Cyber Games de Mark Zellweger

cyber games

Mon avis : Trois événements majeurs inexpliqués sont à déplorer, une panne d’électricité à Oxford, le déraillement d’un train au Canada et l’accident d’un avion de chasse en Russie… Leur point commun, être reliés ou connectés. Et si ces « accidents » n’en étaient pas et si un groupe avait trouvé le moyen de se lancer dans le piratage à grande échelle ?

Le conjoint d’une patiente décédée à l’hôpital d’Oxford va mettre tout en œuvre pour démêler cette histoire. Il va rapidement se rendre compte que le danger le guette ainsi que toutes les personnes qui pourraient l’aider dans ses recherches. A qui peut-il se fier ?

Pendant ce temps, en Suisse le Sword est menacé. Pour une agence de renseignement, même neutre, les ennemis ne manquent pas !!! Le tout est de déceler la faille et mettre hors d’état de nuire la menace, peu importe d’où elle vienne.

Un ancien du SDEC va lui aussi voir sa paisible retraite marocaine voler en éclat, en effet son savoir et ses secrets menaceraient la France alors que se profilent les élections présidentielles.

De multiples histoires tout d’abord isolées vont s’imbriquer. Les jeux de pouvoirs ou de savoir vont se manifester. A quelle échelle hiérarchique se situe-t-on ? Le monde est-il en péril ? Qui est derrière tous ces événements tragiques frappants les grandes puissances ?

L’auteur signe ici un très bon polar d’espionnage, mélangeant habilement les enjeux, la politique, l’économie, plus personne ne se sent en sécurité et encore moins la brigade des Faucons. Une plume à la fois très fluide, tout en étant très documenté ce récit regorge d’actions et de vie.

J’ai également beaucoup apprécié l’enchaînement des causes-conséquences, comment l’effet domino peut agir s’il est bien guidé vers une catastrophe annoncée.

L’humain est toujours placé au premier plan. Les étaux se serrent et se desserrent, tous les bons ingrédients sont réunis pour passer un très bon moment de lecture. J’ai découvert Les Faucons avec cet opus, mêlant réseaux informatiques et subtilités politiques, je ne manquerai pas de les retrouver lors de leur genèse et ainsi de remonter le temps, afin de mieux les connaître.

Les explications de piratages et d’espionnage numérique sont très bien distillées, les usages et la surveillance d’internet, avec cette histoire, le lecteur a de quoi se faire de belles frayeurs.

cyber ded

Résumé : La ville d’Oxford se retrouve sans électricité pendant plusieurs heures. Combien de victimes sont-elles à déplorer ? À la suite du décès de sa femme, un homme seul va se lancer dans une quête pour la vérité : il ne croit pas à un simple accident technique. Il est
très loin de se douter où il va mettre les pieds.
Un train de marchandises explosives et toxiques déraille dans une ville au Canada, un avion de chasse russe SU-57 se crashe lors d’un meeting ; quelque temps après, c’est le tour d’un F-35B américain.
Les gouvernements respectifs accusent les pays adverses d’avoir engendré toutes ces catastrophes. Une guerre cybernétique semble s’enclencher entre les grandes puissances.
Mais qui sont les vrais coupables ? L’ONU s’en mêle.
Dans le même temps, le Sword, unique réseau de renseignement indépendant et neutre, va devoir faire face à une menace sans précédent, la survie de l’agence est en jeu. Ses équipes vont devoir trouver qui est aux commandes d’une telle machination et qui veut leur perte.
Un ancien du service action du SDEC, l’ex-DGSE, voit des forces de l’ombre se rapprocher de lui et de sa famille. Une véritable chasse à l’homme débute au Maroc sur fond d’élection présidentielle française. Seul contre tous, il fera actionner tous ses anciens réseaux pour s’en sortir et faire éclater la vérité.

Date de parution : 27.09.2019 aux Editions Eaux Troubles

mark

 

Les Espionnes du Salève, Bletchley Park (tome2) de Mark Zellweger

t2

Mon avis : A peine remises de leurs aventures et mésaventures que les voilà de nouveau à sillonner les routes de France, de Suisse, d’Europe et d’Afrique du Nord ; en quête d’informations ou de messages. L’heure est grave, le décryptage de messages à Bletchley Park alerte, affole et plonge les hauts dirigeants dans la tourmente. En Europe du Nord, les nouvelles ne sont pas plus réjouissantes, une catastrophe se prépare… En Afrique du Nord, le réseau d’espionne œuvre également en renseignant les alliés sur les positions ennemies.
Ravie de retrouver Hannah et son réseau de femmes courageuses et volontaires, prêtes à mettre leur vie en danger pour lutter contre le nazisme. Les revers sont multiples et viennent de toute part, même de là où on ne l’imagine pas. Comment vont-elles mettre en œuvre des stratagèmes afin de remplir leurs missions ?
Après une magnifique lecture du premier volet, je suis enchantée par celui-ci, nous retrouvons à travers des faits historiques, une trame dynamique, entraînante, et peu connue de notre Histoire. De nouveaux personnages apparaissent, les anciens sont plus développés ; on en apprend d’avantage, sur leur vie, leur passé et leur caractère. Je pense principalement à Sev pour cet opus. Je pense que leurs aventures ne vont pas s’arrêter alors je vais patienter sagement jusqu’aux prochaines.

