Bienvenue Déborah

Déborah

Maud : Bonjour, je suis ravie Deborah que tu ais accepté de nous rejoindre dans cette aventure ! Vous pouvez suivre sur Instagram 

Déborah : Hello hello ! Ravie de ta proposition et ravie de vous avoir rejointes.

Nathalie : Bienvenue Déborah

Déborah : Merciii

Maud : Je suis aussi très contente que vous fassiez connaissance livresquement car vos univers sont à la fois semblables et tellement différents.

Nathalie : C’est ce qui te donnera une plus grande palette de genres

Déborah : Oui c’est vrai

Maud : Tout à fait et comme vous le savez ou découvrez je suis totalement boulimique de nouvelles découvertes !

Nathalie : Elles nous réservent souvent de bonnes surprises !

Maud : Je suis tout à fait d’accord !

Déborah on pourrait confier à Nathalie comment nous nous sommes rencontrées ? Car justement ça concernait les différents univers du polar je te laisse raconter

Déborah : Ah notre belle rencontre

Un joli dimanche de mai 2019

Au salon de la Fnac de Rosny. Mon premier vrai salon, 2ème jour, un peu perdue, je découvre les auteurs. Benoît Philippon me recommande d’aller voir son voisin. Un certain Olivier Bal.

Nathalie : Oui… et que s’est-il passé ?

Déborah : Il faut savoir qu’à cette époque les auteurs français que je connaissais et lisais étaient peu nombreux. Et je ne lisais pas de fantastique dans le polar/ thriller.

Je vais donc voir ce dénommé Olivier Bal et je lui demande de me présenter son univers

Maud : Ah le fameux univers d’Olivier… on s’en souviendra !

Déborah : Il veut me parler du livre Les limbes. Et là c’est le drame !

Olivier je ne sais pas pourquoi se perd totalement dans ses explications.

« Alors il y a du fantastique »

Et moi « heu j’aime pas le fantastique »

« Non mais il y a du fantastique mais pas trop »

Maud : J’en ris encore de te lire

Déborah : Heu… Dans ma tête je ne sais plus ce que je dois faire car là il s’enfonce et j’ai juste envie de partir.

Mais heureusement, une jeune femme fait la queue à côté pour Cédric Sire je crois

Maud : Oui c’était pour Cédric Sire en effet

Déborah : Maud, que je ne connaissais donc pas du tout, et qui vu la proximité a tout entendu.

Et là il faut que tu complètes car je ne sais plus si c’est toi qui l’as sauvé directement ou s’il t’a demandé

Maud : Mes oreilles bouillaient car j’avais déjà rencontré Olivier et jamais il ne s’était perdu autant

Déborah : Effet franchise de Déboh. Je ne voulais pas qu’on perde notre temps mutuellement.

Maud peut témoigner que c’était complètement confus comme explication

Maud :  Il me semble que comme je ne lui avais pas encore dit bonjour j’en ai profité pour me glisser dans la conversation et tenter le sauvetage d’Olivier perdu en plein naufrage.

Déborah : Olivier s’embourbait complètement et je pense que je n’avais plus trop le visage avenant du début.

Maud : Mais oui il partait dans tous les sens ne finissait pas ses phrases se reprenait un vrai carnage

Déborah : Maud a sauvé Olivier, elle m’a expliqué avec des phrases compréhensibles

Et là j’me suis dit « ah oui pourquoi pas »

Maud : Du coup oui j’ai commencé à expliquer comment était construit les Limbes… la part de fantastique…

Déborah : Ah oui je crois qu’il s’était perdu aussi dans le scientifique. Sacré Olivier

Nathalie : Tu as reçu un dédommagement Maud, pour avoir sorti Olivier du pétrin ?

Déborah : Elle aurait dû demander un pourcentage de la vente c’est clair

Maud : Ah oui la part d’explication scientifique était tout aussi claire que le fantastique à n y rien comprendre

Déborah : Ah oui c’est ça à un moment il m’a sorti je crois que c’était plus scientifique que fantastique et j’ai encore plus paniqué

Maud : Nathalie, non mais on a ensuite bien ri tous les 3 et gros fous rires ! Et je me souviens de son  » ha bah voilà » qui a ponctué mes explications. Voici notre retour commun sur Le Maître des Limbes

Mais il m’a laissée un souvenir mémorable ! Et une belle première rencontre avec Deborah car sans cette anecdote qui sait si on se serait parlée ?

