Gangster L’Envers du Décor de Shifrinne

 

gangster

Mon avis : J’ai eu l’impressions que les grandes familles du trafic de cocaïne jouaient avec la France comme au Monopoly. Chacun sa place, son territoire et ses soldats. Quelques dérapages sont à dénombrer mais globalement tout fonctionne sans trop de dégât.

Sauf quand il vient l’idée d’un chef de famille de partir en croisade et de se lancer à la conquête des grandes villes. Mais pour cela, il faut s’implanter et quitte à frapper fort, autant déboucher des soldats déjà en place.

Voilà où nous entraîne l’auteur, ça tape, ça tire, ça cogne et ça trahit !

Stéphane va sentir que le vent est en train de tourner mais sans vraiment savoir d’où vient le danger ? Les clans vont aller de guet-apens en représailles, galvanisés par la vengeance, un bain de sang. Les hommes vont s’affronter et ne laisser aucun répit aux adversaires, anciens amis devenus ennemis.

Des têtes vont tomber et le trouble, ainsi que la déstabilisation des hiérarchies vont s’immiscer peut à peu jusqu’à exploser.

J’ai beaucoup aimé ce premier roman qui montre à la fois la violence, les réseaux mafieux, mais pas que… A travers le personnage très attachant de Stéphane, qui a sa manière bien a lui de gérer son business, plutôt façon gentleman. Sauf quand le danger se présente à sa porte.

Un rythme soutenu, des retournements de situations, un rythme trépidant, des changements géographiques, un ensemble qui met en relief le thème et la notion humaine mise en avant.

Et oui même dans ce milieu, les sentiments et affinités ont leur place. L’humain, l’entraide et la solidarité sont bien mis en lumière également.

Un très bon moment de lecture, une belle découverte !! Un auteur à suivre.

 

Résumé : Stéphane vit à Paris. A 28 ans, il appartient à la famille du caïd Lapaz et gère ses clubs de nuit, mais il est surtout au cœur des trafics et des décisions les plus secrètes de la famille. Machines à sous, rackets, cocaïne, le système rapporte des millions. Mais quand Assouni le Lyonnais entraine Lapaz dans le meurtre d’un rival, Stéphane comprend qu’ils sont en danger. Derrière les établissements et les trafics, il réalise alors l’envers du décor. Dans un univers où les alliances se font et se défont au rythme des meurtres, il devra survivre dans ce qui deviendra la plus sanglante guerre des clans que le milieu du grand banditisme n’aura jamais connu. Malgré l’illusion de sa toute-puissance, le plus féroce des caïds peut être pris à revers par ceux qui ont été trahis.
Plongée fulgurante dans l’univers impitoyable du grand banditisme français à travers Stéphane Saliseti, caïd parisien pris pour cible par un concurrent avide d’argent et de pouvoir.

Date de publication : 01.01.2019 aux AutoEdition

 

 

 

Bilan Juin 2020

Voici mon bilan des lectures et de cagnotte :

Luca de Franck Thilliez

Fuite vers l’Inconnu de Jean-Claude Ceccarelli

Benzos de Noël Boudou

Narco Football Club de Marc Fernandez et Jean-Chritophe Rampal

La Jeune Fille au Chevreau de Jean-François Roseau

En Chasse ! de Jess Kaan

Le Dilemme de BA Paris

Gonelore Tome 1 : Les Arpenteurs de Pierre Grimbert

 

tirelire

 

Selon mes bonnes résolutions et ce jeu très sympathique, mettre 2€ par livre lu dans une cagnotte et les livres prêtés mentionnés par * sont à 3€.

