Les Lectures des Amis #2

Voilà, j’apprécie les blogs de certaines personnes et je souhaite vous faire découvrir leur dernière lecture. Une très belle idée que je souhaite faire à mon tour, vous faire découvrir d’autres horizons à travers ces débuts de retour.

les amis qui lisent

Anne Sophie GL – Les Lectures d’Anne SophieL’accident de L’A35 de Graeme Macrae Burnet

anne sopgie

« Un soir de novembre Bertrand Barthelme trouve la mort au volant de sa voiture. L’inspecteur Gorski, venu pour constater l’accident, se dit qu’aller annoncer la nouvelle à la famille du défunt sera très certainement l’aventure la plus palpitante qui lui sera donné de vivre ces derniers temps. »

 

Florence LabbeLes Chrio de Flo

Grand-froid.jpg« Je découvre la plume de Cyril Carrère avec son deuxième roman et le moins que je puisse dire c’est que le jeune homme a du talent ! La vie de Lucas, jeune homme urgentiste nantais bascule le 7 octobre 2014 avec la mort de sa mère. Il va se retrouver propulsé dans une course contre la mort, la sienne et elle sera pavée hélas de nombreuses victimes. »

Frédéric – La culture dans tous ses étatsLa fabrique des salauds de Chris Kraus

la-fabrique-des-salauds.jpg« La fabrique des salauds est le tout premier roman paru en France, aux éditions Belfond, d’un auteur allemand dont vous allez entendre parler : Chris Kraus. Une fresque monumentale d’une acuité saisissante, un tourbillon romanesque, une tragédie grecque à l’échelle d’un continent meurtri par la déflagration que fût l’irruption du nazisme et de ses velléités hégémoniques destructrices qui aboutirent au second conflit mondial. La plume de Chris Kraus est ciselée, délicate, sensible, non dénué d’un humour qui fait du bien car il s’agit ici de plonger dans les méandres de la folie, de la colère, de la trahison, un monde où les ténèbres obscurcissent l’horizon d’une humanité à l’agonie. »

Lucile MullerL’œil de LucioleL’île du Diable de Nicolas Beuglet

lucille.jpg« Sans avoir lu les deux romans précédents, vous pouvez lire celui-ci (mais vous serez spoilé sur la vie de l’inspectrice Sarah Geringën par une page qui récapitule les événements la concernant). Dans les deux romans précédents, en parallèle de l’enquête ou dans l’enquête, l’auteur nous faisait découvrir des faits réels méconnus et surprenant (TOUTES les femmes doivent lire Complot !). Ce roman garde cette « patte » de Nicolas Beuglet et nous emmène encore dans les tréfonds d’un moment historique terrifiant. »

Julie PerrierJulitlesmots – Les Gratuits du Net…

julie.jpg« Constatant le succès de cette rubrique et souhaitant mettre à disposition d’une majorité de lecteurs numériques, le maximum de livres et cela quelque soit le format, j’ai décidé de présenter les gratuits du net pour les kindelïstes et pour les koboïstes (je sais pas si ces termes se disent, mais vous comprendrez), sous forme de deux articles distincts… »

Yvan Fauth – EmOtionS – Blog littéraire – L’île du diable de Nicolas Beuglet

yvan« Que vous ayez lu les deux précédents romans de Nicolas Beuglet ou non, Le Cri et Complot, vous ne vivrez sans doute pas cette lecture de la même manière. L’île du diable est le genre de thriller qu’on ne lâche pas, hyper rythmé, chapitres courts, ambiance anxiogène et surprises en cascade. Classique, mais ceux qui découvrent l’auteur apprécieront. Pour les lecteurs fidèles, l’expérience sera augmentée. »

 

Et voilà pour aujourd’hui !!! Prochainement vous aurez la suite !!! Belle soirée et Bonne lecture

 

Les Lectures des Amis #1

Voilà, j’apprécie les blogs de certaines personnes et je souhaite vous faire découvrir leur dernière lecture. Une très belle idée que je souhaite faire à mon tour, vous faire découvrir d’autres horizons à travers ces débuts de retour.

