Au Mal une fois fait, il n’est pas de remède de Stéphane Jordans

Au Mal une fois fait, il n'est pas de remède

Lecture Février 2022

Mon avis :  Le commandant di Venice a fort à faire.

Entre une directrice d’école qui s’immole dans la cours de récréation devant les élèves, des cadavres qui disparaissent et plus encore, il ne sait plus où donner de la tête….

D’abord, je vous avoue ne pas avoir terminé le roman mais, comme c’est un service presse, je dois donner mon avis.

Je commence par le côté positif. L’auteure a une plume agréable et rythmée. Le résumé s’annonçait passionnant aussi. Elle aborde différents thèmes dont le harcèlement scolaire toujours d’actualité.

Maintenant le côté qui fâche !

Il y a pléthore de personnages, même si certains sont intéressants, j’ai eu du mal à bien les cerner.

Mais ce qui m’a vraiment dérangée, c’est que tous les protagonistes accumulent une kyrielle de malchance et de problèmes, et c’est un doux euphémisme.

Certains ont la scoumoune mais à ce stade, ils devraient carrément consulter un exorciste ou consort ce qui aboutit à un récit me paraissant irréaliste.

Je pense donc être passée à côté de ce roman, mais je vous invite à vous faire une opinion sur lequel je n’ai lu que des éloges.

Résumé : La sonnerie retentit. Elle ouvre les yeux pour les refermer aussitôt. L’adrénaline monte en elle. Les enfants sortent en trombe. D’abord, ils ne la remarquent pas. Puis certains, curieux, commencent à s’approcher d’elle. Ils ne doivent pas être trop près sinon… Elle allume son briquet. Hurle. Des hurlements de bête, déchirants, effrayants, atroces. « Au mal une fois fait, il n’y a point de remède. » Sauf peut-être la mort de ceux qui l’ont commis. Le commandant di Venice s’interroge : des cadavres disparaissent, la directrice d’une école primaire s’immole devant des élèves, un garagiste s’étouffe avec une feuille d’or. Ces morts seraient-elles liées au suicide d’une jeune fille ?

Date de parution : 26.10.2021 en AutoEdition

Autre avis sur ce livre : Des livres et moi d’Anna Bell

Stéphane Jordans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s