EN JUIN ME VOICI DONC AVEC UNE CAGNOTTE DE 14 EUROS (TOTAL : 91E)

 

Une petite nouveauté, je vous dévoile mes emplettes du mois : 

emplettes juin

 

Le Dilemme de BA Paris

LE DILEMME

Mon avis : Un parfait moment de lecture où la tension est extrême et va embarquer le lecteur dans une sombre histoire dite « de famille », mais pas que…

On comprend parfaitement les différentes visions et comportements d’Adam et de Livia. Chacun a son parcours, un passé, mais aussi un couple qui a traversé certaines épreuves avant d’arriver à ce fameux jour d’anniversaire tant attendu de Livia.

Deux enfants, maintenant devenus adolescents, poursuivent leur vie vers la phase adulte ; période très compliquée à gérer.

Chacun va faire des choix qui auront des conséquences sur le cercle familial. Qu’aurait-on fait à la place de chaque personnage ? Personnellement, je n’ai pas la réponse, mais on ne peut s’empêcher de se poser la question.

L’auteur met en avant les sensibilités et joue habilement avec les nerfs du lecteur. Les quiproquos et secrets vont mettre à mal les pensées et attitudes de certains protagonistes. Adam, un personnage pour lequel j’ai eu beaucoup d’empathie car j’ai trouvé très courageux les décisions « horribles » qu’il a dû faire afin d’essayer de préserver sa famille, face au drame.

Mon ascenseur émotionnel a joué du yoyo tout du long de cette œuvre, j’ai tremblé mais aussi beaucoup espéré, j’ai été émue et touchée par cette histoire. Elle montre que le dialogue et la confiance peuvent permettre de faire face à la dureté de la vie. Chacun réagit différemment et ici c’est très bien démontré. La colère peut aussi faire exploser mais il est très difficile de faire face à l’instant T.

Une plume et un chapitrage qui servent très bien ce livre. En effet, nous évoluons à travers les événements et les pensées de chaque membre de la famille. Une tension qui s’immisce également au sein des pensées du lecteur. Il est très intéressant de confronter les différents avis et décisions.

Ma deuxième lecture de l’auteur et sûrement pas la dernière !

Résumé : S’il parle, il la détruit. S’il se tait, il se détruit. Et vous, que feriez-vous ?
Depuis toujours, Livia rêve d’une énorme soirée pour ses 40 ans ; et Adam, son mari, met tout en œuvre pour que la fête soit inoubliable. Il s’organise pour que leur fille Marnie vienne exprès de Hong Kong – ce sera une surprise pour Livia.
Mais quelques heures avant la soirée, Adam apprend que le vol dans lequel se trouvait peut-être Marnie s’est crashé. Est-ce qu’elle avait pu prendre cet avion, sachant que son vol précédent
avait décollé en retard et qu’elle pensait ne pas pouvoir attraper sa correspondance ? Adam doit-il en parler à Livia, au risque de l’inquiéter pour rien ? Et pourquoi Livia semble-t-elle soulagée que Marnie ne soit pas là ?
Lorsque la fête commence, chacun devra danser avec ses secrets et ses peurs. Jusqu’à ce que s’ouvre enfin le portillon du jardin et qu’une silhouette s’avance vers les invités…

Date de publication : 28.05.2020 aux Editions Hugo Thriller

A découvrir également : Dix Petites Poupées

avt_b-a-paris_6061

 

Dimanche, c’est permis aussi !! Des Lignes et des Pages 2020#18

Comme les Journaux se sont bien amusés à compter les pages, ils ont décidé de continuer, voici leur bilan du 20 au 28 Juin 2020 :

LA JEUNE FILLE AU CHEVREAU

Résumé : Un jeune Nîmois âgé d’une quinzaine d’années pendant la Seconde Guerre mondiale est subjugué par la beauté d’une statue qui orne l’un des jardins publics de la ville. Il ne se doute pas que cette émotion esthétique marquera toute son existence.
Dans les temps troublés qui suivront l’occupation de la zone libre par l’armée allemande, il fera la connaissance du modèle. C’est alors une femme d’une trentaine d’années, dans le plein épanouissement de sa beauté, qui règne sur la ville. Ensorcelé par ses charmes, «le petit Pygmalion» – c’est le surnom du jeune homme – en deviendra éperdument amoureux, et, au mépris de toute prudence, se laissera entraîner dans le cercle de ses amis, dont certains sont des collaborateurs avérés.
On devine la suite : en dépit des services rendus à nombre de ses concitoyens nîmois, l’héroïne n’échappera pas à la fureur populaire de l’épuration.
La Politique, l’Art et l’Histoire ne sont ici présents que pour donner plus d’intensité à cette  Éducation sentimentaleen forme de tragédie.

