Narco Football Club de Marc Fernandez et Jean-Christophe Rampal

narco

Mon avis : Une bombe 💣 💣 💣! Un coup de Cœur 💓💓💓

J’ai profité qu’actuellement plus trop personne ne parle de football pour découvrir ce livre. Ce n’est pas non plus mon sport favori, on ne va pas se mentir.

Les auteurs nous embarquent et nous immergent au Mexique. Les descriptions des villes, des ambiances, la violence, l’équipe est au complet. Pour la population, il y les cartels et cette passion culturelle pour le football. Peut-on vraiment dissocier les deux ?

Pas aujourd’hui car c’est la finale de la Copa Libertadores et les deux équipes en finale représentent les deux plus gros cartels mexicains. La tension monte en même temps que la chaleur, quoi de plus déstabilisant que l’entraîneur d’une des deux équipes soit assassiné justement ce jour-là. Pourquoi ? Par qui ?

On va passer des événements de rues à l’enquête, avec un rythme effréné  !! Les pages se tournent toute seules, un livre qui se lit d’une traite. J’avais envie de savoir comment Bolivar et Doce sa coéquipière, allaient réussir ou non à sonner le coup de sifflet final face aux cartels. En effet, il y a bien un deuxième match en coulisse. Quelles sont leurs cartes dans leur manche, leur marche de manœuvre ? Ils vous pouvoir s’appuyer sur des connaissances de confiance et avancer leurs pions. La feuille de match se dessine.

En effet, on découvre la gangrène et les réseaux hauts placés voir internationaux qui protègent les producteurs de blanche. La violence règne, le marche ou crève est une règle pour éviter les problèmes. Les vies sont des moyens d’échange et les financements totalement opaques.

Les difficultés à savoir qui se fier et la corruption qui semble également être un sport national, présentent un réel tableau dangereux pour l’équipe des Jaguars, des fédéraux qui souhaitent faire régner la loi et la justice, au milieu des buts et des tirs.

Après ce coup d’envoi sur les chapeaux de roues on se demande bien comment l’enquête sur cet assassinat va pouvoir se dérouler sans faute ni pénalty.

L’argent, le pouvoir et la drogue sont les arbitres de l’ombre. On ne sait jamais comment la situation peut évoluer et qui va avoir la chance de rentrer aux vestiaires, plutôt qu’au cimetière.

Outre un rythme digne d’un film d’action, l’écriture est franche dynamique et totalement addictive. Des phrases et chapitres courts qui ajoutent du dynamisme, un vrai régal. Mêlant dénonciation des violences, de la vie et des problèmes rencontrés, les auteurs n’hésitent pas à soulever les problématiques rencontrés par le Mexique entre autres, tous ces pays ayant les cartels qui règnent en maîtres.

narco ded

Résumé : Mexique, jour de finale de la Copa Libertadores qui couronne le club de foot champion d’Amérique latine. Un match à haut risque, qui oppose pour la première fois à ce niveau de la compétition les équipes rivales de la frontière, les Chacals et les Coyotes, toutes deux aux mains des cartels de la drogue. Quelques heures avant le coup d’envoi, le cadavre de l’entraîneur des Chacals est retrouvé dans un terrain vague. Dans une ville en état de siège, envahie de supporters surexcités, une équipe de superflics est dépêchée en urgence depuis la capitale pour résoudre l’affaire avant que la situation ne devienne incontrôlable.

Date de publication : 11.12.2008 aux Editions Alvik – 23.03.2016 aux Editions Le Livre de Poche

A lire découvrir la trilogie de Marc Fernandez (à gauche) : Mala VidaGuerilla Social Club, Bandidos et également Banlieues Parisiennes 

Malheureusement je n’ai pas réussi à trouver d’autres livres de Jean-Christophe Rampal (à droite)

Série Nuits Noires à Seattle, Tome 2 Pour le bien des enfants d’Alexis Aubenque

pour le bien des enfants

Mon avis : De grands personnages publics de la ville de Seattle sont assassinés les uns après les autres. A première vue, à part leur notoriété, rien ne les relie entre eux.

Et pourtant, les recherches de Becky jeune américaine adoptée, vont mettre en lumière des points communs insoupçonnés entre les victimes. Logan et son équipe en charge de retrouver cet assassin au sang-froid qui paraît sans foi ni loi. Et pourtant un terrible secret va ainsi voir le jour.

Au fur et à mesure que les pièces du puzzle vont s’emboiter, les enquêteurs vont devoir faire face à une réalité qui mêle sordide et écœurement. Une équipe bien rodée, bien ficelée. Logan en tant que chef va passer par toutes les couleurs dans cette enquête. Vont tout à tour être mis en lumière des machinations et la corruption qui sévissent encore de nos jours je suppose…

Des personnages très bien travaillés, des intrigues très bien ficelées, un rythme très entraînant. Une plume fluide, dynamique, rien n’est laissé au hasard. Une très belle découverte, mon seul regret est d’avoir commencé par le 2ème volet, mais je remercie Morphéa du conseil de lecture et du prêt des autres opus.

Ici, tous les ingrédients d’un bon polar sont réunis. Un suspense même s’il s’épaissit puis s’éclaircit au fur et à mesure que d’autres zones d’ombre viennent noircir le tableau, le lecteur est tenu en haleine jusqu’au bout.

J’ai également beaucoup apprécié l’envers de l’enquête, les différentes descriptions d’ambiances, de lieu, de cultures qui emportent le lecteur aux Etats Unis. Le dépaysement est total. Cette trame de fond sur l’adoption des enfants étrangers, ce qu’elle révèle, m’a remis en mémoire un podcast sur l’Arche de Zoé écouté en décembre.