Déborah : En tout cas c’est grâce à lui que j’ai rencontré Maud

C’est vrai. Enfin peut-être plus tard avec le temps

Maud : Oui mais sûrement pas aussi marquante

Déborah : Ça restera l’un de mes souvenirs les plus mémorables

Maud : Déborah, moi aussi avec une histoire de plantes entre Oliver Norek et Nicolas Lebel… décidément les Oliver nous font rire !

Déborah : Je ne sais pas ce qu’il avait mais c’était effrayant

Maud : Oui on n’a jamais su d’ailleurs ce qui s’était passé

Déborah : Lol il ne devait pas être très fier

Maud :  Alors justement Deborah parle nous de comment tu choisis tes lectures ?

Déborah : Pourtant je ne suis pas la lectrice agressive. J’étais en plus assez impressionnée…

Hum Comment je choisis dans ma PAL…

En librairie ? Enfin librairie /salon /vinted

Maud :  Oui je me souviens au fur et à mesure de l’échange tu avais envie de laisser tomber alors que…

Ah les salons ! De sacrés moments passés ensemble

Déborah : Oui mais c’est dur je trouve quand l’auteur te parle depuis longtemps de dire : »super, merci, au revoir ».

C’est vrai

Maud :  Oui oui

Déborah : Bon Nathalie j’aimerais bien savoir si en salon t’es raisonnable ou comme moi t’as pas totalement de self control lol

Maud m’impressionne; moi Rosny : 13 livres lol

Je pensais me calmer mais ce n’est pas encore ça

Nathalie : Je ne vais pas aux salons, d’abord parce que c’est loin de chez moi, je suis belge et puis, j’ai horreur de la foule !!!!! Si j’y allais, ça serait un vrai carnage, mon mari demanderait le divorce

Déborah : Demain idéalement 3 mais ça sera peut-être 5.

Nathalie, Ah oui je comprends

Maud :  Je t’impressionne aujourd’hui mais tu ne m’as pas connu à mes premiers salons… premier Saint Maur en poche près de 40 livres sur 2 jours… et des années après peu de lus

Demain idéalement 3 mais ça sera peut-être 5. Demain nous allons à Auvers. Voici la présentation du salon

Ma première année en salon a été un véritable carnage !

Déborah : Oui bah si on lisait direct les livres des salons ce serait miraculeux lol

Maud : Entre 2 et 5 pour moi demain 2 surs mais comme il y a des auteurs que je connais il se peut que je me laisse tenter !

Nathalie : Heureusement que les biblios existent, je pourrais hypothéquer ma maison sinon

Maud : Déborah, ça existerait dans un monde parallèle

Déborah : On te fera le debrief Nathalie lol

Maud : Nathalie, Ah oui !!! C’est vrai aussi !

Déborah : Bizarrement je ne me suis jamais abonnée. Alors que ça me ferait de belles économies

Maud : Heureusement pour nous Nathalie comme tu as compris on se voit souvent donc on se prête aussi des livres et parfois on essaie de ne pas acheter les mêmes

Déborah : Mais c’est plus fort que moi lol.

Nathalie : Déborah, je ne pourrais pas acheter tout ce que je lis, j’en lis 2 ou 3 par semaine, imagine….

Déborah : Enfin c’est surtout Maud qui m’en prête

Maud : Bah non tu m’en prête aussi !

Déborah : A ce rythme-là effectivement ça devient chaud. Même avec des SP. Moi je ne lis pas autant. Enfin ça dépend des mois car janvier / février j’avais ce rythme. Mais oui notre passion peut vite coûter

Nathalie : Et heureusement aussi que j’ai les sp

Maud : Apres je ne suis pas une collectionneuse de chaussures ou sac à main… Juste les livres

Nathalie : Idem pour moi

Maud :  Et puis mon petit défi personnel m’aide à être raisonnable en salon depuis 3 ans… avec juste une entorse par an

Déborah : Pareil. Bon avant il y a eu les vernis

Maud :  Mais comme tu en as fait tomber une grosse partie… reste les livres maintenant

Déborah : Et c’était pareil. Toujours à vouloir en acheter sans avoir tout utilisé.

Oui mais il m’en reste encore pas mal

Maud : Ne pas acheter le livre d’un auteur dont j’en ai déjà dans ma PAL qui ne sont pas lus… Parfois j’avoue je lis l’auteur juste avant le salon pour pouvoir acheter le suivant

Déborah, heureusement

Déborah : Mais la passion des livres m’apporte bien plus

Sur ça tu es épatante et parfois j’essaye de prendre exemple

Maud : C’est super ! C’est aussi ce qui nous réunit !

