L’Ecole Noire de Rin Fujiki (tome 1)

Mon avis : Une première enquête qui n’aura de cesse de nous surprendre. En effet, les pères Hiraga et Nicholas quittent le Vatican pour aller confirmer où la présence de miracles en Amérique. Dès leur arrivée un enchaînement de meurtres étranges vont se succéder. Ils sont loin d’imaginer la cause. Quels secrets revêt cette abbaye, école de l’Elite.

Les Pères sont deux personnalités opposées.  Hiraga, jeune asiatique, turbulent, spécialiste en chimie, physique et mathématique. Un peu de Saint Tomas, il ne croit que ce qu’il voit. Nicholas, plus âgé, se base sur les texte et les Écritures. A eux deux ils vont combiner leurs déductions, connaissances et expériences afin de trouver une raison logique aux phénomènes qui se produisent ou affirmer la présence de divinités.

Une enquête tout à fait originale, un thriller ésotérique très bien réussi. Le lecteur est de suite entraîné aux cotés de ces deux protagonistes. Leur découvertes font froid dans le dos, mais le besoin de rationaliser est le plus fort. Les suspicions ecclésiastiques sont très bien expliquées sans être non plus trop abondantes. Les données théologiques sont très bien réparties afin que le lecteur comprenne, sans tomber dans le cours magistral. Le dynamisme et la fougue de nos deux enquêteurs sont bien mises à mal. La croyance ou les croyances évoquées, le sont pour la bonne compréhension de cette histoire. Le rythme donné au récit ne laisse aucun répit. Le mélange de données, expériences et réflexions, un sacré cocktail et un résultat, tout à fait à la hauteur. J’ai vraiment beaucoup apprécié cette enquête qui sort des sentiers battus et me plongerai très prochainement dans la suite des aventures de nos comparses.

Résumé : Il existe au sein du Vatican une institution spécialisée dans l’authentification des miracles : le Siège des saints. Nous allons suivre les enquêtes de deux de ses membres : Le père Hiraga, un scientifique pragmatique, et le père Nicholas, expert en vieux manuscrits et crypto analyse.
Ils sont envoyés en Amérique à l’église Saint Rosario pour un cas d’Immaculée Conception. Mais aussitôt arrivés, ils sont confrontés à l’horrible meurtre d’un prêtre selon un rituel satanique.
Plus troublant encore, la Vierge Marie en larmes apparaît devant les prêtres.
Décidés à éclaircir ces mystères, les deux prêtres mènent leur enquête, mais ils ne sont pas au bout de leurs surprises, et une terrible menace pèse sur eux.

Date de parution : 29.11.2018 aux Editions De Saxus

Losing Leah de Sue Welfare

losing leah

Mon avis : Tout commence par la disparition de Leah et l’attitude de son mari Chris qui la recherche activement. Dans une station-service les possibilités sont multiples, fugue, enlèvement ou pire. Toutes les possibilités vont être envisagées. Située entre leur domicile et leur lieu de vacances, les étendues de recherches sont infinies.

L’équipe d’enquêteurs va se partager les tâches, Mel va se diriger vers leur vie tandis que son patron va enquêter côté Pays de Galles. Les nerfs de chacun vont être mis à rude épreuve car ils ont l’impression de reculer au lieu d’avancer.

Plus ils vont en apprendre sur le couple, plus la disparition va devenir inquiétante. Et ils vont tout mettre en œuvre pour retrouver Leah, si possible vivante. Les découvertes ne font que diriger les pistes vers une direction mais l’absence de preuves va les déconcertées. Jusqu’au moment où le déclic…

J’ai particulièrement apprécié le personnage de Mel Daley qui alterne la patience et la clairvoyance. Elle suit son instinct sans se démarquer de ses objectifs. Elle est tenace et très impliquée.

