Haut Le Coeur de Gaëlle Perrin-Guillet

haut le coeur

Mon avis : Une enquête qui trouve ses racines dans le passé, la vengeance en est le point de départ. Voilà comment Alix va devoir affronter ce jour tant redouté : lorsqu’Eloane sortirait de prison. Depuis cet appel au milieu de la nuit, la tension monte, le stress également. Mais, à ses dépens, elle va vite découvrir que ce n’est qu’une longue série d’horreurs qui vont se succéder.

Alix, une femme forte, un métier sûr, une vie de couple traditionnelle. Elle va être aspirée dans une spirale infernale. Elle va accepter la protection de la police et les aider. Car même après plusieurs années, des questions subsistent : quel est le mobile de ces meurtres. Eloane même si elle s’est confessée à la journaliste, cette réponse n’a jamais été révélée et hante. Une enquête qui ne laissera personne indemne, ni les enquêteurs, ni Alix qui va devoir faire preuve de courage, de ténacité et sang-froid pour affronter la réalité. Elle va vite se rendre compte que son destin est malheureusement lié à cette redoutable tueuse en série. Comment va-t-elle réagir ? Jusqu’où ira-t-elle ?

J’ai été ravi de retrouver la plume et le rythme dynamique de l’auteur. Un phrasé direct, sans fioriture qui embarque le lecteur au fil des pages. Une intrigue très bien menée : même si nous connaissons dès le départ l’identité de la meurtrière l’auteur a su maintenir le suspense quant aux motivations d’Eloane et son but, son destin. Aucun temps mort, la lecture est rapidement addictive car le style est très fluide. Une guerre des nerfs réalisée avec brio. Un coup de cœur ? Presque, il s’en est fallu de peu, j’ai adoré ce livre sans aucun doute. Mon seul bémol se trouve dans l’épilogue, que je trouve dommage. Vous me comprendrez, ou pas en découvrant par vous-même ce livre que je recommande évidement.

Je remercie les Editions Taurnada  pour leur confiance

Résumé : « Quand je sortirai, tu seras la première prévenue… Je saurai te retrouver ». Depuis qu’Eloane Frezet, la tueuse en série la plus abjecte de ces dernières années, a prononcé ces mots, Alix Flament vit dans l’angoisse que la criminelle sanguinaire s’évade de prison… Alors, quand la journaliste reçoit un coup de téléphone d’Eloane en pleine nuit, elle comprend que la meurtrière va honorer sa promesse… Une promesse de sang.

Date de parution : 14.03.2019

avt_galle-perrin-guillet_3359

 

 

Soul Of London de Gaëlle Perrin-Guillet

gaelle.jpg

Mon avis : J’ai adoré me plonger dans les bas-fonds de Londres. Un plongeon dans le temps, nous voici embarqués en pleine fin du XIXème siècle, au milieu de deux enquêtes qui vont se révéler plus complexes que prévues. Ne jamais se fier aux apparences et aux évidences pourrait être le crédo d’Henry Wilkes, enquêteur chevronné pointilleux, même si blessé depuis son accident. Il est loin d’imaginer jusqu’où va l’entraîner sa recherche de vérité.

Henry un personnage très touchant, handicapé, il se met au service de la vérité. Il fouine (mot employé juste car il va jusque dans les sous-sols du métro) pour faire jaillir la justice. Malgré sa mise au placard, il n’hésite pas à fouler le pavé londonien afin de recueillir témoignages et indices.

Il forme un très bon duo avec Billy Bennett, orphelin, qui a grandi, vécu et volé dans la rue, jusqu’à sa rencontre avec Henry qui va le prendre à son service au lieu de l’emmener au commissariat pour enregistrer son larcin. Ensemble, ils se complètent, se protègent, s’interrogent, une vraie complicité née entre les deux hommes. Ils ont chacun des facultés différentes, qui réunies, vont s’avérer redoutables.

L’atmosphère également est bien dépeinte, on s’y croirait, la nuit, le froid de Londres en plein hivers ; ainsi que les descriptions des souterrains. Le côté noir, glacial, glauque, quartiers mal famés nous immerge dans le côté sombre de la ville.

Un déroulement des intrigues rudement bien mené, difficile de deviner où veut nous entrainer l’auteur. Grâce à une plume incisive, directe et entraînante, cette lecture s’est rapidement révélée très addictive !! Je salue également l’éclatement des clichés réalisé dans ce volet, ainsi que le bouleversement de certains codes. Le tout fait avec pincette et bien distillé. C’est couillu et la bienvenue.

Voilà j’ai terminé ce livre acheté lors du Salon Nemours 2018, un an que ce livre dormait dans ma PAL, ne faites pas la même erreur que moi !!

Si vous lisez la version poche, il y un élément sadique à la fin, un préface de ..(non, non je ne dirai pas) et les deux premiers chapitres de la suite, que je vais très prochainement m’empresser de lire Les Fantômes du Passé, c’est sûre je n’attendrai pas l’année prochaine !!! Bonne lecture à tous !!

gaelle ded

Résumé : Londres, hiver 1892. Depuis qu’il marche avec une canne, l’inspecteur Henry Wilkes en est réduit à traquer les tueurs de chiens dans les tunnels du métro. Billy Bennett, un gamin des rues, l’assiste dans cette tâche. Quand Alice Pickman, une jeune femme de la bonne société, lui demande de rouvrir l’enquête sur la mort de sa sœur, Wilkes ignore qu’il s’engage en terrain miné. En digne héritier de Sherlock Holmes, il veut dissiper le fog qui plombe la ville de Jack l’Éventreur, mélange de charbon, de mensonges et de perversion. Le corps sans vie d’une enfant, retrouvée le crâne ouvert dans un souterrain, va rapprocher les deux affaires…..

Date de parution : 22.09.2017 aux Editions Bragelonne

avt_galle-perrin-guillet_3359