Cyber Games de Mark Zellweger

cyber games

Mon avis : Trois événements majeurs inexpliqués sont à déplorer, une panne d’électricité à Oxford, le déraillement d’un train au Canada et l’accident d’un avion de chasse en Russie… Leur point commun, être reliés ou connectés. Et si ces « accidents » n’en étaient pas et si un groupe avait trouvé le moyen de se lancer dans le piratage à grande échelle ?

Le conjoint d’une patiente décédée à l’hôpital d’Oxford va mettre tout en œuvre pour démêler cette histoire. Il va rapidement se rendre compte que le danger le guette ainsi que toutes les personnes qui pourraient l’aider dans ses recherches. A qui peut-il se fier ?

Pendant ce temps, en Suisse le Sword est menacé. Pour une agence de renseignement, même neutre, les ennemis ne manquent pas !!! Le tout est de déceler la faille et mettre hors d’état de nuire la menace, peu importe d’où elle vienne.

Un ancien du SDEC va lui aussi voir sa paisible retraite marocaine voler en éclat, en effet son savoir et ses secrets menaceraient la France alors que se profilent les élections présidentielles.

De multiples histoires tout d’abord isolées vont s’imbriquer. Les jeux de pouvoirs ou de savoir vont se manifester. A quelle échelle hiérarchique se situe-t-on ? Le monde est-il en péril ? Qui est derrière tous ces événements tragiques frappants les grandes puissances ?

L’auteur signe ici un très bon polar d’espionnage, mélangeant habilement les enjeux, la politique, l’économie, plus personne ne se sent en sécurité et encore moins la brigade des Faucons. Une plume à la fois très fluide, tout en étant très documenté ce récit regorge d’actions et de vie.

J’ai également beaucoup apprécié l’enchaînement des causes-conséquences, comment l’effet domino peut agir s’il est bien guidé vers une catastrophe annoncée.

L’humain est toujours placé au premier plan. Les étaux se serrent et se desserrent, tous les bons ingrédients sont réunis pour passer un très bon moment de lecture. J’ai découvert Les Faucons avec cet opus, mêlant réseaux informatiques et subtilités politiques, je ne manquerai pas de les retrouver lors de leur genèse et ainsi de remonter le temps, afin de mieux les connaître.

Les explications de piratages et d’espionnage numérique sont très bien distillées, les usages et la surveillance d’internet, avec cette histoire, le lecteur a de quoi se faire de belles frayeurs.

cyber ded

Résumé : La ville d’Oxford se retrouve sans électricité pendant plusieurs heures. Combien de victimes sont-elles à déplorer ? À la suite du décès de sa femme, un homme seul va se lancer dans une quête pour la vérité : il ne croit pas à un simple accident technique. Il est
très loin de se douter où il va mettre les pieds.
Un train de marchandises explosives et toxiques déraille dans une ville au Canada, un avion de chasse russe SU-57 se crashe lors d’un meeting ; quelque temps après, c’est le tour d’un F-35B américain.
Les gouvernements respectifs accusent les pays adverses d’avoir engendré toutes ces catastrophes. Une guerre cybernétique semble s’enclencher entre les grandes puissances.
Mais qui sont les vrais coupables ? L’ONU s’en mêle.
Dans le même temps, le Sword, unique réseau de renseignement indépendant et neutre, va devoir faire face à une menace sans précédent, la survie de l’agence est en jeu. Ses équipes vont devoir trouver qui est aux commandes d’une telle machination et qui veut leur perte.
Un ancien du service action du SDEC, l’ex-DGSE, voit des forces de l’ombre se rapprocher de lui et de sa famille. Une véritable chasse à l’homme débute au Maroc sur fond d’élection présidentielle française. Seul contre tous, il fera actionner tous ses anciens réseaux pour s’en sortir et faire éclater la vérité.

Date de parution : 27.09.2019 aux Editions Eaux Troubles

mark

 

Le Singe d’Harlow de Ludovic Lancien

le singe

Mon avis : Premier Coup de Cœur de l’Année !!!

