Moktar de Jérémy Bouquin

MOKTAR

#Marentréelittéraire2020

Lecture de Septembre

Mon avis : Sud, de la France, banlieue où règne en maître la drogue et la violence. Voici le décor où vit Moktar, numéro 2. Son rôle est de maintenir l’ordre et le business dans la cité et défendre le territoire.

Un caïd me direz-vous ? Un homme marié qui a des enfants, il va les chercher à l’école et s’occupe de ses filles. Il est sensible et attentif, mais sait donner de sacrés coups de taloches quand les gars ne font pas leur job. Un caractère bien trempé avec un cœur d’or et une humanité qui n’a pas de limite.

Les différents événements vont le pousser à enquêter en marge de la police afin de savoir qui est à l’origine du carnage. Les ennemis ce n’est pas ce qui manquent dans les quartiers voisins, où chaque territoire est prisé par d’autres.

Aux côtés de ce personnage attachant, nous découvrons sa vie et son passé. Plus globalement le fonctionnement de la cité et son organisation, comment la paix règne de manière éphémère. En effet, un rien peut embraser l’environnement et semer le trouble.

Le danger rode sournois, se cache derrière chaque mec extérieur à la cité. Outre la drogue et l’argent qui nourrit les familles, la prostitution et les « petits arrangements politiques » gangrènent les barres d’immeuble et mettent à mal l’équilibre précaire du secteur de Moktar. 

Son passé va avoir un rôle déterminant… et son futur n’en est que plus incertain.

La vie peut à tout moment s’écrouler tel un château de cartes.

J’ai beaucoup aimé cette lecture addictive, de nombreux dialogues rythment et ponctuent ce récit. Aucun temps mort, le lecteur est embarqué dans cette quête infernale de vérité, et les pensées de Moktar illustrent très bien l’ambiance de terrain.

Mon seul bémol est sur l’arrivée de la fin, je ne parle pas de son contenu qui appartient à l’auteur et que je ne remets pas en cause. Mais la manière, un peu trop rapide, elle aurait peut-être mérité de prendre un peu plus de temps et de ne pas arriver de manière si abrupte.

J’ai totalement adhéré au style et à l’écriture de l’auteur qui sont très fluides et agréables à lire. Les ambiances et tensions sont parfaitement bien mises en valeur et retranscrites, elles atteignent parfaitement le lecteur. De manière originale, l’auteur nous propose une immersion dans le milieu où violence et règle du talion règnent en maître. Je lirai sans aucun doute les autres titres de l’auteur.

Résumé : Le quartier Saragosse c’est le secteur de Moktar. Il y tient les barres d’immeubles, les avenues, la plaine de jeu, les commerces… Un véritable business à ciel ouvert, avec ses guetteurs, ses chefs de clans, leurs lieutenants. Tout ce petit monde s’est allié pour le trafic de came. Les alliances sont encore fébriles et il ne faut pas grand-chose pour allumer le feu. La ville est tenue jusqu’au jour où deux gosses se font faucher sous les balles d’une kalachnikov 7.62.

Date de publication : 03.09.2020 aux Editions Cairn   

Livre lu en lecture commune avec Delphine dont voici le retour : https://delphlabibliovore.blogspot.com/ 

D’autre(s) retour(s) sur ce livre : Imaginoire

Je vous remets le lien vers notre rencontre 

JEREMY BOUQUIN