J’ai d’abord eu quelques inquiétudes en lisant le résumé qui me rappelait Les Dix Petites Poupées, mais n’ayez aucune crainte, aucune similitude. Le rythme s’alterne tout au long de cette courses contre la montre en fonction de l’avancée des enquêteurs. Une plume fluide, dynamique et efficace nous emporte aux côtés de Mel et nous frissonnons comme elle à chaque découverte. L’auteur met en lumière la puissance de la manipulation dans un couple et ses conséquences. Elle apporte des sujets très sensibles avec une certaine finesse. Un après-midi passionnant a dévorer ce livre qui m’a tenue en haleine jusqu’au final totalement inattendu. Une très belle découverte que ce roman, un parfait thriller psychologique !!! Je le recommande vivement !

Résumé : Par un froid matin de février, Chris et Leah Hills s’arrêtent dans une station-service isolée à la frontière du Pays de Galles pour boire un café.
Pendant que Leah est partie se rafraîchir, Chris verrouille la voiture et part acheter leurs boissons. Les minutes passent, mais Leah ne revient pas…
Peu après, le sergent Mel Daley et son patron, l’inspecteur Harry Baker arrivent sur place pour commencer les recherches alors que chaque minute compte. Leah est-elle encore vivante ? A-t-elle quitté la station-service avec quelqu’un ?
Au fur et à mesure que leur enquête progresse, les policiers vont découvrir de sombres secrets à propos du couple dont la perspective fait froid dans le dos.

Date de parution : 28.03.2019 aux Editions de Saxus

sue

 

Les Limbes d’ Olivier Bal

les limbes

Mon avis : Dès les premières pages, le lecteur est plongé dans les tranchées de la guerre du Vietnam. A travers les yeux du jeune James, nous allons vivre une de ses batailles, sa blessure, son transfert à l’hôpital, puis son rapatriement aux Etats-Unis. Seulement rien ne va se passer comme il le souhaitais, ses rêves vont le transformer.

Un personnage principal qui va se retrouver, malgré lui, au centre d’une étude à grande échelle menée par des scientifiques, sous commandement de la CIA. Jusqu’où va-t-il aller pour trouver les réponses ? A la fois tant cherchées, mais tant redoutées. L’ambiance se tend également entre les différents protagonistes, ce qui va entraîner une succession événements anodins, mais qui vont s’avérer cruciaux. Suspense et rebondissements sont au rendez-vous.

L’auteur, grâce à une écriture fluide, dynamique, nous embarque aux côtés de James, partageant sa réticence, son excitation et ses angoisses. Un thème nouveau, ralliant thriller et fantastique (étude sur les rêves), embarque le lecteur dans les profondeurs des songes. A plusieurs reprises, il m’est arrivée de me demander si j’allais bien dormir et qu’en est-il de mes rêves ? Un livre qui, à la fois innove, bouscule et démontre jusqu’où les moyens et les programmes scientifiques peuvent aboutir, lorsque ces derniers sont poussés à l’extrême. Un livre qui m’a séduite puis conquise, tant par le sujet que par son évolution ; jusqu’à pousser ma curiosité à son paroxysme : savoir jusqu’où James peut et veut aller. Un régal de lecture, une suite paraîtrait l’année prochaine… Je l’attends avec impatience.

Un grand merci à Jean-Paul Dos Santos Guerreiro

les limbes ded

Résumé : Vietnam, 1970. James Hawkins est une jeune recrue. Durant un assaut, il prend une balle dans la tête et croit mourir. Après un mois de coma, et tandis qu’il essaie de se rétablir dans un hôpital de Saigon, il découvre que quelque chose s’est éveillé en lui. Ses nuits deviennent des épreuves, son sommeil et ses rêves ne lui appartiennent plus. Désormais, lorsqu’il dort, il visite les songes des autres… Seuls les médicaments l’empêchent de rêver. Un an plus tard, un ancien frère d’armes, Nate Irving, vient frapper à sa porte. Il est venu le chercher pour participer à un projet secret sous la supervision de la CIA : Les Limbes. Direction une base perdue au fin fond de l’Alaska où James, accompagné d’autres individus dotés des mêmes capacités, va commencer à maîtriser ses aptitudes. Il découvrira ainsi qu’il peut non seulement explorer les rêves d’inconnus mais surtout en prendre le contrôle et les modifier. Mais certaines portes devraient rester fermées à jamais…

Date de parution : 01.03.2018 aux Editions De Saxus

olivier et maud.jpg