Déborah : Mais je n’y arrive pas forcément

Maud : Il y a toujours des auteurs que je ne connais pas et que je souhaite découvrir du coup je ne rentre jamais les mains vides

Déborah, tu feras je pense comme nous… au bout de quelques années avec des bibliothèques trop remplies de livres non lues tu t’assagiras un peu

Avec Nathalie nous avons le polar en commun… tu peux nous dire pourquoi tu aimes ce genre ?

Déborah : Ça captive tout de suite, je trouve que ce genre embarque plus rapidement et en plus maintenant je découvre des auteurs qui mêlent intrigue et thèmes historiques, faits divers, sujets d’actualité. Avec des intrigues réalistes pour certains livres.

C’est captivant, ça me fait vite m’évader tout en apprenant.

Et j’ai moins retrouvé ça dans d’autres styles mais… Je m’ouvre

Maud :  C’est ce que j’apprécie aussi ! Et encore plus depuis que je me plonge dans le polar historique !

Déborah : Parce que je suis sensible et j’aime être touchée

Maud :  Et toi Nathalie ? Tu peux nous rappeler pourquoi tu aimes ce genre ?

Hum… il me semble Deborah que nous avons d’autres choses en commun ? Un autre univers…

Déborah : C’est vrai qu’en fait dans la littérature noire on peut vite trouver notre compte. J’aime le roman noir pour les émotions et certains sujets abordés avec force et crédibilité.

Maud : Tout à fait !

Déborah : Lool la nourriture en commun ?

Ok je sors

Maud :  Aussi !! Les crêpes la raclette ! Et boire un verre mais je ne pensais pas a ça…

Si je te dis des images…

Déborah : La bd

Maud : Voilà !!!

Tu peux nous parler de ton rapport avec ce genre ?

Déborah : Pour tout avouer à Nathalie, la BD et le manga sont mes premières amours. Je lisais un peu de polar en parallèle et le polar a pris le dessus suite aux salons

Maud : Je comprends

Déborah : Je lisais des BD ou manga parfois avec intrigue et sinon fantastique, péplum. Combats ça dépend

Maud : On pourrait se faire des tits challenges aussi pour ressortir ces pal

Déborah : Merveilleuse idée

Maud :  Tout une belle palette !

Déborah : Car ça me manque mais je n’arrive pas à tout faire à la fois

Maud :  On va se motiver mutuellement et cette fois je n’oublierai pas le challenge

Déborah : Un mois sans un livre autre que graphique me ferait bizarre.

Oui très bonne idée !!

Maud :  Moi j’avais aimé mon mois bd en 2021 avec une exception

Déborah : Il faudrait peut-être les mangas pour les transports et ça devrait le faire

Maud :  Et toi Nathalie tu en lis ?

Nathalie : J’ai lu beaucoup de BD étant jeune, mais plus maintenant, ne me demande pas pourquoi, je n’en sais rien

Maud : Et ça te plairait d en relire de temps en temps ?

Nathalie : Bof

Déborah : J’imaginais déjà le mois « on ressort nos albums »

Nathalie : Encore, pour le polar, quand j’étais jeune, je lisais des Danielle Steel, Françoise Bourdin, etc…..Puis, je me suis mise aux Agatha Christie et ça m’a passionnée. J’aime le suspens, être entraînée sur des fausses pistes et avoir une révélation finale surprenante.

Maud : Oui oui et merci pour le rappel. Agatha a aussi bercé toute mon adolescence et encore je crois ne pas avoir tout lu.

Nathalie : Moi non plus. Pour les livres d’amour etc, je ne suis pas romantique pour un sou, donc je m’ennuie.

Maud :  Les livres à l’eau de rose ne me passionnent pas du tout non plus…

Déborah : Pas très romantique non plus. Mais je découvre quelques livres avec de la romance et ça passe. Moi aussi comme vous j’aime le suspense qui tient en haleine jusqu’au bout.

Maud : Super !!!! Je suis ravie de notre papote, de nos découvertes mutuelles et si maintenant on parlait de notre lecture en cours ?

Déborah : Pour un défi lecture je vais ressortir « raison et sentiments ». Je l’ai lu jeune. Pas sûre que ça me tienne en haleine lol

Bah moi j’en ai 2 en cours

Maud : Ah tu as une tite photo ! Super dis-nous tout !

Déborah : Sinestra j’en suis au dernier tiers

Sinestra

Skin de Mo Hayder. Je suis assez déçue pour l’instant. Dans mes souvenirs je lisais ses livres en peu de temps avec engouement. Vous l’avez lu ?

