La Vallée (tome 6) de Bernard Minier

LA VALLEE

Mon avis : Retrouver Servaz est toujours un grand moment où chaque page est savourée.

Quand on suit les différents volets, on sait que le passé n’est jamais très loin et que les cicatrices peuvent être encore très vives. Cet opus n’échappe pas à la règle vu le retour d’un personnage rencontré dans les premiers tomes.

Une enquête sombre se profile, un mélange de disparition, de meurtres mis en scène, de sombres secrets, le tout situé dans un village qui va devoir faire face à ce qui peut être comparé à un séisme d’événements. Le calme paisible n’est qu’une façade, le lecteur va rapidement s’en rendre compte en même temps que les enquêteurs.

Un décor de vacances mais qui abrite des profils, au milieu des montagnes, la rudesse des éléments, mais aussi des ombres planent.

Une ambiance cléricale qui donne une dimension à la fois austère mais aussi communautaire. Cette abbaye va être le point d’encrage qui va emporter Servaz dans une épineuse affaire qui le rattrape. On ressent son partage entre répondre à l’appel désespéré, mais aussi ne pas perdre pied plus qu’il ne l’a déjà fait.

Une construction qui me ravit à chaque fois, l’environnement est tellement présent qu’il est un personnage à lui tout seul, les éléments montagneux ou climatiques ont une place tellement importante, le lecteur se sent à la fois impliqué et totalement immergé. Un huis clos à ciel ouvert, la tension monte, tant par la peur, mais pas que… L’ambiance s’alourdit les oppositions vont se mettre en lumière.

J’avoue avoir eu une sacrée frayeur car j’ai cru que l’auteur allait nous faire « un retour en arrière » et que Servaz allait tomber dans un panneau. Mais tout s’est bien passé. La manipulation est au centre de cette enquête. Tous les personnages sont à un moment donné embarqué malgré eux vers des pentes toujours plus abruptes et la remontée vers la lumière n’est pas forcément chose aisée.

Cet opus, je l’ai trouvé à la fois magnifique car l’auteur maintient totalement l’attention du lecteur tout au long de l’évolution et des différentes enquêtes en parallèle sans jamais le perdre. Aussi, j’ai eu un « whaouuuu c’est super osé mais tellement machiavel », là je n’en dis pas plus pour éviter le spoile. Du génie, de l’imagination, la Nature à la fois une ressource comme une menace, l’Humain, tous ces caractères qui risquent à tout moment d’exploser, scotchent le lecteur et l’emportent.

J’ai juste un tout tout petit regret, la disparition du monastère, très présent pendant les trois quarts du livre, disparait du paysage au tiers, j’ai trouvé dommage…

Une excellente lecture, dynamique, anxiogène qui m’a totalement conquise. Il me tarde de retrouver de nouveau la plume de l’auteur.

Résumé : « Je crois que quelqu’un est en train d’agir comme s’il se prenait pour Dieu… »
Un appel au secours au milieu de la nuit
Une vallée coupée du monde
Une abbaye pleine de secrets
Une forêt mystérieuse
Une série de meurtres épouvantables
Une population terrifiée qui veut se faire justice
Un corbeau qui accuse
Une communauté au bord du chaos
Une nouvelle enquête de Martin Servaz

Date de publication : 20.05.2020 aux Editions XO

A lire de préférence dans l’ordre : Glacé – Le Cercle – N’éteins pas la lumière – NuitSœurs

One shot : Cette putain d’histoire – M le bord de l’abîme

Quelques mots sur notre rencontre

BERNARD MINIER

Soeurs (tome 5) de Bernard Minier

soeurs

Mon avis : COUP DE CŒUR 💓💓

C’est toujours avec impatience et excitation que j’attends la sortie des livres de cet auteur. Et là, avec le pari risqué du retour dans le passé de Martin Servaz.
Dans les précédents opus, nous étions habitués à l’écriture de l’auteur, au noir, au psychologique, au retors ; mais là, nous retrouvons Servaz au cœur d’une enquête totalement diabolique et machiavélique. On en découvre de plus en plus sur ce personnage, en effet Martin retourne dans ses souvenirs enfouis du début de sa carrière, on traverse avec lui les drames qu’il a vécus. Cette nouvelle investigation fait ressortir les vestiges d’un passé qu’il pensait enfoui. Comment va-t-il réagir ?
C’est avec brio que l’auteur nous promène entre le passé et le présent, aucun temps morts. Au travers de ce roman que j’ai dévoré, happée par la curiosité, dans cette manipulation, le lecteur en apprend plus sur les origines du caractère de Servaz et il va être servi. Un personnage que je trouve de plus en plus attachant au fil des livres.
L’enquête va non seulement malmener Martin, mais aussi le lecteur avec de nombreux rebondissements inattendus qui mettent ses nerfs à rudes épreuves…
De plus, l’auteur traite, également, les relations entre lecteur et auteur et l’inverse entre auteur et lecteur ; quelles sont les codes, les barrières ? Lorsque l’adoration se transforme en perversion, en machination… Comment les protagonistes réagissent ?
Je vous laisse découvrir comment Martin Servaz réagir et gérer cette nouvelle enquête, de mon côté j’attends la suite.
Chose rare je partage avec vous une citation, qui pourrait être un bon slogan de recrutement : « En sortant de la pharmacie, il (Servaz) roula vers le centre-ville et utilisa son pare-soleil « POLICE » pour se garer en double file sur le boulevard Lazare-Carnot, devant la FNAC. »
DED SOEURS
Résumé : Pauvres âmes déchues. Il a fallu que je vous tue…Mai 1993. Deux sœurs, Alice, 20 ans, et Ambre, 21 ans, sont retrouvées mortes en bordure de Garonne. Vêtues de robes de communiantes, elles se font face, attachées à deux troncs d’arbres. Le jeune Martin Servaz, qui vient d’intégrer la PJ de Toulouse, participe à sa première enquête. Très vite, il s’intéresse à Erik Lang, célèbre auteur de romans policiers à l’œuvre aussi cruelle que dérangeante. Les deux sœurs n’étaient-elles pas ses fans ? L’un de ses plus grands succès ne s’appelle-t-il pas La Communiante ? L’affaire connaît un dénouement inattendu et violent, laissant Servaz rongé par le doute : dans cette enquête, estime-t-il, une pièce manque, une pièce essentielle. Février 2018. Par une nuit glaciale, l’écrivain Erik Lang découvre sa femme assassinée… elle aussi vêtue en communiante. Vingt-cinq ans après le double crime, Martin Servaz est rattrapé par l’affaire. Le choc réveille ses premières craintes. Jusqu’à l’obsession. Une épouse, deux sœurs, trois communiantes… et si l’enquête de 1993 s’était trompée de coupable ? Pour Servaz, le passé, en resurgissant, va se transformer en cauchemar.

