Des Lignes et des Pages de Debohbooks 2022#6

Comme les Journaux se sont bien amusés à compter les pages, ils ont décidé de continuer, voici leur bilan du 30 Avril au 6 Mai 2022 :

  • Punition de Jack Jakoli : 17 pages

Punition

Résumé : Imaginez un instant que vous êtes un célèbre écrivain. Imaginez, après avoir passé la nuit à arroser votre rancœur, vous installer confortablement pour un vol vers New York où vous devez négocier l’adaptation télévisée de votre best-seller. Imaginez simplement que vous êtes Joël Dicker. Toutefois, malencontreusement, vous vous êtes assis au mauvais endroit. Sur le siège d’un homme qui n’a manifestement pas réservé cette place par hasard. Préparez-vous maintenant à souffrir.

  • Lady Snowblood Epilogue de Kazuo Koike et Kazuo Kamimura : 380 pages

Lady Snowblood

Résumé : Après avoir enfin accompli sa vengeance, Lady Snowblood a mis en scène son suicide afin de tourner définitivement la page sur son passé de tueuse. Elle enseigne dorénavant le paisible métier de professeur de gymnastique suédoise sous le nom de Yuki Kashima dans un lycée pour jeunes filles. Les mouvements politiques conservateurs qui agitent la société japonaise de l’époque vont malheureusement forcer Yuki à reprendre les armes pour honorer la promesse qu’elle a faite autrefois à un homme qui l’a sauvée. Lady Snowblood est de retour dans cet épilogue qui n’a rien à envier aux deux précédents volumes ! Incontournable !

  • Jaune souffre de Jacques Bablon : 192 pages

Jaune Souffre

Résumé : D’un côté il y a Rafa pour qui le boulot se fait rare et qui, diplôme en poche, se voit contraint d’enchaîner des jobs merdiques. Avec sa chance insolente, il est même possible qu’une bande de cons viennent braquer la caisse de la station-service où il bosse… De l’autre il y a Warren, parti à l’autre bout du pays sur une moto volée à la recherche d’une petite sœur qu’il n’a jamais vue… Elle, c’est Marisa, une forte tête n’ayant que moyennement confiance en l’homme, et qui après avoir incendié un dépôt de nourriture et tenté d’empoisonner les animaux du zoo, ne compte vraiment pas s’embarrasser d’un frère dont elle n’a rien à faire ! Une mère excessive d’un côté, un père tué par balle de l’autre, un pactole qui tombe du ciel, un assassin qui court toujours… Tout est apparemment là pour que les retrouvailles n’aient rien d’un conte de fées et se règlent à coups de flingues…

  • Le printemps des corbeaux de Maurice Gouiran : 248 pages

Le printemps des corbeaux

Résumé : Mai 81. La France se passionne pour les prochaines présidentielles. Louka, jeune étudiant marseillais, cherche plutôt une idée pour gagner un peu de fric. Une mère aux abonnés absents, un père abattu lors d’un braquage, Louka a un passé chargé, trimbalé entre foyers et familles d’accueil. Pour l’instant, il va à la Fac, vit de petits boulots et de combines en tout genre. Mais Louka est intelligent, il fonctionne à l’instinct, maîtrise déjà les codes des voyous et ceux qui permettent de mener les hommes. Et c’est en lisant un article du Canard sur Papon que l’idée va jaillir… Sans aucun état d’âme, il met alors en place une redoutable machine à cash… Mais le chemin qui mène à l’enfer n’est-il pavé que de bonnes intentions ?

SEULS ONT ÉTÉ COMPTABILISÉS LES LIVRES TERMINÉS, SOIT UN TOTAL DE 837 PAGES

Vous connaissez ces livres ? Quelles sont vos lectures cette semaine ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s