Dimanche, c’est permis aussi!! Des Lignes et des Pages 2020#27

Comme les Journaux se sont bien amusés à compter les pages, ils ont décidé de continuer, voici leur bilan du 13 au 18 Septembre 2020 :

  • Goliat de Mehdy Brunet : 246 pages

goliat

Résumé : La mer de Barents, au large des côtes norvégiennes : Goliat, une plateforme pétrolière en proie aux éléments déchaînés, est le sinistre théâtre d’une série de meurtres odieux. David Corvin, ex-agent du FBI, va devoir utiliser toutes ses compétences pour stopper l’hécatombe. Mais au bout du chemin, il risque de perdre son âme… Et bien plus encore…

  • En Moi le Venin de Philippe Hauret : 232 pages

en moi le venin

Résumé : Suite à un événement tragique, l’ancien lieutenant de police Franck Mattis se voit contraint de retourner sur les terres de son enfance. Il y retrouve d’anciens camarades de lycée. À commencer par l’envoûtante Esther, devenue chargée de communication pour le compte d’un candidat à la mairie sans scrupules. Mais aussi Valéry, le boss un peu dingue d’une boîte de nuit dans laquelle de jeunes femmes sont contraintes à la prostitution. Il y a aussi Ben, le passionné d’informatique qui végète dans son appartement en compagnie d’une étrange créature. Cécile, la secrétaire soumise aux jeux pervers de son employeur, Warren, l’amant stupide et incontrôlable, ou encore Moe, l’homme de main impitoyable qui ne rêve que de se retirer au calme avec ses chiens. Franck Mattis se voit plongé au cœur d’un monde qu’il ne connaît que trop bien, celui de la nuit, de la violence, du mensonge et de la désespérance. Une fois encore, il lui faudra lutter contre ses propres démons, et qui sait, peut-être enfin trouver la paix…

  • L’Etrange Voyage de Théo Gossein, Livre 2 : Eolia de Malric : 104 pages

le voyage livre 2

Résumé : Théo Gossein, après avoir arpenté le chemin vers Hospitalia, découvre que l’aventure ne s’arrête pas là. Résultat : il se retrouve sur une machine volante dont le mécanisme lui échappe complètement. Au-dessus, l’infinité du ciel. En dessous, l’immensité d’une mer abyssale et parfaitement inconnue et, au milieu, l’incertitude d’un avenir douteux.
– Donc tu par de toi à la troisième personne.
Et puis il y a l’autre…
Dans ce deuxième opus, Théo poursuit son carnet de voyage : son chemin vers Eolia.
Et comme dit Wiki « Si tu avais, ne serait-ce que prêté la moindre attention à la pertinence irréfragable de mes propos éclairés, on n’en serait pas là, mais bien sûr, personne ne m’écoute, moi. Je ne suis que chimère, affabulations, extravagance, hallucination, onirisme… Ok, c’est, je me calme, N’empêche … »

Et voilà 6 euros de plus dans la cagnotte pour le budget Livres de l’année prochaine !!! Les livres personnels sont à 2€ et les livres prêtés mentionnés par * sont à 3€

SEULS ONT ÉTÉ COMPTABILISÉS LES LIVRES TERMINÉS, SOIT UN TOTAL DE 582 PAGES

 

Ma Rentrée Littéraire 2020 – 3 – Pierre Pouchairet

#Marentréelittéraire2020

Je vous présente ma lecture liée à une rencontre…

Où ? Quais du Polar 2019… Et Longperrier (77)

quais-du-polar-affiche

Quand ? Mars et Septembre 2019 

Qui ? Pierre Pouchairet 

Rappel des faits : J’avais déjà découvert l’auteur avec Mortels Trafics, puis d’autres aventures avec Leanne. Une très belle rencontre et d’excellents échanges. C’est donc avec grand plaisir que j’ai eu l’occasion de le revoir dans la même année après une autre lecture Tuez les tous, mais pas ici… 

pierre

Livre découvert : Larmes de Fond 

Date de sortie : 18.09.2020

larmes de fond

A suivre…

Rencontres précédentes : Samuel Sutra, Mehdy Brunet 

Goliat de Mehdy Brunet

#Marentréelittéraire2020

goliat

Mon avis : Un thriller basé sur deux époques, deux lieux. J’ai beaucoup aimé cette alternance de chapitres rapides qui alternent les différentes situations. On se retrouve avec des protagonistes qui vont à un moment donné se retrouver ?

Une histoire mettant en avant de grands thèmes comme le don d’organe et les chocs post-traumatiques.

