Le Dilemme de BA Paris

LE DILEMME

Mon avis : Un parfait moment de lecture où la tension est extrême et va embarquer le lecteur dans une sombre histoire dite « de famille », mais pas que…

On comprend parfaitement les différentes visions et comportements d’Adam et de Livia. Chacun a son parcours, un passé, mais aussi un couple qui a traversé certaines épreuves avant d’arriver à ce fameux jour d’anniversaire tant attendu de Livia.

Deux enfants, maintenant devenus adolescents, poursuivent leur vie vers la phase adulte ; période très compliquée à gérer.

Chacun va faire des choix qui auront des conséquences sur le cercle familial. Qu’aurait-on fait à la place de chaque personnage ? Personnellement, je n’ai pas la réponse, mais on ne peut s’empêcher de se poser la question.

L’auteur met en avant les sensibilités et joue habilement avec les nerfs du lecteur. Les quiproquos et secrets vont mettre à mal les pensées et attitudes de certains protagonistes. Adam, un personnage pour lequel j’ai eu beaucoup d’empathie car j’ai trouvé très courageux les décisions « horribles » qu’il a dû faire afin d’essayer de préserver sa famille, face au drame.

Mon ascenseur émotionnel a joué du yoyo tout du long de cette œuvre, j’ai tremblé mais aussi beaucoup espéré, j’ai été émue et touchée par cette histoire. Elle montre que le dialogue et la confiance peuvent permettre de faire face à la dureté de la vie. Chacun réagit différemment et ici c’est très bien démontré. La colère peut aussi faire exploser mais il est très difficile de faire face à l’instant T.

Une plume et un chapitrage qui servent très bien ce livre. En effet, nous évoluons à travers les événements et les pensées de chaque membre de la famille. Une tension qui s’immisce également au sein des pensées du lecteur. Il est très intéressant de confronter les différents avis et décisions.

Ma deuxième lecture de l’auteur et sûrement pas la dernière !

Résumé : S’il parle, il la détruit. S’il se tait, il se détruit. Et vous, que feriez-vous ?
Depuis toujours, Livia rêve d’une énorme soirée pour ses 40 ans ; et Adam, son mari, met tout en œuvre pour que la fête soit inoubliable. Il s’organise pour que leur fille Marnie vienne exprès de Hong Kong – ce sera une surprise pour Livia.
Mais quelques heures avant la soirée, Adam apprend que le vol dans lequel se trouvait peut-être Marnie s’est crashé. Est-ce qu’elle avait pu prendre cet avion, sachant que son vol précédent
avait décollé en retard et qu’elle pensait ne pas pouvoir attraper sa correspondance ? Adam doit-il en parler à Livia, au risque de l’inquiéter pour rien ? Et pourquoi Livia semble-t-elle soulagée que Marnie ne soit pas là ?
Lorsque la fête commence, chacun devra danser avec ses secrets et ses peurs. Jusqu’à ce que s’ouvre enfin le portillon du jardin et qu’une silhouette s’avance vers les invités…

Date de publication : 28.05.2020 aux Editions Hugo Thriller

A découvrir également : Dix Petites Poupées

avt_b-a-paris_6061

 

Dix Petites Poupées de BA Paris

ba.jpg

Mon avis : Je découvre l’auteur avec cette sortie. L’histoire de Finn dont la vie va basculer, son passé va resurgir au moment où il pensait que tout allait très bien. Sur le point de se marier, il va aller de découvertes en déconvenues, son humeur et ses sensibilités vont évoluer depuis que le doute est revenu dans son esprit sur la disparition de Layla.
Les poupées russes même n’étant que des objets font parties intégrantes de l’histoire, à la limite de la personnification. Le pouvoir de suggestion qu’elles ont sur Flinn et Ellen est magistralement bien décrit. Ces choses, fruits du passé, de retour pour les hanter. Que se cache derrière ses apparitions, la folie ? Qui se cache derrière ses e-mails ? Comment ce cocktail détonnant peut faire basculer une vie ou plusieurs.
J’ai apprécié l’alternance passé présent qui nous fait découvrir les personnages de manière originale et par de petites touches parsemées. La construction du roman m’a également séduite, il m’a rappelée le titre, j’ai eu l’impression qu’à chaque fois qu’un événement se dénoue, un autre apparaît à la façon des Matriochka. Une écriture fluide, dynamique, ce livre peut se dévorer d’une traite, c’est ce qui a failli m’arriver d’ailleurs. A la fois un rythme soutenu, une intrigue qui se délie peu à peu et un suspense maintenant très longtemps ; le lecteur commence à deviner grâce aux indices laissés par l’auteur. L’emprunte psychologique, le pouvoir des sentiments, de persuasion et la manipulation sont très présents dans ce livre.

Je remercie les Editions Hugo Thriller pour la découverte et leur confiance

Résumé : LA DISPARITION. LES SOUPÇONS. LA PEUR.
LA DISPARITION
Layla a disparu il y a douze ans, en pleine nuit, sur une aire d’autoroute, alors qu’elle rentrait de vacances en France avec son petit ami, Finn. On ne l’a jamais revue depuis.

LES SOUPÇONS
Finn a raconté la vérité sur ce qui s’est passé cette nuit-là. Mais pas toute la vérité.
Ni aux policiers qui l’ont interrogé lors de l’enquête, ni même à Ellen, la sœur de Layla, avec laquelle il a refait sa vie et qu’il s’apprête à épouser.

LA PEUR
Quand un de leurs voisins croit apercevoir Layla près du cottage où vivent Finn et Ellen, le passé ressurgit. Finn reçoit d’étranges et inquiétants e-mails. Layla serait-elle encore en vie ? Et pourquoi des petites poupées russes, souvenirs de l’enfance des deux sœurs, font-elles soudain leur apparition ?

Date de parution : 03.01.2019

avt_b-a-paris_6061