Les Disparues du Festival d’Alain Decortes

les disparues

#Marentréelittéraire2020

 Lecture de Juillet 

Mon avis : Je suis ravie de découvrir l’origine de la rencontre entre Arnaud et Stella. En effet ayant découvert l’auteur par Suriname Connexion, j’ignorais certains détails.

Un village s’apprête a accueillir le festival annuel de théâtre et pourtant rien ne va se dérouler comme prévu. Ce duo de nouveau réuni va tout mettre en œuvre pour retrouver Julie. Ils ne s’imaginent pas dans quel guêpier ils s’embarquent. En effet, certains secrets bien gardés vont voir le jour. De surprises en déconvenues, la lumière va peu à peu se révéler.

Un premier livre tout à fait réussi ! Un style efficace nous emmène dans cette enquête ayant pour décor le monde rural avec toutes ses particularités. L’auteur jongle habilement comme au théâtre entre les personnages et l’environnement (décors). J’ai été très sensible à ce procédé.

Les us et coutumes sont aussi bien respectés, tout le monde se connaît, la vie de chacun est connue de tous. Et pourtant certains faits obscurs arrivent pourtant à rester dans l’ombre. Est-on plus à l’abri d’un drame à la ville qu’à la campagne dite paisible ? L’auteur vous prouve que non.

Des personnages qui naissent, mais on devine d’ores et déjà que nous les retrouverons ensuite.

Tous les protagonistes de cette histoire, au même titre qu’une troupe de comédiens, est bien passé en revue. Chacun tient un ou plusieurs rôles. Le passé, également, tient une grande place dans cette aventure.

Quand le rideau se lève, tous les doutes sont permis même les plus rocambolesques. Un auteur que je suis toujours autant ravie de lire. Chaque détail est bien travaillé, rien n’est laissé au hasard. Cette enquête m’a réservée de nombreuses surprises.

LES DISPARUES DED

Résumé : Le rideau va se lever sur le festival de théâtre de Condrieu. La manifestation théâtrale est attendue avec impatience par certains, et décriée par d’autres. Pourquoi Julie, une des comédiennes, a-t-elle disparu ? C’est l’énigme qu’Arnaud cherchera à résoudre en compagnie de Stella.

Date de publication : 17.04.2017 aux Editions Lulu.com

A découvrir du même auteur : Suriname Connexion, Les ailes noires du goéland 

Quelques mots sur notre rencontre 

ALAIN DECORTES

Ma Rentrée Littéraire 2020 – 12 – Alain Decortes

#Marentréelittéraire2020

Je vous présente ma lecture liée à une rencontre…

Où ? Longperrier

LONGPERRIER

Quand ? 29 Septembre 2019

Qui ? Alain Decortes

Rappel des faits : J’avais découvert l’auteur avec Suriname Connexion et Les Ailes Noires du Goéland, j’ai été ravie de le rencontrer (enfin). Très intéressants échanges !! J’ai donc découvert le tout premier livre pour patienter jusqu’à la prochaine sortie.

ALAIN DECORTES

Livre découvert : Les disparues du festival 

Date de sortie : 17.04.2017

les disparues
A suivre…

Rencontres précédentes : Samuel Sutra, Mehdy Brunet, Pierre Pouchairet, Philippe Hauret, Mark Zellweger, Jérémy Bouquin, Jean-Christophe Portes, Gabriel Katz, Laurent Guillaume, Cédric Castagné, Mehdi Charef,

Les Ailes Noires du Goéland d’Alain Decortes

les ailes

Mon avis : Une sombre enquête va amener Laurent Gratiol au-delà de ses prérogatives initiales. En effet, mandaté par un père souhaitant retrouver la trace de sa fille, il va mettre le doigt dans un guêpier très dangereux. De mystérieuses coïncidences vont se mettre en travers de son chemin, une pensée va le titiller de plus en plus en apprenant que son prédécesseur est décédé. Jusqu’où va l’entraîner ses recherches ? La vérité est-elle supportable ?

Laurent Gratiol est un personnage endurant, un enquêteur privé très robuste, fin limier, à l’affût de tous éléments et à l’écoute de son instinct. Mais malgré toutes ses qualités, ne reste-t-il pas un homme ?

