? Sûrement pas !!!

NICOLAS T2

Résumé : Dans un royaume en guerre et agité par des querelles religieuses, le commissaire Nicolas Le Floch est chargé d’enquêter sur la mort mystérieuse du fils d’un courtisan proche du dauphin. Ses investigations le conduiront dans l’entourage de la famille royale et de Mme de Pompadour, ce qui n’est pas sans risques…

Date de publication : 06.11.2019 aux Editions Robinson

A découvrir également le premier volet : L’Énigme des Blancs-Manteaux

AVT_Jean-Francois-Parot_7729

Les enquêtes de Sherlock Holmes : L’Homme à la lèvre tordue d’Arthur Conan Doyle, Anton Lomaev

5

Mon avis : Une histoire que je ne connaissais pas et que j’ai découvert grâce à ce magnifique livre.

Des bas-fonds pour opiomanes jusqu’à la campagne, en passant par la rue. Voilà le cadre très large de ce récit. Docteur Watson est à l’initiative de cette nouvelle enquête. Retrouver le mari d’une amie de sa femme, addicte à certaines pratiques qui peuvent le mettre en danger.

Une disparition inquiétante qui va se révéler bien plus compliquée que prévue.

Trépidante, avec un rythme soutenu, le lecteur est embarqué dans cette enquête. J’ai beaucoup aimé le dénouement, la façon de le présenter et ce qu’il dégage. Jusqu’où peut pousser le mal être même dans les milieux dits « privilégiés » ?

Tous les ingrédients de l’auteur sont regroupés ici en un cocktail détonant mêlant humanité et rebondissements. D’une certaine manière j’ai été émue par cette résolution.

De magnifiques illustrations ponctuent régulièrement les pages de ce livre. Minutieuses et détaillées, on croirait des peintures. J’aurais aimé que l’histoire se poursuivent afin de rester dans cet univers attirant et dépaysant.

En plus d’une très belle lecture, une enquête qui tient en haleine, ce produit est de toute beauté. J’ai vu que cette série comptait d’autres histoires qui m’attirent… On en reparlera bientôt !!!

Je remercie Nadège pour ce cadeau d’anniversaire qui m’avait touchée, tant par le choix, et ravie car une très belle découverte.

5 1

Résumé : Par une chaude nuit d’été, Watson s’enfonce dans les bas-fonds de Londres à la recherche d’un homme en perdition – et tombe sur Sherlock Holmes, grimé en vieil opiomane. C’est le début d’une fascinante enquête qui mènera le célèbre duo des salons cossus d’une belle villa des environs de Londres, à la cellule humide et sordide d’un commissariat de quartier. Chacun y jouera des apparences pour tromper son monde. Mais le grand Sherlock Holmes saura dénouer les fils de l’intrigue, dans un final éblouissant et spectaculaire !

Date de publication : 07.10.2020 aux Editions Sarbacane

1310273-Sir_Arthur_Conan_Doyle

Dans la tête de Sherlock Holmes : Tome 1 – L’affaire du ticket scandaleux de Cyril Lieron et Benoît Dahan

SHERLOCK

Mon avis : Honte à moi je ne connaissais pas du tout cette enquête de Sherlock Holmes. Alors c’est avec grand plaisir que je me suis plongée dans cette enquête qui promet de sacrés rebondissements et qui débute par un simple concours de circonstances par une visite singulière à Watson.

Ensuite la magie Holmes va opérer et nous emporter aux côtés de ses pensées et moi j’ai adoré le principe de ses planches qui nous « découpe » l’esprit de Sherlock et bien sûr accompagnées du fil rouge afin de ne pas se perdre.

PLZNCHE TETE

Ce procédé original rythme parfaitement cette première partie entre les réflexions et les actions. L’alternance des connaissances de Sherlock entre le côté scientifique et culturelle générale est habilement répartie.

Les graphismes sont magnifiques, en courbes et situent le lecteur également dans l’espace en plus qu’au cœur de l’intrigue.

Je pensais, malgré la période, que le tome 2 était sorti en Octobre 2020, il va me falloir gentiment patienter pour découvrir le dénouement de cette intrigue passionnante.

Je ne peux que vous conseiller ce produit magnifique, une surprise vous attend sur la couverture…

Tout comme les auteurs « A suivre… »

DED

Résumé : Un simple diagnostic médical du Dr Watson se révèle être bien plus que cela…
La découverte d’une poudre mystérieuse sur des vêtements et d’un ticket de spectacle très particulier amène Sherlock Holmes à penser que le patient n’est pas l’unique victime d’un complot de grande ampleur.
Il semblerait en effet que l’étrange disparition de londoniens trouve son explication dans les représentations d’un magicien Chinois. D’autres tickets retrouvés confirment les soupçons du détective…

Date de publication : 24.05.2019 aux Editions Ankama

Quelques mots sur notre rencontre

AUTEUR SHERLOCK