Une enquête où les différents meurtres sont accompagnés de messages envoyés aux policiers, mais pas seulement. Ce tueur semble vouloir jouer avec les nerfs des enquêteurs, mais à quelle fin ? Aucun lien en apparence ne permet réunir les différentes victimes. Pourtant, en Province, on est loin d’imaginer que de tel actes peuvent se produire au sein d’une communauté qui se connait depuis des décennies. Le lien détient les clés de la vérité et mettre au grand jour des secrets, tellement enfouis…

Lucas, un personnage qui semble à la fois perdu dans cette nouvelle région où il doit refaire sa vie, que dans ses nouvelles fonctions. Personnellement et professionnellement affaibli, il va s’avérer fin limier. Son côté grande gueule et ne respectait pas sa hiérarchie, rend à la fois le lecteur d’un côté soupçonneux, d’une autre admiratif suite à sa reconstruction. Il est sûrement loin d’imaginer que sa ténacité, son obsession vont permettre de mettre en lumière l’inimaginable.

Les Bêtes, comme citées tout au long de l’œuvre, ne vont avoir de cesse d’agir tant que la vengeance ne sera pas terminée ni assouvie. L’auteur met habilement en scène l’aspect psychologique des personnages, d’une situation et les travaux d’Harlow. Le titre avait piqué ma curiosité donc j’avais été faire quelques recherches sur internet. J’ai beaucoup apprécié cette dimension psychologique, que ce soit les personnages en eux-mêmes ou dans leur quotidien, les faits et leurs conséquences. Jusqu’où l’amertume, la haine, le besoin de vengeance jamais assouvie. Une escalade qui peut demeurer sans fin car elle n’étanche pas la tristesse et la peine de la perte. Les enfants, leur développement, leur éducation, leur relation, un ensemble de bases qui détermineront ce qu’ils deviendront adultes.

Je félicite l’auteur pour ce magnifique premier livre, un rythme entraînant, roman qui se lit d’une traite. Des chapitres construits de manière à rendre addictive et fluide la lecture. Une intrigue, mêlant, violence, vengeance, tabou et amour. Le tout saupoudré de données, de recherches, savamment distillées. Un sacré cocktail détonnant. Une fin magistrale qui restera longtemps dans ma mémoire.

Résumé : Démis de ses fonctions de commandant à la PJ parisienne, le lieutenant Lucas Dorinel vit son exil brestois comme une petite mort. Jusqu’à ce qu’un message obscur _ Les Bêtes seront sacrifiées _ lui rappelle ce que la mort, la vraie, a de plus terrifiant.
Car le message le conduit à un cadavre. Sauvagement mutilé. Celui d’un homme incarcéré huit ans plus tôt pour le meurtre d’un enfant.
En s’adressant directement à lui, l’assassin réveille en Lucas à la fois son instinct de flic et sa violence. Le meurtrier et lui sont faits de la même étoffe. Prêts à combattre le mal par le mal.
Et à traquer les Bêtes là où elles se terrent.

 

Date de parution : 14.11.2019 aux Editions Hugo Poche

ludovic lancien.jpg

 

Vendredi, c’est permis !! Des Lignes et des Pages 2020#2

Comme les Journaux se sont bien amusés à compter les pages, ils ont décidé de continuer, voici leur bilan du 4 au 10 Janvier 2020 :

le singe.jpg

Résumé : Démis de ses fonctions de commandant à la PJ parisienne, le lieutenant Lucas Dorinel vit son exil brestois comme une petite mort. Jusqu’à ce qu’un message obscur _ Les Bêtes seront sacrifiées _ lui rappelle ce que la mort, la vraie, a de plus terrifiant.
Car le message le conduit à un cadavre. Sauvagement mutilé. Celui d’un homme incarcéré huit ans plus tôt pour le meurtre d’un enfant.
En s’adressant directement à lui, l’assassin réveille en Lucas à la fois son instinct de flic et sa violence. Le meurtrier et lui sont faits de la même étoffe. Prêts à combattre le mal par le mal.
Et à traquer les Bêtes là où elles se terrent.

