Une héroïne stupéfiante de Didier Esposito

une heroine stupefiante

Lecture Janvier 2022

Mon avis : St-Etienne – David Cartier, enquêteur aux « stups », va avoir une semaine chargée !

En effet, de l’héroïne ultra pure circule dans la ville et provoque une véritable hécatombe.

Comment la police peut-elle faire face alors que, même les dealers ne maîtrisent plus la situation ?

Didier Esposito nous entraîne dans le monde interlope des junkies et paumés en tous genres.

Inutile de vous préciser que ça n’est pas folichon !

Pas de drogués sans fournisseurs et l’un d’entre eux ne recule devant rien pour écouler la dope létale quitte à perdre quelques « clients ».

Malgré toute cette noirceur, certains personnages sont attachants comme « Teuf », jeune SDF.

L’auteur décrit le milieu ainsi que l’impuissance de la police à arrêter l’hémorragie.

Surtout quand Mourad, le fameux trafiquant, est aidé par une mystérieuse adresse internet lui prodiguant des conseils pour passer à travers les mailles du filet.

Un polar somme toute classique mais de très bonne facture.

Résumé : « Il y a des jours comme cela, où dès les premiers instants, les éléments vous font comprendre que la journée sera différente. Des petits riens dès le matin. » C’est ce que se dit David Cartier en prenant son poste, aux « stups » de Saint-Étienne. Et en effet, une sale affaire attend son équipe ce jour-là : de l’héroïne en ville, ce n’est pas nouveau. Mais une héroïne qui sème la mort, plus que d’habitude pour ainsi dire, c’est nouveau. Il va falloir aller vite, très vite pour stopper l’hémorragie. D’autant plus que les dealers eux-mêmes semblent ne pas maîtriser la situation ni comprendre ce qui se passe.

Date de parution : 10.12.2021 aux Editions du Caïman

Autres avis sur ce livre : Sonia boulimique de livres, Dora Suarez,

Didier esposito

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s