Une trame d’histoire haletante mais qui a manqué de petites choses à mon avis.

Un roman dit « court » avec de nombreuses situations, de nombreux personnages, différentes ambiances.

J’ai trouvé que le démarrage fut relativement long, là encore par rapport à la taille du livre, j’ai ressenti des manques de profondeurs que ce soit l’évocation des thèmes mentionnés au-dessus et les personnages. Et un déroulé de fin que je trouve un peu « trop rapide ».

Le seul environnement où je me suis trouvée en immersion, c’est sur Goliat.

Les descriptions de lieu et d’ambiance nous enferment aux côtés des personnages. Mais c’est le seul endroit qui m’a portée.

Je n’ai ressenti aucune empathie vis-à-vis des protagonistes, même David m’a difficilement attendrie. A contrario les deux cowboys du FBI m’ont agacée, ils frôlent le fait d’être détestables mais leur enquête est très intéressante. J’ai bien ressenti leur « pataugement » face à ces crimes odieux. Ils piétinent malgré leurs efforts, ils n’avancent peu… Le dénouement je l’ai malheureusement trouvé rapide, et ensuite tout s’enchaîne.

Au-delà du côté thriller qui pour moi manque de profondeur, j’ai aimé les sentiments évoqués tant l’amour, la colère, l’abattement des forces de l’ordre et l’évocation des drames humains.

L’écriture de l’auteur que je découvrir ici me donne vraiment envie de découvrir les autres livres. Une lecture qui se découvre facilement et de manière très fluide.

Résumé : La mer de Barents, au large des côtes norvégiennes : Goliat, une plateforme pétrolière en proie aux éléments déchaînés, est le sinistre théâtre d’une série de meurtres odieux. David Corvin, ex-agent du FBI, va devoir utiliser toutes ses compétences pour stopper l’hécatombe. Mais au bout du chemin, il risque de perdre son âme… Et bien plus encore…

Date de publication : 03.09.2020 aux Editions Taurnada

Je vous remets le lien vers notre rencontre

mehdi brunet

Ma Rentrée Littéraire 2020 – 2 – Mehdy Brunet

#Marentréelittéraire2020

Je vous présente ma lecture liée à une rencontre…

Où ? Salon « Sang pour Sang Thriller » de Longperrier (77)

sang pour sang t

Quand ? 30 Septembre 2019

Qui ? Mehdy Brunet

Rappel des faits : J’avais lu quelques retours sur son livre Sans Raison… puis lors de nos échanges je me suis penchée vers Le Fruit de ma Colère que j’ai embarqué ! Pour au final découvrir l’auteur avec son dernier livre. Ne cherchez pas de logique, il n’y en a aucune !

mehdi brunet

Livre découvert : Goliat

Date de sortie : 03.09.2020

goliat

N’ayant plus aucune photo de cette journée, je remercie Delphine pour le dépannage.

A suivre…

Rencontre précédente : Samuel Sutra 

Le Tueur en Ciré de Samuel Sutra

#Marentréelittéraire2020

LE TUEUR EN CIRE

Mon avis : Lire et découvrir un auteur, c’est toujours un grand moment ! Mais là au-delà de la nouveauté, j’ai surtout découvert un excellent jongleur avec les mots, un magicien !

Vous souhaitez que je m’explique ? Alors, allons-y !

Du grand burlesque sans tomber dans le grotesque ! De nombreux jeux de mots ou quiproquos qui m’ont beaucoup fait rire !! Tout en ayant un profond respect pour les victimes, si si quand même.

Si un jour je vais à Concarneau, je ne pourrais m’empêcher de penser au Chili-Concarneau. Vous ignorez ce que c’est ? je ne peux que vous conseiller de découvrir ce fameux concours de cuisine qui vire aux drames.

Des femmes assassinées sont retrouvées un peu partout dans la ville, en apparence, elles n’ont rien en commun. Et pourtant… certaines cachent peut-être bien leur jeu. Sur place, l’enquête piétine, mais alors quand le Commissaire va demander de l’aide à l’Élite Parisienne le fameux 36, tout va s’enchaîner…

Dépêché sur place Lambert n’a aucune conscience d’être toujours en France ! Et là c’est parti de bourdes en embrouilles, voir même en castagne ! Un véritable film se déroule sous nos yeux ! Une véritable comédie se déroule d’une main de maître.

Aucun moment de répit pour le lecteur, on se demande vraiment jusqu’où « cet original » va nous entraîner ! Sa façon d’enquêter peut-être affichée sur le « Panthéon de la Police », cet endroit n’existe pas ? Il faudrait le créer juste pour Lambert.