t2 ded

Résumé : Ce second volume de la saga à succès qui se déroule entre août 1941 et novembre 1942 nous réserve bien du suspense.
Un pur régal !
Le réseau des Espionnes du Salève se restructure après la trahison d’une des leurs. Elles s’activent sur tous les fronts tant à Genève, Berne, qu’à Lyon, Londres, Varsovie et Oran. La Gestapo, l’Abwehr et les traitres en tout genre se rapprochent d’elles chaque jour un peu plus. Le danger est omniprésent. Combien de nos Espionnes seront encore en vie ?
Hannah Leibowitz apprend le jour de Noël 41, d’une source top secrète, que les nazis construisent des camps d’extermination dans sa Pologne natale, alors qu’elle n’a plus de nouvelle de son mari resté au ghetto de Lodz. Avram Leibowitz sénior est-il encore vivant ?
De l’eau lourde a disparu en Norvège ! Une Espionne part à la recherche d’un centre de recherche atomique nazi ultra secret. Reviendra-t-elle ? Les nazis auront-ils l’arme de destruction massive ?
Le Royaume Uni subit une attaque sans précédent de l’Abwehr. Celle-ci va-t-elle percer les secrets de Bletchley Park ?
À Lyon où la Résistance et le SOE britannique en lien avec les Espionnes du Salève sont devenus très efficaces et organisés, la répression nazie s’intensifie. Qui s’en sortira indemne ?

Date de parution : 26.10.2018 aux Editions Eaux Troubles

mark 2

Les Espionnes du Salève, L’Envers du Miroir (tome 1) de Mark Zellweger

les espionnes t1

Mon avis : Un sacré voyage dans le passé, 1940, entre la France et la Suisse. Un groupe de femmes se formes afin de soutenir et aider les services de renseignements à lutter contre les nazis. Elles vont devoir une place au milieu de ces hommes qui ne veulent surtout pas lâcher leur rôle ; mais aussi prendre des risques insensés… De découvertes en action, jusqu’où sont-elles prêtes à aller pour se procurer des renseignements auprès de l’ennemi ?
L’Ennemi d’ailleurs est-il vraiment celui qu’on croit ?
Une très belle découverte de l’auteur et de son univers, le rôle très méconnu de la Suisse dans ces années violentes et sombres. L’auteur signe ici un premier opus qui tient en haleine, nous emporte aux côtés de ces personnages à la fois attachants et tenaces. Du rythme, du mensonge, de la manipulation, le cocktail parfait pour passer un bon moment de lecteur pour les férus d’Histoire et d’Espionnage. La fluidité de l’écriture embarque le lecteur. Il se prend au jeu dangereux de la situation. Je me plongerai très rapidement dans le deuxième volet avec un grand plaisir.

Résumé : Le 14 juin 1940, l’armée allemande entre dans Paris et les années sombres recouvrent la France. Aussitôt, le service de renseignement suisse, le SR, s’active aux frontières. En même temps, la communauté internationale du renseignement basée à Genève depuis 1936 se mobilise sous la férule du vice-consul anglais Victor Farrell. Peu à peu des filières de passage entre la France et la Suisse romande se mettent en place, la résistance s’organise entre Genève et Lyon en concertation avec les espions installés à Genève.
Hannah Leibowitz, échappée de justesse du ghetto de Lodz, arrive à Genève en juin 1940 avec son fils Avram. Elle prend la tête d’un groupe de femmes de toutes nationalités et résolument décidées à lutter contre la barbarie nazie. On les dénomme : les Espionnes du Salève.
Le 1er juin 1941, Armand, jeune lycéen de Gex en zone interdite, est capturé par la Gestapo alors qu’il entre en Suisse au nord de Genève. Une certitude s’impose : on l’a dénoncé. Qui est le traître ? Les espionnes et leurs contacts mènent leur enquête.
Elles seront confrontées à des collaborateurs sournois prêts à les dénoncer, à des agents allemands déterminés et agissant en Suisse sous couverture, et à des trafiquants en tout genre.

Date de parution : 16.02.2018 aux Editions Eaux Troubles

mark 2