Les rêveurs définitifs de Camille de Péretti

es Rêveurs définitifs

Mon avis : Les traducteurs ne vont pas apprécier le thème ! En effet, si un tel logiciel existait autant se tirer une balle dans le pied quand on est du métier.

Camille de Peretti nous emmène dans une société où tous les moyens sont bons pour dominer les collègues et récolter les lauriers. Situation compliquée pour Emma, naïve et éternelle rêveuse.

Pour « supporter » leur vie sans relief, les deux protagonistes principaux voguent entre réalité et rêves, ce qui est parfois déstabilisant. Sans compter le sujet de l’intelligence artificielle, l’auteur en aborde d’autres telle la monoparentalité, les difficultés financières, ce qui nous rapproche des personnages et les rend attachants

Un roman léger (sans que ça soit péjoratif) et agréable à lire.

Résumé : Traductrice, Emma habite un petit appartement avec Quentin, son fils de quatorze ans.
Lasse de traduire des bluettes sans intérêt, elle rêve d’écrire un grand roman. Au lieu de quoi, elle est contrainte d’accepter une mission de conseil chez Kiwi, un géant du web qui veut développer un logiciel de traduction infaillible. Mais participer à cette entreprise, n’est-ce pas contribuer à rendre son métier inutile ?
Tandis qu’Emma se débat dans ses contradictions, Quentin, lui, vit des aventures extraordinaires dans les jeux vidéo et s’imagine en gameur de génie. Jusqu’au jour où il est contacté par une mystérieuse organisation qui veut s’attaquer à Kiwi.
Plongés chacun dans leur réalité, au risque de s’éloigner, mère et fils vont se retrouver réunis dans la « vraie vie » par des enjeux qui les dépassent…

Date de parution : 18.08.2021 aux Editions Calmann-Lévy

Autres avis sur ce livre : Christlbouquine, Matatoune, Ju Lit Les Mots, Horizons de Patricia, Anouk Library, Lili au fil des pages, Lire est le propre de l’Homme

Camille de Péretti

5 réflexions au sujet de « Les rêveurs définitifs de Camille de Péretti »

  1. Merci pour le tag 😘
    Effectivement les traducteurs ne vont pas apprécier mais l’honneur est sauf… L’auteure aborde plusieurs thématiques très actuelles, et même si pour certaines c’est en surface, ce n’est pas choquant. Par contre, c’est vrai qu’il faut un temps d’adaptation pour la plume et la construction 😉

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s