EN CHASSE

Résumé : Nord de la France. Le lieutenant Boris Lisziak vient d’arrêter Le Moraliste, un tueur en série manipulateur et retors. A quelques encablures, la capitaine Garance Fazuras piste des barbares « chassant » en groupe, coupables de viols collectifs particulièrement atroces. Le commandant Demeyer rejoint le duo de policiers pour l’épauler dans une traque qui s’annonce impitoyable.

Et voilà 4 euros de plus dans la cagnotte pour le budget Livres de l’année prochaine !!! Les livres personnels sont à 2€ et les livres prêtés mentionnés par * sont à 3€

SEULS ONT ÉTÉ COMPTABILISÉS LES LIVRES TERMINÉS, SOIT UN TOTAL DE 720 PAGES

En Chasse ! de Jess Kaan

EN CHASSE

Mon avis : Une enquête qui démarre sur les chapeaux de roues. Il faut aller vite, les enquêteurs sont sur les dents après découvert une jeune fille victime d’un viol collectif.

Trouver ce groupe d’hommes qui vont continuer de sévir dans le secteur. Aucune trace, pas d’indice.

L’auteur nous emporte dès le départ dans de sombres moments, de nombreux protagonistes. Des affaires qui se croisent, un rythme qui alterne très bien la traque des chasseurs et plus calme lors des recherches des enquêteurs qui piétinent.

Par contre, le souffle est retombé, car les personnages secondaires sont nombreux, prennent une place importante puis disparaissent sans que le lecteur ne comprenne pourquoi.

La seconde enquête, Le Moraliste, personnellement je n’ai pas vraiment compris son rôle, autre équipe d’enquêteurs, autres protagonistes. Je me suis dit que c’était sûrement une ouverture pour le prochain volet, mais j’ai trouvé dommage ce procédé, qui a participé à alourdir un peu ma lecture.

Superposer ces deux quêtes peut brouiller le message que souhaite faire passer l’auteur. Le thème soulevé ici est fait de manière très volontaire, dynamique, le profil des victimes et leur devenir, que j’ai cru qu’il serait porté par Sébastienne, mais qui manque une peu d’étoffe même si son rôle et ses actes sont beaucoup plus révélateurs que toutes ses descriptions.

Parfois, on se sent un peu perdu au sens moral, un peu enfoui sous les descriptions qui ne sont pas toujours utiles. J’ai détesté Cassandre, personnage qui montre aussi le rôle de certaines femmes, c’était courageux de la mettre.

Une fin qui, à mon sens va (beaucoup) trop vite, les éléments qui semblaient très éloignés pendant la lecture, s’emboîtent en quelques paragraphes.

Garance Fazuras, enquêtrice volontaire et ultra dynamique, impliquée jusqu’au bout des ongles. Elle prend son rôle et l’enquête très à cœur, mais je l’ai trouvé un peu « gourde » sur sa vie personnelle.

Alors voilà ce n’est que mon avis, j’ai été ravie de découvrir l’auteur, son écriture et ses messages. Même si je termine cette lecture par un avis mitigé, je découvrirai les autres livres car je pense pouvoir passer un bon moment de lecture dans un autre volet.