Mais revenons à ma lecture, le dernier chapitre est wahouuuu juste tout ce qu’il faut pour se ruer sur la suite. Une très belle découverte que je poursuivrai prochainement c’est assuré !!!

 

Résumé : Becky Parker mène une vie agréable au sein d’une famille modèle américaine dans la banlieue chic de Seattle. Élève brillante, bonne pianiste, elle vient de retrouver la trace de son frère, Oliver, adopté tout comme elle mais placé chez des parents bien moins aimants que les siens. La perspective de retrouvailles – ils ne se sont pas vus depuis qu’ils ont quitté tout jeunes la Sierra Leone – est assombrie par les circonstances : Oliver est soupçonné du meurtre du docteur Lens Morgan, un chirurgien réputé de Seattle. Le capitaine Mike Logan charge le lieutenant Rivera et son nouveau coéquipier, Liu Zhang, de cette enquête délicate où se croisent les bonnes âmes et les trafiquants d’enfants. Même si elle ne veut pas y croire, Becky s’interroge : son frère est-il une victime innocente ou un redoutable manipulateur ?

Date de parution : 16.01.2013 aux Editions Calmann-Lévy, 08.01.2014 aux Editions Le livre de Poche

alexis

Mala Vida (tome 1) de Marc Fernandez

malavida livres

Mon avis : Je termine mon week-end par une poignante découverte, une dédicace criante de vérité…

L’intrigue de ce livre soulève un des pans de de l’Histoire Espagnole sous et post l’ère Franco. Soulevant un fait divers qui a traversé tragiquement les décennies « le vol de bébés », sur fond de crise économique actuelle. Un pays, dont la majeure partie de la population a du mal à joindre les deux bouts, perd confiance en son système. Résultat : descendre dans la rue et réclamer des réponses, une justice.

Des personnages, qui ont force et panache, pour faire entendre les familles des victimes et mettre en lumière la véracité des faits. Des meurtres se succèdent, sont-ils isolés ? Ont-ils un lien ? Diego, journaliste va se lancer dans cette croisade : faire toute la lumière sur cette affaire. Jusqu’où ira-t-il pour faire éclater la vérité ? Que va-t-il découvrir ? En sortira-t-il indemne ? Quelles vont être les conséquences de son obstination ?

L’auteur nous livre ici un livre à la fois émouvant, remuant, bouleversant et révoltant. Il va, au fil des pages, à travers ses personnages, sans langue de bois, malmener et d’énoncer à tour de rôle les politiques, le pouvoir, la justice, l’Eglise et la Monarchie. Avec une plume fluide et addictive, le lecteur est emporté dans sa lecture à l’image du personnage principal dans sa croisade. Difficile d’imaginer que tant d’atrocités, de vies gâchées, ont pu être perpétrées, relayées, organisées, étouffées et protégées pendant près d’un demi-siècle. Je salue et remercie le courage de l’auteur pour ce sacré « coup de projecteur », face à une justice qui penne à être rendue.

Ma curiosité m’a poussée à regarder sur internet, « un article du 26 Juin 2018 publié par le Figaro annonçait l’ouverture du premier procès des « bébés volés », Eduardo Véla, ex-obstétricien à la clinique de San Ramon de Madrid, est accusé par Inès Madrigal, employée des chemins de fer de 49 ans, de l’avoir séparée de sa mère biologique et d’avoir falsifié son acte de naissance, en Juin 1969. » De quoi redonner l’espoir aux victimes et que Justice se fasse enfin.

mala vida ded

Résumé : De nos jours en Espagne. La droite dure vient de remporter les élections après douze ans de pouvoir socialiste. Une majorité absolue pour les nostalgiques de Franco, dans un pays à la mémoire courte. Au milieu de ce renversement, une série de meurtre est perpétrée, de Madrid à Barcelone en passant par Valence. Les victimes : un homme politique, un notaire, un médecin, un banquier et une religieuse. Rien se semble apparemment relier ces crimes … Sur fond de crise économique, mais aussi de retour à un certain ordre moral, un journaliste radio spécialisé en affaires criminelles, Diego Martin, tente de garder la tête hors de l’eau malgré la purge médiatique. Lorsqu’il s’intéresse au premier meurtre, il ne se doute pas que son enquête va le mener bien plus loins qu’un simple fait divers, au plus près d’un scandale national qui perdure depuis des années, celui dit des « bébés volés » de la dictature franquiste.

Date de parution : 07.10.2015 aux Editions Préludes – 08.03.2017 aux Editions Le Livre de Poche

marc-fernandez

 

Toxique (tome 1) de Niko Tackian

toxique

Mon avis : Un thriller époustouflant. L’intrigue très très bien ficelée, un dénouement tout à fait improbable. Tomar, un flic, très attachant, qui va être malmené afin d’aboutir à la résolution de cette enquête.
L’auteur, avec une plume remarquable nous entraîne dans cette histoire, ponctuée de rebondissements et de retournements de situation. Aucun temps mort. Des sujets sensibles sont intégrés à l’histoire sans en devenir le sujet principal.

toxique ded

Résumé : ELLE AIME SABOTER LA VIE DES AUTRES, ELLE N’ÉPROUVE AUCUNE EMPATHIE, ELLE POURSUIT UN BUT. ELLE EST TOXIQUE. Mais ça, Tomar Khan, un des meilleurs flics de la Crim, ne le sait pas. Nous sommes en janvier 2016. La directrice d’une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l’hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crim dépêche donc Tomar, chef de groupe de la section 3, surnommé le Pitbull et connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes. À première vue, l’affaire est simple, « sera bouclée en 24 heures », a dit un des premiers enquêteurs, mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît.

Date de parution : 04.01.2017 aux Editions Calmann-Lévy, le 03.01.2018 aux Editions le Livre de Poche

niko tackian decitre