Sa hiérarchie tremble et sursaute à chaque appel téléphone craignant un nouveau drame mais consécutif à la présence ou aux actes de Lambert… Au-delà du fait personne ne le croit à la hauteur, chacun redoute surtout qu’il empire la situation déjà bien tendue. Heureusement les sentinelles veillent !!!

Un excellent moment frais de lecture, des fous rire !! Mais pas que, j’ai beaucoup aimé découvrir cette ville à travers les yeux d’un personnage atypique ! Sans aucun doute je resterai marquée par ces descriptions de la Bretagne « hors de France » où on parle français, à sa grande surprise.

Une plume qui m’a totalement séduite au sens littéraire. J’ai adoré. A oui, j’oubliais de vous préciser que cette enquête se place aux débuts des années 80, pas de portables, de GPS, pour notre plus grand bonheur avec ce fameux limier Lambert aux méthodes surprenantes ! Je n’oublierai pas son exposé afin d’établir la vérité, totalement magistral !

Bref, j’ai hâte de me plonger dans un autre « spectacle » de l’auteur, à qui je tire mon chapeau ! A déguster sans modération.

sam ded

Résumé : Concarneau, 1982.
Quatre meurtres émaillent la tranquillité de la ville. La police locale, dépassée, fait appel au 36 quai des Orfèvres pour l’aider dans cette enquête. Mais le commissaire parisien ne prend pas l’affaire au sérieux et envoie son pire collaborateur : l’inspecteur divisionnaire Auguste Lambert, un homme gentil, bien qu’un peu maladroit, mais surtout, qui semble vivre dans un autre siècle.

Quand la quatrième victime se révèle être la tante du préfet de Paris, le commissaire se retrouve dans une position délicate. Conscient de sa bourde et des répercussions sur sa carrière si l’enquête tourne mal, il décide de laisser Auguste Lambert en charge de l’affaire, mais envoie dix hommes en renfort, sous couverture, pour limiter les dommages collatéraux.

Leur mission : guider le maladroit Lambert dans sa quête du mystérieux Tueur en Ciré.

Date de publication : 07.06.2019 aux Editions Alter Real

Lien vers notre rencontre  

samuel et ge sans paul

Bilan Juillet 2020

Voici mon bilan incomplet des lectures et de cagnotte :

Gangster L’Envers du Décor de Shifrinne

Qaraqosh de Maurice Gouiran

Chicago Blues de Killian Day

Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang de Laurine Valenheler

La Promesse de Cédric Cham *

L’Étrange Voyage de Théo Gossein, Livre 1 : Hospitalia de Malric

tirelire

Selon mes bonnes résolutions et ce jeu très sympathique, mettre 2€ par livre lu dans une cagnotte et les livres prêtés mentionnés par * sont à 3€.

EN JUILLET ME VOICI DONC AVEC UNE CAGNOTTE DE 13 EUROS (TOTAL : 104E)

Une petite nouveauté, je vous dévoile mes emplettes du mois : 

emplettes bd

Dimanche, c’est permis aussi !! Des Lignes et des Pages 2020#26

Comme les Journaux se sont bien amusés à compter les pages, ils ont décidé de continuer, voici leur bilan du 1er au 12 Septembre 2020 :

  • Larmes de Fond  de Pierre Pouchairet :  414 pages

larmes de fond

Résumé : Un ancien diplomate enlevé à Quimper, un inspecteur général de la police nationale assassiné à Nice, sale temps pour les grands serviteurs de l’Etat.

Hasard de la vie, à mille kilomètres de distance, deux soeurs, toutes deux commandantes de police se retrouvent au centre de ces enquêtes. Trafic de drogues=, magouilles politiques, tout se paye un jour. 

De fausses pistes en rebondissements, elles devront déterminer qui a décidé de porter l’addition et pourquoi maintenant. 

Un polar dont personne ne sort indemne. Même pas le lecteur.

  • Le Tueur en Ciré  de Samuel Sutra :  262 pages

LE TUEUR EN CIRERésumé : Concarneau, 1982.
Quatre meurtres émaillent la tranquillité de la ville. La police locale, dépassée, fait appel au 36 quai des Orfèvres pour l’aider dans cette enquête. Mais le commissaire parisien ne prend pas l’affaire au sérieux et envoie son pire collaborateur : l’inspecteur divisionnaire Auguste Lambert, un homme gentil, bien qu’un peu maladroit, mais surtout, qui semble vivre dans un autre siècle. 