les amis qui lisent

Delphine LeroyMes Évasions Livresques  – Que Le Diable l’Emporte d’ Anonyme

« Il est enfin là le dernier tome (à ce jour) de la saga Bourbon Kid et pour cet opus, l’auteur a fait fort et s’est vraiment lâché, en poussant les personnages que nous connaissons dans leurs pires travers, en nous livrant une intrigue alambiquée à souhait et à laquelle il faut bien s’accrocher, et une galerie de personnages dont des ninjas, des nonnes psychopathes et un personnage très connu de la littérature fantastique dans des situations de plus en plus cocasses, délirantes et jubilatoires. »

Jean-Paul Dos Santos GuerreiroLe “Ressenti“ de Jean-Paul – Ma fille voulait mettre son doigt dans le nez des autres de Maxime Gillio

 « Chaque jour, les chiffres concernant l’autisme nous alertent. 650 000 cas en France… Si chacun est différent, la souffrance de l’enfermement est, pour eux comme pour leurs proches, commune. Une souffrance que Maxime Gillio tente de contourner avec la force de ses mots, sincères et émouvants. »

Mes Lectures du Dimanche – M, le bord de l’abîme de Bernard Minier

« Nous vivons dans une société ultra-connectée, dans laquelle la data nous semble insignifiante et où nous avons l’habitude de renseigner nos informations personnelles. Si je suis peu présente sur les réseaux, cela ne m’empêche pas de laisser ma fitbit stocker mes informations personnelles sur un cloud et de rêvasser devant ce super frigo Samsung qui pourrait directement être connecté à mon appli de courses en ligne ! »

Katia RoumyEncore Un LivreLes Refuges de Jérôme Loubry 

« Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte. »

LegereImaginarePeregrinareLe Sicilien de Carl Pineau

« Véritable coup de coeur de cette année 2019, un roman sombre qui vous plonge dans les abysses nocturnes de Nantes dans les années 1990. Somptueux!! » 

Geneviève Van Landuyt et ses flingueusesCollectif Polar : Chronique de NuitIVM – In venis meis de Katia Campagne

« Secouée je suis … Je ne suis pas adepte du fantastique, trop cartésienne pour ça. Cependant je ne rechigne pas devant une petite dose d’étrangeté, de surnaturel, dès lors que l’intrigue principale tient la route. »

Aude LagandréAude BouquineLes Refuges de Jérôme Loubry 

« Voici enfin le troisième roman de Jérôme Loubry. Après « Les Chiens de Détroit » qui mettait fidèlement en scène cette ville du Michigan laissée à l’abandon, « Le Douzième chapitre » qui évoquait un drame de l’enfance resurgissant des années plus tard, l’auteur nous emmène ici dans un voyage passé-présent en 1949, 1986 et 2019. Le roman s’ouvre sur un professeur de faculté qui commence son cours sur une thématique particulière : le refuge Sandrine. Rapidement, le lecteur est emporté en 1949, sur une plage, théâtre d’une découverte macabre. Puis, toujours aussi promptement, il est propulsé en 1986 où Sandrine, jeune journaliste pour un quotidien local se voit confier la rédaction d’un article concernant d’étranges croix gammées dessinées sur des vaches. Je m’arrête là, la quatrième de couverture en dit beaucoup trop. »

Ophélie CohenQuand Ophé LitUn nouveau festival chez nos amis belges!

« Le Festival du livre du New Reshue – Nathalie et Christophe sont deux passionnés de littérature. Il y a quelques mois, ils se lancent un défi : monter leur propre salon littéraire. Ils se retroussent les manches, trouvent un lieu, une marraine et des auteurs ravis de participer à cette aventure.De leur persévérance est née la première édition du Festival du livre du New Reshue, qui se tiendra ce samedi 07 septembre de 10H à 18H. » 

Lolo BrodeusePause PolarsSans mon ombre d’Edmonde Permingeat

« Les histoires où les protagonistes sont des jumeaux sont souvent intrigantes et celle-ci n’échappe pas à la règle. Prendre la place de son jumeau ou de sa jumelle, un rêve ou une idée qui doit certainement effleurer chaque individu mais ça n’est forcément pas aussi facile que l’on pourrait le croire. Une attitude, un geste, un regard et tout peut basculer et est-on certain que les jumeaux se racontent tout ou presque ? »

Et voilà pour aujourd’hui !!! Prochainement vous aurez la suite !!! Belle soirée et Bonne lecture