 

 Résumé : Nord de la France. Le lieutenant Boris Lisziak vient d’arrêter Le Moraliste, un tueur en série manipulateur et retors. A quelques encablures, la capitaine Garance Fazuras piste des barbares « chassant » en groupe, coupables de viols collectifs particulièrement atroces. Le commandant Demeyer rejoint le duo de policiers pour l’épauler dans une traque qui s’annonce impitoyable.

Date de publication : 08.11.2019 aux Editions Lajouanie

jess kaan

La Jeune Fille au Chevreau de Jean-François Roseau

LA JEUNE FILLE AU CHEVREAU

Mon avis : Quand l’Art rencontre l’Histoire.

Un roman magnifique qui met en scène Le petit Pygmalion, adolescent nîmois tombant amoureux pour la première fois.

A Nîmes, au début en zone libre, va voir débarquer les allemands dans leur ville. Pendant cette période trouble de la Seconde Guerre Mondiale, leur arrivée va sonner le glas des restrictions, de la violence et des organisations de l’ombre, le marché noir et les alliances.

Jeune homme doué en dessin, il se passionne pour une statue présentée dans un des jardins de la ville, mais l’enchantement prend vie lorsque qu’il croise par hasard la muse qui inspiré le sculpteur. M, fruit du fantasme auprès de nombreux et jalousée de nombreuses femmes. Sa beauté peut être un atout ou comme un fardeau lourd à porter. Elle mettra en œuvre de nombreuses parades pour les français, beaucoup qui la haïssent lui ont demandé des services qu’elle a rendu sans contrepartie.

Mais l’histoire retenue sera malheureusement ses rapprochements avec certains gradés allemands et la fin sous une pluie de haine souvent venue de ceux qu’elle a repoussés, voir aidés.

A travers les yeux candides de ce jeune amoureux, on découvre l’organisation de la ville pendant cette occupation et un quotidien mêlant inconsciences et drames.

J’ai terminé cette lecture émue, touchée par cette histoire même si romanesque nous emporte à la fois dans les conflits intérieurs du petit Pygmalion et ses choix, sa vie, le dessin, ses blessures et son destin qui a failli basculer.

Une plume littéraire et poétique alternant les faits historiques et les descriptions artistiques, un sacré mélange qui s’équilibrent parfaitement. Découvrir, apprendre, trembler, autant d’émotions ressenties lors de cette lecture. L’auteur a tellement bien réussi à décrire l’Art à travers La Jeune Fille au Chevreau, ce symbole aimé et détesté, que la statue prend vie et est un personnage à part entière dans l’œuvre.

Totalement conquise par cette découverte je ne manquerai pas de découvrir les autres livres de l’auteur.

Résumé : Un jeune Nîmois âgé d’une quinzaine d’années pendant la Seconde Guerre mondiale est subjugué par la beauté d’une statue qui orne l’un des jardins publics de la ville. Il ne se doute pas que cette émotion esthétique marquera toute son existence.
Dans les temps troublés qui suivront l’occupation de la zone libre par l’armée allemande, il fera la connaissance du modèle. C’est alors une femme d’une trentaine d’années, dans le plein épanouissement de sa beauté, qui règne sur la ville. Ensorcelé par ses charmes, «le petit Pygmalion» – c’est le surnom du jeune homme – en deviendra éperdument amoureux, et, au mépris de toute prudence, se laissera entraîner dans le cercle de ses amis, dont certains sont des collaborateurs avérés.
On devine la suite : en dépit des services rendus à nombre de ses concitoyens nîmois, l’héroïne n’échappera pas à la fureur populaire de l’épuration.
La Politique, l’Art et l’Histoire ne sont ici présents que pour donner plus d’intensité à cette  Éducation sentimentale en forme de tragédie.

