Le Singe d’Harlow de Ludovic Lancien

le singe

Mon avis : Premier Coup de Cœur de l’Année !!!

Une enquête où les différents meurtres sont accompagnés de messages envoyés aux policiers, mais pas seulement. Ce tueur semble vouloir jouer avec les nerfs des enquêteurs, mais à quelle fin ? Aucun lien en apparence ne permet réunir les différentes victimes. Pourtant, en Province, on est loin d’imaginer que de tel actes peuvent se produire au sein d’une communauté qui se connait depuis des décennies. Le lien détient les clés de la vérité et mettre au grand jour des secrets, tellement enfouis…

Lucas, un personnage qui semble à la fois perdu dans cette nouvelle région où il doit refaire sa vie, que dans ses nouvelles fonctions. Personnellement et professionnellement affaibli, il va s’avérer fin limier. Son côté grande gueule et ne respectait pas sa hiérarchie, rend à la fois le lecteur d’un côté soupçonneux, d’une autre admiratif suite à sa reconstruction. Il est sûrement loin d’imaginer que sa ténacité, son obsession vont permettre de mettre en lumière l’inimaginable.

Les Bêtes, comme citées tout au long de l’œuvre, ne vont avoir de cesse d’agir tant que la vengeance ne sera pas terminée ni assouvie. L’auteur met habilement en scène l’aspect psychologique des personnages, d’une situation et les travaux d’Harlow. Le titre avait piqué ma curiosité donc j’avais été faire quelques recherches sur internet. J’ai beaucoup apprécié cette dimension psychologique, que ce soit les personnages en eux-mêmes ou dans leur quotidien, les faits et leurs conséquences. Jusqu’où l’amertume, la haine, le besoin de vengeance jamais assouvie. Une escalade qui peut demeurer sans fin car elle n’étanche pas la tristesse et la peine de la perte. Les enfants, leur développement, leur éducation, leur relation, un ensemble de bases qui détermineront ce qu’ils deviendront adultes.

Je félicite l’auteur pour ce magnifique premier livre, un rythme entraînant, roman qui se lit d’une traite. Des chapitres construits de manière à rendre addictive et fluide la lecture. Une intrigue, mêlant, violence, vengeance, tabou et amour. Le tout saupoudré de données, de recherches, savamment distillées. Un sacré cocktail détonnant. Une fin magistrale qui restera longtemps dans ma mémoire.

Résumé : Démis de ses fonctions de commandant à la PJ parisienne, le lieutenant Lucas Dorinel vit son exil brestois comme une petite mort. Jusqu’à ce qu’un message obscur _ Les Bêtes seront sacrifiées _ lui rappelle ce que la mort, la vraie, a de plus terrifiant.
Car le message le conduit à un cadavre. Sauvagement mutilé. Celui d’un homme incarcéré huit ans plus tôt pour le meurtre d’un enfant.
En s’adressant directement à lui, l’assassin réveille en Lucas à la fois son instinct de flic et sa violence. Le meurtrier et lui sont faits de la même étoffe. Prêts à combattre le mal par le mal.
Et à traquer les Bêtes là où elles se terrent.

 

Date de parution : 14.11.2019 aux Editions Hugo Poche

ludovic lancien.jpg

 

Notre Petit Secret de Roz Nay

notre petit secret

Mon avis : Whaouuuuu que de suspense dans ce livre !!! Une sacré ambiance huis clos dans cette salle d’interrogatoire. Pour répondre à la question, où est la femme de HP, elle va rendre compte à Novak de toute sa vie depuis l’adolescence. L’inspecteur ne voit pas du tout où elle veut en venir !! Le lecteur non plus, mais nous sommes pris dans ce récit tout à fait captivant.

A la fois, Angela va construire sa vie dans une petite ville, partir à l’aventure, faire des choix. Quelles en seront les conséquences ?

Les description de la petite ville, tout le monde se connaît, chacun sait tout sur son voisin. Je me suis sentie enfermée, à l’étroit au milieu de ce récit où la claustrophobie n’est pas loin. Je salue l’auteur pour cette prouesse.

De plus le côté enivrant, Angela sait y faire, promène son monde, ne raconte que ce qu’elle souhaite, dresse une histoire à sa manière montre son degré de machiavélisme !! C’est fort, poignant et haletant.

Totalement entraînée dans ce récit, je me suis laissée, comme Novak, bercer par les réponses, les anecdotes, les commentaires d’Angela sans savoir, sans pouvoir connaître la vérité. La vérité, c’est la quête de ce récit… Un côté manipulateur, plus on en apprend moins on a l’impression d’en savoir.

L’auteur a su par son style m’enfermer totalement dans ce récit qui mêlera très adroitement réponses et rebondissements. Des personnages que l’on découvre, qui s’ouvrent devant nous mais vus à travers les yeux d’Angela. Où est la frontière entre le réel, le fantasme et la réalité de la protagoniste ? C’est impeccablement bien réalisé, aucune fausse note, une dimension psychologique très bien amenée. Aucun temps mort. Les interventions de Novak rythment très habilement cet interrogatoire.

Jusqu’où peut-on aller par amour ? Par Vengeance ? Par dépendance ? Je vous laisse le découvrir !!

Je surveillerai avec attention les prochaines sorties de l’auteur.

 Résumé : Angela est interrogée par la police : la femme de son ex petit ami a disparu, et l’inspecteur Novak est persuadé qu’elle en sait davantage qu’elle ne veut bien le dire. Alors, encouragée par Novak, Angela va raconter son histoire. Une histoire qui commence dix ans plus tôt, au lycée de Cove, dans le Vermont, par sa rencontre avec HP, en qui elle reconnaît son âme sœur. Mais le récit d’Angela va révéler un sombre écheveau de trahisons et de pulsions destructrices, au cœur d’un troublant triangle amoureux.

Date de parution : 18.05.2017 aux Editions Hugo Roman, 03.10.2019 aux Editions Hugo Poche

roz nay.jpg