Double « je » d’Odile Villois

pixiz-23-08-2022-22-12-58

Auteure présente au Salon Loiret Crimes du 4 Septembre 2022 dont voici : la présentation 

Double Je

Mon avis : Un thriller original

L’auteure propose ici un polar qui sort des sentiers battus.

De la construction du livre jusqu’aux noms des lieux et personnages, tout est étudié pour nous emmener vers une intrigue plutôt singulière.

Un tueur en série atypique que l’on va suivre au fil des pages en parallèle de l’enquête de police.

Ce criminel au rituel spécifique va mener la vie dure à l’équipe chargée de l’affaire.

Dans ce livre on retrouve des policiers de l’opus précédent, je ne l’avais pas lu mais ça ne m’a pas dérangée pour suivre l’histoire.

J’ai trouvé qu’une certaine fraîcheur se dégageait de ce livre de par son originalité.

L’auteur a une plume fluide non dénuée d’humour.

Les protagonistes ont des patronymes rigolos, le nom des villes est sympa aussi.

Beaucoup d’éléments pour me plaire après un prologue qui fait se poser un tas de questions.

Pourtant je reste un peu mitigée malgré un bon moment de lecture dans son ensemble. Il m’a manqué quelque chose pour que la magie opère totalement.

Il y a beaucoup de victimes, d’intervenants entre policiers et témoins, ce qui se tient par rapport à l’intrigue mais je m’y suis perdue parfois.

J’ai aussi déploré quelques changements de rythme au désavantage du récit, certaines descriptions un peu trop poussées ou redondantes ont un peu cassé la dynamique du livre.

J’aurais aimé également que certains personnages qui pourtant semblaient profonds soient plus développés.

Car j’ai trouvé que la psychologie des personnages avait été un peu survolée alors qu’il y avait matière à.

Je suis donc un peu partagée entre ces bons éléments et les quelques bémols même si dans sa globalité c’est une lecture agréable et qui change.

Résumé : Une première victime, puis deux, puis trois. A n’en pas douter, l’équipe policière chargée de l’enquête va devoir mettre en œuvre tous les moyens mis à sa disposition pour traquer ce qui a tout l’air d’être un serial-killer : même rituel, même mode opératoire, et ce signe gravé sur le front des victimes… Le tueur sévit sur tout le territoire français, et semble suivre une ligne directrice qu’il a bien définie. Mais qui est cet assassin sans vergogne ? Une chose est certaine : ce signe est la marque de son identité…

Date de parution : 12.03.2014 aux Editions Edilivre

Odile Villois 

2 réflexions au sujet de « Double « je » d’Odile Villois »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s