Nos âmes au diable de Jérôme Camut et Nathalie Hug

Nos ames au diable

Lecture Avril 2022

Mon avis : Ile d’Oléron – Sous la supposée surveillance de son père, qui a d’autres occupations, Sixtine, 10 ans disparaît sans laisser de traces.

Pour Jeanne, sa mère, restée à Paris pour le boulot, c’est un cataclysme.

Quand un violeur multirécidiviste est arrêté, l’enquête semble close et pourtant……..

Les thrillers avec comme sujet des disparitions d’enfants sont légion, cependant celui-ci sort du lot.

Un conseil, accrochez-vous !

Le roman débute de manière banale, enlèvement ou fugue, culpabilité des parents etc….. Rien de neuf sous le soleil.

Ensuite, il prend une tout autre tournure et c’est un tsunami qui s’abattra sur le lecteur.

Jérôme Camut et Nathalie Hug font de leurs personnages dits secondaires des acteurs à part entière du drame qui se joue et qui ont leur importance.

Un thriller n’aura jamais aussi bien porté son titre, les auteurs nous laissant ébahis par la suite des événements qui nous glacera les sangs.

Vous aurez compris que je ne peux en dire plus sans déflorer l’intrigue, mais si vous désirez un récit à la limite de la perfection, machiavélique et qui vous bouleverse, celui-ci est pour vous.

Résumé : Il vaut parfois mieux ignorer la vérité… Mi-juillet, Sixtine, dix ans, disparaît sur une plage de l’île d’Oléron. Pour Jeanne, sa mère, c’est tout son monde qui s’écroule. Elle s’en veut d’avoir été trop accaparée par son métier. Elle en veut à son mari, qui aurait dû surveiller leur petite brune aux yeux bleus, mais qui a failli, trop occupé à donner un énième coup de canif dans leur contrat de mariage. Lorsque les recherches conduisent finalement à un multirécidiviste connu par la justice pour le viol de quatre fillettes, Jeanne comprend que rien ne sera jamais plus comme avant. Et son travail de résilience s’annonce d’autant plus long que le corps de Sixtine n’a jamais été retrouvé. Une absence qui laisse planer comme une incertitude… Et si la vérité s’avérait plus sordide et glaciale encore que la mort d’un enfant ?

Date de parution : 17.03.2022 aux Editions Fleuve Noir – 12.01.2023 aux Editions Pocket

Autres avis sur ce livre : Mélie et les livres, Sonia boulimique des livres, PassionLectureAnnick, Carolivre, L’Œil Noir, Lire et courir,

Camut et Hug

8 réflexions au sujet de « Nos âmes au diable de Jérôme Camut et Nathalie Hug »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s