Quand la quatrième victime se révèle être la tante du préfet de Paris, le commissaire se retrouve dans une position délicate. Conscient de sa bourde et des répercussions sur sa carrière si l’enquête tourne mal, il décide de laisser Auguste Lambert en charge de l’affaire, mais envoie dix hommes en renfort, sous couverture, pour limiter les dommages collatéraux.

Leur mission : guider le maladroit Lambert dans sa quête du mystérieux Tueur en Ciré.

Une double enquête hilarante, des personnages folkloriques et un humour décapant pour ce roman policier désopilant.

  • Le Maître des Limbes  (Tome 2) d’Olivier Bal :  572 pages

LE MAITRE DES LIMBES

Résumé : Le Maître des Limbes : vos rêves lui appartiennent.
Un roman vertigineux, entre le récit d’espionnage, le thriller et le fantastique,

Que se passe-t-il réellement lorsque vous vous endormez ? Quand vous plongez au cœur de vos rêves, êtes-vous certain de ne pas être manipulé ?
Il existe, aux quatre coins du monde, certains individus dotés d’une incroyable aptitude : ils peuvent contrôler les rêves des autres.
En tentant de percer le secret de nos songes, plusieurs personnages vont faire une découverte qui pourrait changer à jamais le cours de l’histoire.
Lee, une journaliste, enquête sur le virus du Marchand de sable, une étrange épidémie qui ne touche que des enfants.
Gabriel, un adolescent narcoleptique isolé des autres, a la sensation qu’il peut visiter et modifier les rêves d’inconnus.
James, à la tête de l’empire pharmaceutique ONIR, poursuit en secret des expériences débutées trente ans auparavant…
Tandis que la CIA et la NSA se mènent une guerre secrète pour obtenir le contrôle des Limbes, au plus profond de leur sommeil, nos héros devront choisir leur camp. Une bataille se prépare, car qui contrôlera les rêves, contrôlera le monde.

Et voilà 6 euros de plus dans la cagnotte pour le budget Livres de l’année prochaine !!! Les livres personnels sont à 2€ et les livres prêtés mentionnés par * sont à 3€

SEULS ONT ÉTÉ COMPTABILISÉS LES LIVRES TERMINÉS, SOIT UN TOTAL DE 1 248 PAGES

Ma Rentrée Littéraire 2020 – 1 – Samuel Sutra

#Marentréelittéraire2020

Je vous présente ma lecture liée à une rencontre…

Où ? Mairie du XIIIème lors de Paris Polar

PARIS POLAR

Quand ? 23 Novembre 2019

Qui ? Samuel Sutra

Rappel des faits : Lors de ce salon j’ai revu Geneviève du blog Collectif Polar, c’est toujours avec grand plaisir de se retrouver. Si si rassurez-vous !!! Donc elle me demande quel auteur je suis allée voir et l’état de mes emplettes !!!

« Tu ne connais pas Samuel ? Il faut absolument que je te le présente !!! »

Là, une petite voix qui me dit si tu écoutes Geneviève, tu sais comment ça va finir…

Comme beaucoup de fois je préfère suivre Geneviève que ma petite voix !!!

Un excellent moment d’échange avec Geneviève, mais ça vous vous-en doutez bien !!!

samuel et ge sans paul

Livre découvert : Le Tueur en Ciré

Date de sortie : 07.06.2019

LE TUEUR EN CIRE

Remarque de l’auteur après ma lecture : « Mais vu que tu as l’air d’être une fille stable et psychiatriquement suivie, Akhanguetnö et sa bande me paraît le plus adapté ». J’ai donc commandé C’est le Pire du Milieu !

A suivre…

Ma Rentrée Littéraire 2020

Septembre, le mois de la rentrée scolaire, littéraire, …

Cette année encore plus que les précédentes, la densité de choix est explosive !!! Les tentations sont grandes, on va friser les grèves de nos cartes bleues !!! Mais que du bonheur de voir autant de nouveautés ! On ne sait plus où poser les yeux !

Ne voyez pas ici de reproches, bien au contraire !!

Certaines sorties me tentent, comment résister ? Je n’essaierai même pas, je respecterai au mieux mon défi (pas d’achat de livres si j’en ai de l’auteur dans ma bibliothèque et qui ne sont pas encore lus).

Comme dans beaucoup de périodes, je suis en retard sur mes bilans, mes lectures et mes retours !! La mise à jour arrivera, un jour !

Au-delà de ce côté organisationnel, je suis relativement nostalgique des salons et des différentes rencontres. En effet, depuis quelques années j’ai la chance de faire pas mal de découvertes grâce à ces événements.