Date de parution : 05.04.2018 aux Editions XO – 2019 aux Editions Pocket

A découvrir au préalable : Glacé, Le Cercle, N’éteins pas la lumière, Nuit

BERNARD MINIER

Nuit (tome 4) de Bernard Minier

nuit

Mon avis : Une fois ouvert très difficile de le refermer, j’ai adoré me laisser bercer et entraîner pas le rythme choisi par l’auteur! Un régal de retrouver Martin Servaz et son l’équipe. Intrigue bien ficelée, mon très gros coup de cœur de ce début d’année 😀 😀

DED NUIT

Résumé : Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l’hélicoptère dépose Kirsten Nigaard sur la plate-forme pétrolière. L’inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d’une technicienne de la base off-shore. Un homme manque à l’appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de Martin Servaz. L’absent s’appelle Julian Hirtmann, le tueur retors et insaisissable que le policier poursuit depuis des années. Étrangement, sur plusieurs clichés, Martin Servaz apparaît. Suivi, épié. Kirsten lui tend alors une autre photo. Celle d’un enfant. Au dos, juste un prénom : GUSTAV Pour Kirsten et Martin, c’est le début d’un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis. 

Date de parution : 21.02.2017 aux Editions XO – 2018 aux Editions Pocket 

A découvrir au préalable : Glacé, Le Cercle, N’éteins pas la lumière 

minier

Glacé – Le Cercle – N’éteins pas la Lumière de Bernard Minier

A l’époque de ces lectures, je ne faisais que des petits billets, alors je regroupe ici les trois premiers de la série Servaz. 

Glacé

glacé

Mon avis : Le premier Opus d’une très belle série qui allie meurtres, frissons, suspense, angoisse !!! Commencez par découvrir cet auteur vous ne pourrez plus vous arrêter !!! Un de mes auteurs préférés 😉 Pour celles et ceux qui auraient vu la série, le livre est amplement mieux !

Résumé : Dans une vallée encaissée des Pyrénées, au petit matin d’une journée glaciale de décembre, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le corps sans tête d’un cheval, accroché à la falaise. Ce même jour une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée. Le commandant Servaz, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier l’enquête la plus étrange de toute sa carrière.

Date de parution : 2011 aux Editions XO – 10.05.2012 aux Editions Pocket

LE CERCLE

le cercle

Mon avis : Ravi de retrouver Servaz, personnage très attachant !!! Histoire bien ficelée, excellent thriller, une fin époustouflante ! Un de mes auteurs préférés 😉

Résumé : Pourquoi la mort s’acharne-t-elle sur Marsac, petite ville universitaire du Sud-Ouest ? Une prof assassinée, un éleveur dévoré par ses propres chiens, et un mail énigmatique, peut-être signé par le plus retors des serial killers. Confronté dans son enquête à un univers terrifiant de perversité, le commandant Servaz va faire l’apprentissage de la peur, pour lui-même comme pour les siens.

Date de parution : 11.10.2012 aux Editions XO – 2013 aux Editions Pocket

N’éteins pas la Lumière

n eteins pas

Mon avis : L’auteur monte en puissance quant à sa qualité d’écriture, les histoires sont très bien imaginées ! Enquêtes bien menées ! Un régal !!! Un de mes auteurs préférés 😉

Résumé : « Tu l’as laissée mourir… »Le soir de Noël, Christine Steinmeyer, animatrice radio à Toulouse, trouve dans sa boîte aux lettres le courrier d’une femme qui annonce son suicide. Elle est convaincue que le message ne lui est pas destiné. Erreur ? Canular ? Quand le lendemain, en direct, un auditeur l’accuse de n’avoir pas réagi, il n’est plus question de malentendu. Et bientôt, les insultes, les menaces, puis les incidents se multiplient, comme si quelqu’un cherchait à prendre le contrôle de son existence. Tout ce qui faisait tenir Christine debout s’effondre. Avant que l’horreur fasse irruption. Dans les ténèbres qui s’emparent de sa vie, la seule lueur d’espoir pourrait bien venir d’un certain Martin Servaz.

Date de parution : 27.02.2014 aux Editions XO – 2015 aux Editions Pocket

minier