  • Cyber Games de Mark Zellweger : 263 pages

cyber games

Résumé : La ville d’Oxford se retrouve sans électricité pendant plusieurs heures. Combien de victimes sont-elles à déplorer ? A la suite du décès de sa femme, un homme seul va se lancer dans une quête pour la vérité il ne croit pas à un simple accident technique. Il est très loin de se douter où il va mettre les pieds. Un train de marchandises explosives et toxiques déraille dans une ville au Canada. un avion de chasse russe SU-57 se crashe lors d’un meeting : quelque temps après, c’est le tour d’un F-358 américain. Les gouvernements respectifs accusent les pays adverses d’avoir engendré toutes ces catastrophes. Une guerre cybernétique semble s’enclencher entre les grandes puissances. Mais qui sont les vrais coupables ? L’ONU s’en mêle. Dans le même temps, le Sword, unique réseau de renseignement indépendant et neutre, va devoir faire face à une menace sans précédent, la survie de t’agence est en jeu. Ses équipes vont devoir trouver qui est aux commandes d’une telle machination et qui veut leur perte. Un ancien du service action du SDEC, l’ex-DGSE, voit des forces de l’ombre se rapprocher de lui et de sa famille. Une véritable chasse à l’homme débute au Maroc sur fond d’élection présidentielle française. Seul contre tous, il fera actionner tous ses anciens réseaux pour s’en sortir et faire éclater la vérité.

  • Quelque par avant l’enfer de Niko Tackian : 320 pages

qq part

Résumé : Anna R. est une survivante. L’espace d’une seconde, lorsqu’une tonne d’acier a fracassé l’habitacle de sa voiture, elle a vécu une expérience de mort imminente. De retour parmi les vivants, Anna n’aura de cesse d’essayer de comprendre ce qui lui est arrivé. Qui était cet homme baigné de lumière noire qui la menaçait jusqu’aux portes de la mort ? Pourquoi n’a-t-elle pas, comme les autres « expérienceurs », la conviction de pouvoir vivre une vie meilleure ?
Parfois, il faut peut-être mieux ne pas revenir…

Et voilà 3 euros de plus dans la cagnotte pour le budget Livres de l’année prochaine!!! 

SEULS ONT ÉTÉ COMPTABILISÉS LES LIVRES TERMINÉS, SOIT UN TOTAL DE 1 012 PAGES

Blessures Invisibles (Tome 4) d’Isabelle Villain

blessures invisibles.jpg

Mon avis : Une double claque, un véritable allez-retour !!!!

Je suis ravie de retrouver Rebecca de Lost dans un nouveau volet. Les drames passés sont encore très frais dans les mémoires. Et pourtant, malgré le deuil, elle rempile et se donne à fond afin de résoudre cette nouvelle enquête qui va l’amener à ouvrir des portes pourtant réputées pour rester clauses. En effet, l’armée n’a pas pour habitude d’étaler ses failles et ses erreurs sur la place publique. La mort du Major va entraîner l’équipe à faire face aux conséquences psychologiques des différentes missions et le traitement des chocs post-traumatiques.

Parallèlement, un tueur en série qui a déjà refait surface dans Mauvais Genre continue de sévir. De fausses routes en pistes erronées, les enquêteurs comme le lecteur sont baladés d’un suspect à l’autre. La tension est très palpable, très bien retranscrite.

Un excellent opus très psychologique, que ce soit l’appréciation des événements et le comportements des protagonistes. Les personnages, dont Rebecca et son équipe se livrent, se dévoilent les sentiments, les prises de conscience et les failles. Leur esprit et leurs pensées sont en partie posés et mis à nu. De nombreux échanges au sein de cette équipe vont renforcer leurs liens, malgré les ombres ou les souvenirs qui planent au dessus de leur tête.

Que j’adore les choix de l’auteur, à chaque livre un thème et ici c’est encore une réussite. Mêlant à la fois le déballage et la prise de conscience, le tout avec finesse et brio. J’ai ressenti une dimension encore plus psychologique dans ce livre. Elle n’hésite pas à malmener ses personnages ce qui les rend encore plus attachants et crédibles. Comme à chaque fois personne n’est épargné, de nombreuses remises en questions à venir.

Un style que je trouve de plus en plus abouti, une vraie patte se dessine dans la plume de l’auteur. Ici beaucoup de descriptions et d’explications savamment distillées qui contribuent à un enrichissement de la lecture. J’apprécie beaucoup apprendre en lisant. Les phrases courtes transmettent une dynamique au lecteur, que ce soit dans les explications, observations ou dans l’enquête en elle-même.

