Armorican Psycho de Gwenael Le Guellec

Armoricn psycho

Lecture Septembre 2020

Mon avis : Dans ce thriller, on suit Yoran qui enquête pour retrouver son ami Claude dont la disparition semble liée au tueur surnommé « le tailleur de sel ».
De la Bretagne au cercle polaire, le photographe se lance dans une quête de vérité le confrontant à ce mystérieux tueur et à de terribles révélations.
J’ai trouvé ce premier roman brillant.
Composé de 3 parties, le livre évolue entre l’aventure de Yoran, le point de vue du policier et un mystérieux personnage dont le récit est en italique.
J’ai tout de suite adhéré à la plume de l’auteur. Certes très descriptive mais de ce fait très visuelle.
J’ai beaucoup aimé découvrir la ville de Brest, on sent la passion de l’auteur pour sa région. J’ai eu l’impression par moments d’être sur place.
J’ai beaucoup aimé les jeux de mots sur le titre du livre ou certains chapitres.
Les protagonistes sont intéressants. J’ai trouvé le personnage de Yoran très touchant. Avec sa maladie, on vit le livre sans couleur et c’est très original. J’ai bien aimé aussi le mystère autour du tailleur de sel.
L’intrigue est bien menée. Je n’ai pas vu venir le tueur. Le suspense monte crescendo, les indices semés à travers les pages comme les miettes du petit poucet.
Le pseudo bémol serait sur les longues descriptions qui, bien que montrant un travail de recherches monstre et la passion de l’auteur pour les thèmes abordés peuvent casser le rythme.
Néanmoins pour moi cela ne m’a pas fait perdre mon intérêt pour le livre que j’ai eu du mal à lâcher malgré ses 700 pages.
Un beau voyage littéraire, un auteur prometteur. J’ai hâte de lire la suite et voir son style s’affiner.

Résumé : À Brest le temps est à la tempête. Ce qui n’est pas pour déplaire à Yoran Rosko, le photographe des conditions hostiles. Il aime cette ville et ne craint pas la fureur des éléments dont les excès nourrissent son travail. Sans doute aussi parce qu’atteint d’achromatopsie, maladie qui lui fait craindre la lumière et l’empêche de percevoir les couleurs, il préfère l’opacité. Jusqu’à ce que Claude Garrec, son ami et mentor, disparaisse. De Brest au cercle polaire, Yoran se retrouve confronté au  » Tailleur de sel « , un tueur en série insaisissable, aux motivations obscures qui va l’entrainer jusqu’aux confins de la nuit polaire…

Date de parution : 11.04.2019 aux Editions Les Nouveaux Auteurs – 14.01.2021 aux Editions Pocket

Autres avis sur ce livre : Nuit blanche du noir, Collectif Polar,

Gwenael Le Guellec

4 réflexions au sujet de « Armorican Psycho de Gwenael Le Guellec »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s