Skin

Maud : Je n’ai encore jamais lu Mo Hayder mais j’en ai dans ma pal

Déborah : Et vous vos lectures actuelles ?

Maud :  Je sors d’hibernation livresque alors chez moi c’est un livre à la fois

American witches

2/3 lu et tout va bien !!!!

Déborah : J’ai hâte de le lire lui

Nathalie : j’ai lu Skin il y a un moment et l’ai arrêté. Je lis celui-ci, il est vraiment top !

Chute libre

Déborah : Ah… C’est pas rassurant

Nathalie : Maud moi aussi, si pas, je mélange tout

Maud : Déborah, je pourrais te le prêter mais pas demain car je ne l’aurais pas fini

Déborah : Nathalie, j‘ai peur en avion lol

Maud :  Je ne connais pas du tout !

Déborah : Maud, ton livre, je l’ai aussi

Maud : Ok

Déborah : C’est Kuru que je n’ai pas

Maud : J ai la première version et je peux te le ramener demain

Nathalie : Maud, tant mieux

Déborah : Bon en fait quelque part ça me rassure ce que tu dis Nathalie.. C’est que Skin n’est vraiment pas son meilleur

Maud : Oui oui ! Gloutonne de découverte je suis !

Déborah : Il finira sûrement en boîte à livres. Je l’avais pris sur vinted

Nathalie : lol ! moi aussi !

Déborah : Maud, c’est un beau péché

Maud : Mon plus gros !

Déborah : Nathalie, moi aussi ! Avant ça allait et depuis 2018 c’est devenu compliqué, vraiment

Nathalie : Par contre j’ai adoré Birdman et L’homme du soir

Maud :  Birdman dans ma pal !

Déborah : Pareil. Et j’avais beaucoup aimé Proies et Viscères

Je vais tenter de finir Skin mais pas sûre d’y arriver lool

Tu as lu Fétiches Nathalie ? Pour voir si je le mets aussi direct en BAL lol

Nathalie : Il me semble. Pig Island ne m’a pas plu non plus, je sais, je suis difficile

Déborah : Abandonné lol. Il était trop bizarre pourtant ça commençait bien

Maud : Et ben me voilà prévenue !

Déborah : Après certains l’ont adoré justement car il est étrange lol

Nathalie : Je suis bizarre mais pas à ce point-là

Maud : Je vous remercie toutes les deux pour ce bel échange, demain avec Déborah, nous rajouterons nos emplettes pour voir si nos prévisions étaient justes.

Vous pouvez continuer à papoter ici sans soucis mais on ne va pas tout dévoiler hein

Nathalie : Super, j’attends de voir

Maud : Tu sais nous sommes un peu comme la météo y a les prévisions et la réalité !

RETOUR DE SALON

Un petit coucou à Nathalie pendant le salon, dans l’ambiance :

debo et maud

Les emplettes de Déborah :

ACHATS AUVERS 2022

Les emplettes de Maud :

ACHATS AUVERS MAUD

A bientôt, livresquement

19 réflexions au sujet de « Bienvenue Déborah »

    1. On en rit encore 😂🤣😂🤣😅 je suis ravie que la papote t ait plu ! On ne pouvait pas ne pas vous confier cette fameuse rencontre 😂 in-ou-bli-able 😀😀🤩

      Aimé par 2 personnes

    1. Bien en peine est rien de le dire 😂
      Sinestra est dans ma pal et j ai hâte de le lire 🤩 je n ai pas encore fini American Witches mais pour le moment j aime beaucoup 🤩🤩 et toi tu lis quoi?

      Aimé par 1 personne

      1. Armelle Carbonel offre de belles histoires, j’avais adoré Criminal Loft de cette auteure 🖤
        En ce moment j’ai commencé Changer l’eau des fleurs, pas du tout le même registre du coup 🤭 Je ne sais pas encore trop quoi en penser vu que je le commence mais ça se lit facilement c’est déjà un bon signe 😉 Curieuse de voir ton retour sur American Witches alors ! Bonne lecture Maud 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. Ah oui Changer l eau des fleurs j en ai beaucoup entendu parler…

        Armelle il ne me manquerai que Sinestra a lire ! Beaucoup aimé Ctiminal loft 🤩

        Aimé par 1 personne

      3. Pareil, et comme on me l’a offert il y a deux mois, je me lance. En espérant être aussi conquise que les autres lecteurs. 😄

        J’espère qu’Armelle Carbonel nous offrira d’autres romans aussi chouette et que tu aimeras tout autant Sinestra ! 😃

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s