#Marentréelittéraire2020, qui risque de durer plusieurs mois illustrera mes rencontres à travers mes lectures. Je n’hésiterai pas à accuser (gentiment) « à cause de qui » ou grâce à qui » je me suis tournée vers untel ou unetelle, avec quelques anecdotes !!!!

Comment se profile votre rentrée ?

Bonnes lectures à tous !!!! J’ai hâte, comme souvent, de lire vos retours et remplir mon Bottin d’idées !!!

pixiz-10-09-2020-10-26-29

L’Île Abandonnée (Tome 6) de Pierre Pouchairet

l ile abandonnee

Mon avis : Vous prenez Leanne et sa bande d’amis qui rentrent de vacances des Etats-Unis, des avions, une menace terroriste, un ouragan qui s’abat sur la France et un atterrissage forcé sur l’île de Ouessant ; vous remuez tout ça et voici le décor de nouvel opus cataclysmique !!!

En lisant ce livre, j’ai eu vraiment l’impression de voir un film tant les scènes sont méticuleusement bien décrites. Que ce soit les descriptions des désastres (météorologiques et géopolitiques) ou de la visite de l’île, sa vie et son Histoire. On a vraiment l’impression de voir et d’y être.

Ce retour en France sonne le glas des vacances qui se terminent, de drames à venir. Pas de répit pour Leanne qui va devoir faire preuve d’une grande imagination afin d’opérer en milieu hostile, en effet tout le monde est suspect, voir certains désignés par habitude. Mais aussi faire face aux éléments, pas d’équipement, de communication, ni d’électricité. Comment mener une enquête à bien lorsque l’on est coupé du monde ?

Faire face également aux habitants insulaires qui se sont déjà fait leur opinion, n’aiment pas le débarquement soudain de ces étrangers qui tombent au mauvais moment. Quand l’idée prend à certains de faire justice eux même. L’ambiance devient ultra tendue, gorgée d’électricité et la moindre étincelle, c’est l’embrasement. La fine équipe va devoir jongler et faire preuve de nouvelles idées afin de maintenir un semblant d’ordre et de cohésion. Mais les corps sans vie commencent à pleuvoir.

L’auteur nous embarque totalement au centre de cette intrigue rondement bien menée ! Le lecteur est transporté tant sur le sol américain qu’en Bretagne, le théâtre de faits qui peuvent paraître surréalistes. Et pourtant, habilement, je dirai comme toujours, l’auteur « chatouille » les idées reçues et met à mal les idées préconçues et les pensées collectives. Pourtant, habilement, il nous montre que les apparences sont parfois trompeuses et tellement manipulables. Une mise en lumière des différents organes américains vient saupoudrer la partie américaine. Mais il y a l’enquête et la géopolitique, là commence un jeu d’équilibriste très instable.

Leanne plus retors que jamais, va s’épuiser à mener à bien cette enquête tout en étant soulagée de l’arrivée des renforts. Elle même va se retrouver déstabilisée par ce qu’elle va découvrir. Une fin ne peut-elle pas en cacher une autre ?

Une scène très habile clôt ce volet, un appel qui va rappeler à Leanne qu’elle est bien rentrée de vacances !! Bon retour parmi nous !!! Quant à moi je me languis déjà de connaître la suite tant le suspense plane !

J’ai beaucoup apprécié les différents clins d’œil de l’auteur !!

Résumé : Alors que la France s’apprête à affronter un ouragan d’une ampleur comparable à celui de 1987, les pilotes du vol Air France AF007 qui a décollé de New York apprennent qu’ils font l’objet d’une menace terroriste et se voient interdire le survol de l’espace européen. Comme ils ignorent quels sont les passagers incriminés, une seule solution s’impose à eux : un atterrissage d’urgence sur l’aéroport d’Ouessant, pourtant inadapté pour ce type d’appareil. 
Pour la commandant Vallauri et ses amis, bien installés dans l’Airbus A380 après un séjour outre-Atlantique, c’est la fin des vacances et le début de quarante-huit heures dramatiques. 
Alors que l’île se retrouve coupée du monde par la tempête, les morts se succèdent sans que l’on parvienne à identifier les coupables. Entre peur et désir de vengeance, les esprits s’échauffent…

Date de publication : 22.06.2019 aux Editions Le Palémon

Pour découvrir la série : Mortels Trafics, Haines, La Cage de l’Albatros, L’Assassin qui aimait Paul Bloas, Avec le Chat pour Témoin

A lire également : Tuez-les mais pas ici… 

pierre