Date de publication : 10.06.2020 aux Editions De Fallois

JEAN FRANCOIS ROSEAU

 

Vendredi, c’est permis !! Des Lignes et des Pages 2020#17

Comme les Journaux se sont bien amusés à compter les pages, ils ont décidé de continuer, voici leur bilan du 15 au 19 Juin 2020 :

FUITE VERS L INCONNU

Résumé : Tout commence, lorsque le général de gaulle est enlevé lors des évènements de 1968. S’ensuivront, alors des années marquées par la noirceur humaine. La période Pompidou perturbée par l’affaire Markovic, une révolution iranienne marquée par les assassinats des anciens dignitaires du Chah et d’action directe, les vols du 11 septembre 2001 à New York, la trahison de Saddam Hussein par une admiratrice éconduite, l’élimination de terroristes par des volontaires anonymes, les tentatives d’assassinat contre les présidents russe et américain, le risque de cataclysme par l’attaque d’un porte-avion nucléaire de l’US Navy… Tous ces évènements tragiques et meurtriers, passés par le filtre romanesque de l’auteur, sont l’occasion de mille et un rebondissements qui nous questionnent et nous entraînent à travers le monde.

narco

Résumé : Mexique, jour de finale de la Copa Libertadores qui couronne le club de foot champion d’Amérique latine. Un match à haut risque, qui oppose pour la première fois à ce niveau de la compétition les équipes rivales de la frontière, les Chacals et les Coyotes, toutes deux aux mains des cartels de la drogue. Quelques heures avant le coup d’envoi, le cadavre de l’entraîneur des Chacals est retrouvé dans un terrain vague. Dans une ville en état de siège, envahie de supporters surexcités, une équipe de superflics est dépêchée en urgence depuis la capitale pour résoudre l’affaire avant que la situation ne devienne incontrôlable.

  • Benzos de Noël Boudou : 230 pages

benzos

Résumé : Vous est-il déjà arrivé de vous réveiller avec cette sensation de déjà-vu ?
Sauriez-vous faire la différence entre le vrai et le faux ?
Avez-vous une confiance absolue en vos proches ?
Nick semble mener une vie tranquille, entouré de sa femme et de ses voisins. Pourtant, le jour où des amis de longue date arrivent, son existence tout entière va basculer dans l’étrange et l’impensable.
Réalité ? Psychose ? Quelle preuve avez-vous finalement de votre réalité ?

Et voilà 6 euros de plus dans la cagnotte pour le budget Livres de l’année prochaine !!! Les livres personnels sont à 2€ et les livres prêtés mentionnés par * sont à 3€

SEULS ONT ÉTÉ COMPTABILISÉS LES LIVRES TERMINÉS, SOIT UN TOTAL DE 718 PAGES

Narco Football Club de Marc Fernandez et Jean-Christophe Rampal

narco

Mon avis : Une bombe 💣 💣 💣! Un coup de Cœur 💓💓💓

J’ai profité qu’actuellement plus trop personne ne parle de football pour découvrir ce livre. Ce n’est pas non plus mon sport favori, on ne va pas se mentir.

Les auteurs nous embarquent et nous immergent au Mexique. Les descriptions des villes, des ambiances, la violence, l’équipe est au complet. Pour la population, il y les cartels et cette passion culturelle pour le football. Peut-on vraiment dissocier les deux ?

Pas aujourd’hui car c’est la finale de la Copa Libertadores et les deux équipes en finale représentent les deux plus gros cartels mexicains. La tension monte en même temps que la chaleur, quoi de plus déstabilisant que l’entraîneur d’une des deux équipes soit assassiné justement ce jour-là. Pourquoi ? Par qui ?

On va passer des événements de rues à l’enquête, avec un rythme effréné  !! Les pages se tournent toute seules, un livre qui se lit d’une traite. J’avais envie de savoir comment Bolivar et Doce sa coéquipière, allaient réussir ou non à sonner le coup de sifflet final face aux cartels. En effet, il y a bien un deuxième match en coulisse. Quelles sont leurs cartes dans leur manche, leur marche de manœuvre ? Ils vous pouvoir s’appuyer sur des connaissances de confiance et avancer leurs pions. La feuille de match se dessine.