Une fin qui m’a laissée assise pour rester polie !!! Et deux merveilleuses nouvelles car oui il y en a aussi, « un peu de douceur dans ce monde de brutes » !!!! Vivement le prochain !!!

blessures ded

Résumé : Le major Maraval est retrouvé mort à son domicile, une balle dans la tête, son arme à la main. La thèse du suicide est pourtant très vite abandonnée par le groupe du commandant Rebecca de Lost, et les pistes militaires et familiales se multiplient. Dans le même temps, le « tueur au marteau », demeuré silencieux depuis l’enterrement du capitaine Atlan, décide de reprendre du service. Deux enquêtes sous haute tension. Un final explosif !

Date de publication : 09.01.2020 aux Editions Taurnada

A lire de préférence dans l’ordre : 

Peine Capitale

Âmes Battues 

Mauvais Genre 

ISABELLE VILLAIN

L’Heure des Fous (Tome 1) de Nicolas Lebel

l heure des fous

AFFICHE SALON

Mon avis : J’ai enfin pu finir ma lecture interrompue par les grèves. Et je peux dire qu’une fois que vous rencontrez Mehrlicht, vous vous en souvenez !!!!

Une enquête qui à première vue ne passionne pas vraiment les foules. La mort d’un SDF et pourtant, l’équipe ne va rien lâcher. De découvertes en impasses, ils vont devoir aller à la rencontre de ces personnes qui vivent autour de nous, mais pas avec nous. Ces personnes mise en marge de notre société. Ne pas se fier aux apparences et se méfier de l’eau qui dort, sont les maîtres mots de ce premier volet.

Les protagonistes vont être baladés du bois de Vincennes à la Sorbonne, un sacré écart. Une équipe que je découvre avec grand plaisir ! Mehrlicht chef totalement atypique qui séduit par son côté attachiant. Il n’a pas la langue dans sa poche et ne ménage personne. J’adore ses sonneries de téléphone !! Une équipe bien composée, tous les caractères se côtoient un sacré melting-pot, parfois détonnant.

Je découvre, enfin l’auteur dirait certains, voilà mon premier retour de l’année et je la commence de façon très positive. Une enquête très bien ficelée qui balaie large et qui va se resserrer jusqu’à découvrir la vérité, même si cette dernière soulève de nombreuses interrogations sur la marche à suivre. Une fin totalement inattendue, pour ne pas dire explosive. Une écriture appliquée, des descriptions très fouillées qui immergent totalement le lecteur. Quelques petites longueurs à un ou deux endroits mais rien de bien méchant. Je comprends mieux l’engouement de nombreux lecteurs pour cette série et Mehrlicht car je vais moi aussi grossir ces rangs, et ne pas tarder à découvrir la suite !

l heure des fous ded.jpg

Résumé : Paris : un SDF est poignardé à mort sur une voie ferrée de la gare de Lyon. « Vous me réglez ça. Rapide et propre, qu’on n’y passe pas Noël », ordonne le commissaire au capitaine Mehrlicht et à son équipe : le lieutenant Dossantos, exalté du code pénal et du bon droit, le lieutenant Sophie Latour qui panique dans les flash mobs, et le lieutenant stagiaire Ménard, souffre-douleur du capitaine à tête de grenouille, amateur
de sudoku et de répliques d’Audiard…
Mais ce qui s’annonçait comme un simple règlement de comptes entre SDF se complique quand le cadavre révèle son identité.
L’affaire va entraîner le groupe d’enquêteurs dans les méandres de la Jungle, nouvelle Cour des miracles au cœur du bois de Vincennes, dans le dédale de l’illustre Sorbonne, jusqu’aux arrière-cours des troquets parisiens, pour s’achever en une course contre la montre dans les rues de la capitale.
Il leur faut à tout prix empêcher que ne sonne l’heure des fous…