Un excellent livre, j’ai pris beaucoup de plaisir à le dévorer. Un rythme soutenu, de belles intrigues façon « poupées russes » parfois, rien n’est laissé au hasard. Des personnages attachants ou au contraire détestables vont se voir confronté à la cruauté humaine qui souvent dépasse l’entendement. La famille, la solidarité sont mises en avant dans ce livre, autant que la détresse, l’insoutenable et le profit. Des objectifs s’opposent, pour certains la survie prime, d’autre la violence, le pouvoir et le profit. Chacun des personnages est bien décrits et à une âme profonde. Les femmes sont également à l’honneur à travers leur histoire, leur parcours, leur sensibilité et leur sacrifice. J’ai souvent été touchée par l’angle choisi par l’auteur afin de mettre ne lumières ses messages. Une lecture trépidante, un personnage principal qui ne manque pas d’audace, un suspense maintenu jusqu’au bout, le tout emballé par une écriture fluide et dynamique. C’est le deuxième livre que je lis de l’auteur et je ne peux que vous conseiller d’aller le découvrir.

LES AILES DED

Résumé : Un père cherche sa fille avec obstination alors que la police a classé le dossier. Pour la retrouver, il fait appel à Laurent Gratiol qui devra assembler les nombreuses pièces d’un puzzle plutôt étrange. Tâche difficile quand la vérité est masquée par de curieuses énigmes, des situations effarantes et des amours improbables.
Qui est la mystérieuse inconnue au passé incertain? Pourquoi le chalutier rentre-t-il parfois de la pêche sans rapporter de poisson? Et cette vague d’assassinats dans la région nîmoise?
Le voyage de quatre femmes vers leur destin…
Une enquête singulière où cohabitent espoirs contrariétés et violence terrifiante.

Date de parution : 22.03.2019 aux Editions 7

decortes alain

 

Suriname Connexion d’Alain Decortes

suriname.jpg

Mon avis : Stella, femme amoureuse ne croit à la mort de son compagnon. Malgré la vidéo de son agression, elle ne peut se faire à cette idée. Pour elle tant que le corps n’est pas réapparu elle se garde l’espoir secret qu’Arnaud est encore vivant. Une enquête mêlant assassinat, complot financier à l’échelle mondiale, cartel de drogue va mettre l’enquêteur face à différents scénarios.
Une personnalité dans un premier temps, chagrinée, bouleversée, en deuil, accablée et soumise ; Stella va se révéler très coriace et déterminée à faire éclater la vérité. Tandis que l’enquête fait du surplace en France, elle va voyager jusqu’au bout du monde, se mettre en danger, suivre son intuition, mais la vérité est-elle toujours bonne à savoir ? Elle va s’entourer naturellement de personnes qui veulent la soutenir, mais quelles sont réellement leurs intentions ? A qui peut-elle faire confiance ?
Un deuxième roman, très bien rythmée, un suspense maintenu jusqu’au bout. Une fin totalement inattendue, qui à la fois surprend et exaspère (dans le bon sens du terme) le lecteur. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman qui mélange les différents mobiles, l’argent, le pouvoir, la drogue. Un très beau panel qui s’entremêle à merveille !!! Je vous le recommande !!!
Je découvrirai prochainement le premier opus de l’auteur, Les Disparues du Festival.

Résumé : En cet hiver de très grand froid, Arnaud Gervon est agressé à l’arme blanche sur un pont au-dessus du Rhône. Il bascule dans les eaux glacées du fleuve et disparaît.
L’homme était sans d’histoire et devait prochainement se marier avec Stella.
L’enquête piétine. Accablée par le chagrin, Stella crie à l’injustice du destin avant de découvrir un étrange détail. La vie de la victime n’était peut-être pas aussi rangée qu’elle le croyait.
La jeune femme n’aura de cesse de rechercher la vérité pour comprendre.
Une enquête qui fera voyager le lecteur de la région lyonnaise jusqu’en Amérique du Sud.
Quinze jours de la vie d’une femme dont l’existence et les certitudes seront bouleversées par des découvertes et des rencontres inattendues.

Date de parution : 06.04.2018 aux Editions 7

decortes alain