En effet, on découvre la gangrène et les réseaux hauts placés voir internationaux qui protègent les producteurs de blanche. La violence règne, le marche ou crève est une règle pour éviter les problèmes. Les vies sont des moyens d’échange et les financements totalement opaques.

Les difficultés à savoir qui se fier et la corruption qui semble également être un sport national, présentent un réel tableau dangereux pour l’équipe des Jaguars, des fédéraux qui souhaitent faire régner la loi et la justice, au milieu des buts et des tirs.

Après ce coup d’envoi sur les chapeaux de roues on se demande bien comment l’enquête sur cet assassinat va pouvoir se dérouler sans faute ni pénalty.

L’argent, le pouvoir et la drogue sont les arbitres de l’ombre. On ne sait jamais comment la situation peut évoluer et qui va avoir la chance de rentrer aux vestiaires, plutôt qu’au cimetière.

Outre un rythme digne d’un film d’action, l’écriture est franche dynamique et totalement addictive. Des phrases et chapitres courts qui ajoutent du dynamisme, un vrai régal. Mêlant dénonciation des violences, de la vie et des problèmes rencontrés, les auteurs n’hésitent pas à soulever les problématiques rencontrés par le Mexique entre autres, tous ces pays ayant les cartels qui règnent en maîtres.

narco ded

Résumé : Mexique, jour de finale de la Copa Libertadores qui couronne le club de foot champion d’Amérique latine. Un match à haut risque, qui oppose pour la première fois à ce niveau de la compétition les équipes rivales de la frontière, les Chacals et les Coyotes, toutes deux aux mains des cartels de la drogue. Quelques heures avant le coup d’envoi, le cadavre de l’entraîneur des Chacals est retrouvé dans un terrain vague. Dans une ville en état de siège, envahie de supporters surexcités, une équipe de superflics est dépêchée en urgence depuis la capitale pour résoudre l’affaire avant que la situation ne devienne incontrôlable.

Date de publication : 11.12.2008 aux Editions Alvik – 23.03.2016 aux Editions Le Livre de Poche

A lire découvrir la trilogie de Marc Fernandez (à gauche) : Mala VidaGuerilla Social Club, Bandidos et également Banlieues Parisiennes 

Malheureusement je n’ai pas réussi à trouver d’autres livres de Jean-Christophe Rampal (à droite)

Benzos de Noël Boudou

benzos

Livre lu dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus

Mon avis : Une lecture sauvée légèrement par les dernières pages. Le thème me tentait vraiment et le profil de Nick m’intéressait.

Alors à part enchaîner les scènes de défonces, sexe et alcool, que je trouve sans intérêt en si grand nombre. La première partie du livre ne tourne qu’autour de ça et malheureusement en tombant dans le vulgaire. On a affaire à un personnage malade, mais c’est passé malheureusement au deuxième plan. La prédominance de ces scènes répétitives alourdit la lecture. Je les ai trouvées rébarbatives.

On comprend l’intérêt du mode répétitif mais la méthode choisie par l’auteur m’a paru très maladroite. Même si on voit où l’auteur veut nous emporter, la manière d’y parvenir ne m’a pas conquise. Parfois je devine les fins ou que je les vois arriver, cela ne m’empêche pas d’apprécier de me laisser guider par l’auteur, ses personnages.

L’écriture est fluide et entraînante mais malheureusement, elle ne fait pas tout.

J’ai trouvé dommage que la dépendance et la toxicomanie soient noyées au milieu de tant de descriptions d’états répétitif…

Aucun personnage ne m’a touchée, aucun ressenti pour les différents protagonistes. Parfois, même quand j’en déteste un le livre arrive à m’embarquer ou me faire ressentir quelque chose.