Date de parution : 30.01.2013 aux Editions Marabout

Auteur présent au Salon Lire C’est Libre

nicolas lebel.jpg

Samedi, c’est permis aussi!! Des Lignes et des Pages 2020#1

Comme les Journaux se sont bien amusés à compter les pages, ils ont décidé de continuer, voici leur bilan du 7 Décembre 2019 au 3 Janvier 2020 :

l heure des fous.jpg

Livre commencé début décembre et suspendu pour cause de grève… et enfin terminé 

Résumé : Paris. Un sans-abri est poignardé à mort sur une voie ferrée de la gare de Lyon. « Vous me réglez ça. Rapide et propre, qu’on n’y passe pas Noël », ordonne le commissaire au capitaine Mehrlicht et à son équipe, le lieutenant Dossantos, exalté du code pénal et du bon droit, le lieutenant Sophie Latour qui panique dans les flash mobs, et le lieutenant stagiaire Ménard, souffre-douleur du capitaine à tête de grenouille, amateur de sudoku et de répliques d’Audiard.
Mais ce qui s’annonçait comme un simple règlement de comptes entre SDF se complique une fois le cadavre identifié. L’affaire entraîne le groupe d’enquêteurs dans les méandres de la Jungle, nouvelle cour des miracles au cœur du bois de Vincennes, dans le dédale de l’illustre Sorbonne, jusqu’aux arrière-cours des troquets parisiens, pour s’achever en une course contre la montre dans les rues de la capitale. Il leur faut à tout prix empêcher que ne sonne l’heure des fous.

blessures invisibles

Livre à paraître le 09.01.2020

Résumé : Le major Maraval est retrouvé mort à son domicile, une balle dans la tête, son arme à la main. La thèse du suicide est pourtant très vite abandonnée par le groupe du commandant Rebecca de Lost, et les pistes militaires et familiales se multiplient. Dans le même temps, le « tueur au marteau », demeuré silencieux depuis l’enterrement du capitaine Atlan, décide de reprendre du service. Deux enquêtes sous haute tension. Un final explosif !

tirelire

Et voilà 2 euros dans la cagnotte pour le budget Livres de l’année prochaine !!! 

SEULS ONT ÉTÉ COMPTABILISÉS LES LIVRES TERMINÉS, SOIT UN TOTAL DE 597 PAGES

 

 

Belle et Heureuse Année Livresque

Bonjour à toutes et tous,

Je vous souhaite une très belle année livresque !!! Tout plein de belles découvertes et de belles heures de lectures.

bonne année.jpg

Absente le mois de décembre pour cause de grève des transports en commun parisiens, mes 2h à 3h de transport donc de lectures journalières se sont converties en autant d’heures de vélo (et le samedi en voiture), donc exténuée je n’ai rien lu et je me suis retirée des différents réseaux.

Mais pour autant, j’ai plein de nouvelles idées qui ont germé dans mon esprit… Donc cette année :

  • Je poursuivrai mon défi « pas d’achat de livre d’un auteur dont j’en ai dans ma Pal et que je n’ai pas lu ». Défi réussi en 2019

 

  • J’ai croisé plusieurs postes reprenant cette idée que je trouve géniale et je compte participer à l’aventure : mettre toute l’année 1€ pour chaque livre lu, dans une tirelire, pour se faire un cadeau…
    Je vais transformer ce principe, que j’apprécie beaucoup, pour me constituer mon budget livre de l’année prochaine !!!
    Qui ça tente ?

tirelire.jpg

  • Cette période de grève m’a permis de découvrir les podcast en criminologie, ça faisait un moment qu’on me les conseillait et je ne trouvais pas le temps ni les bons moments. Mais à raison d’un épisode par soir car trop fatiguée pour lire, j’ai découvert de sacrées affaires dont certaines ont fait l’objet de livres. Donc de nouveaux types de lecture à venir cette année, Des Histoires Vraies. Une grande nouveauté pour ma part qui me restreignait aux fictions.

 

  • Je vais dès que possible, car les grèves de métro ne sont pas terminées, reprendre les rubriques #le 10, #le 20 et #le 30 du mois, une manière de varier mes lectures. Sans oublier le 28 fantastique avec le Collectif Polar.

 

  • De nouvelles rubriques à thèmes me sont également venues, donc certains mois de l’année ne seront dédiés qu’à un profil de lecture. Allez je vous donne un exemple, en mars je ne lirai que des auteurs femmes.

 

Voilà pour ce petit coucou, je vous souhaite le meilleur pour cette année, à très vite pour de nouveaux échanges livresques.