Ne dis rien à Papa de François-Xavier Dillard

Ne dis rien à papa

Lecture Décembre 2017

Mon avis : Fanny Hutchinson mène une vie paisible avec son mari et ses jumeaux qui ne se ressemblent qu’en apparence tant leur caractère est différent.

Pendant ce temps, les forces de police sont sur des charbons ardents. Des médecins réputés sont retrouvés atrocement mutilés et un quatrième a disparu….

Après « Fais-le pour maman », François-Xavier Dillard frappe fort, une fois de plus.

Il se sert de nouveau du thème de la famille pour instiller angoisse, tragédie et mensonges.

J’ai été un peu perdue au début face à des événements qui, à première vue, n’avait rien en commun. Mais tout s’explique !

Dès les premières lignes, vous ne voudrez plus le lâcher.

Dans ce roman, il ne fait pas bon être médecin, ils tombent comme des mouches façon « massacre à la tronçonneuse », mais cette violence n’est pas gratuite.

L’auteur nous démontre aussi l’impact des traumatismes passés sur le futur des victimes, même si heureusement les cas comme celui-ci ne sont pas légion.

Avec ce récit, François-Xavier Dillard prouve encore qu’il n’a rien à envier aux grands noms du suspens.

Résumé : Quatre jours et quatre nuits de cauchemar pour cette victime enterrée vivante dans une ferme isolée, jusqu’à ce que la police la retrouve.
Sur un autre continent, Fanny vit avec son mari et ses jumeaux, Victor et Arno. L’un, très mélancolique, l’autre irrésistiblement attiré par le mal. Fanny supporte de plus en plus difficilement les affrontements qui éclatent entre ses enfants.
Elle voudrait offrir le portrait d’une famille parfaite à leur nouveau voisin. Mais chaque famille a son secret et le sien est le plus terrible qui puisse exister.
Les chapitres sont courts, le rythme est effréné, la tension n’en finit pas de monter dans ce thriller, véritable page-turner !

Date de parution : 15.06.2017 aux Editions Belfond -14.06.2018 aux Editions Pocket

fx ri.jpg

2 réflexions au sujet de « Ne dis rien à Papa de François-Xavier Dillard »

  1. J’ai découvert l’auteur l’année dernière avec « un vrai jeu d’enfant » je n’avais pas fait le lien avec ce roman que j’ai pourtant vu passer sur internet. L’histoire me plairait bien, merci pour cette chronique 🙂

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s