La fin arrivée relativement rapidement après des longueurs, apporte quelque peu…

La magie littéraire n’a pas fonctionné chez moi, je n’ai pas la prétention non plus de vouloir ré écrire le livre. J’ai juste été déçue alors que les premiers pages me présageaient une belle lecture. Juste j’exprime mon avis tout à fait personnel.

Découvrir cette plume m’a tout de même donné envie de ne pas me limiter à cette lecture, je lirai de nouveau l’auteur.

Résumé : Vous est-il déjà arrivé de vous réveiller avec cette sensation de déjà-vu ?
Sauriez-vous faire la différence entre le vrai et le faux ?
Avez-vous une confiance absolue en vos proches ?
Nick semble mener une vie tranquille, entouré de sa femme et de ses voisins. Pourtant, le jour où des amis de longue date arrivent, son existence tout entière va basculer dans l’étrange et l’impensable.
Réalité ? Psychose ? Quelle preuve avez-vous finalement de votre réalité ?

Date de publication : 14.11.2019 aux Editions Taurnada

AVT_Nol-Boudou_9384

Vous pouvez suivre ce prix sur les liens suivants :

Lien Site Internet Prix des Auteurs inconnus :

http://www.prixdesauteursinconnus.com/

Lien Facebook Prix des Auteurs inconnus https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/

Lien Instagram Prix des Auteurs inconnus https://www.instagram.com/prixdesauteursinconnus/

Lien Twitter Prix des Auteurs inconnus

https://mobile.twitter.com/prixdesai

 

Mes autres lectures lues ou à venir dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus 

Ma Vie sera pire que la mienne de Williams Exbrayat

baniere pai

Fuite vers l’Inconnu de Jean-Claude Ceccarelli

FUITE VERS L INCONNU

Mon avis : Grâce à ce livre, j’ai pu découvrir la période post Mai 68 à nos jours au travers des différentes affaires ou scandales qui expliquent notre monde d’aujourd’hui.

Cette période à la fois riche en faits et en événements, donne envie de tout connaître et tout savoir.

Une belle plongée dans l’Histoire et les faits historiques du siècle dernier. Un sacré effet domino, enchaînant les causes-conséquences.

J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir certains aspects souvent très méconnus. Les différentes relations de la France avec d’autres pays, les alliances et autres mésalliances ou scandales, on découvre à travers les faits un demi-siècle d’histoire d’un point de vue politique intérieure et internationale.

La géopolitique est le fil conducteur de cette œuvre, la place de la France face aux différents événements et les choix stratégiques des grandes puissances.

Des chapitres courts et une écriture fluide rendent cette lecture très attractive. Aucun temps mort, de multiples rebondissements des faits relatés, couplés à un style direct qui se prête parfaitement à ce genre de récit historique.

Je suivrai de près les autres sorties de l’auteur afin de découvrir de nouveaux faits.

Apprendre ce qui s’est passé hier, peut permettre de mieux connaître aujourd’hui. Ce livre m’a donné envie de découvrir certaines périodes de manière plus approfondies. Une lecture qui nous amène aussi à la réflexion…

Remontez le temps et bonne découverte !

Résumé : Tout commence, lorsque le Général de Gaulle est enlevé lors des évènements de 1968. S’ensuivront, alors des années marquées par la noirceur humaine. La période Pompidou perturbée par l’affaire Markovic, une révolution iranienne marquée par les assassinats des anciens dignitaires du Chah et d’action directe, les vols du 11 septembre 2001 à New York, la trahison de Saddam Hussein par une admiratrice éconduite, l’élimination de terroristes par des volontaires anonymes, les tentatives d’assassinat contre les présidents russe et américain, le risque de cataclysme par l’attaque d’un porte-avion nucléaire de l’US Navy… Tous ces évènements tragiques et meurtriers, passés par le filtre romanesque de l’auteur, sont l’occasion de mille et un rebondissements qui nous questionnent et nous entraînent à travers le monde.

Date de publication : 04.12.2019 aux Editions Sydney Laurent

jc ceca