« Le Top 3 de Toi » Hiver d’Yvan Fauth

Yvan

Donc voilà, mon tit ciboulot a mouliné et l’idée du « Top 3 de toi » est née ! L’occasion pour moi de vous présenter cette nouvelle rubrique où je vais vous solliciter ! Une fois par trimestre, présenter vos 3 lectures qui ont retenu votre attention.

Je remercie Yvan d’avoir accepté de partager sa sélection !  On retrouve ses retours de lectures sur son blog EmOtionS – Blog littéraire

Les somnambules

« Immense ! Par sa taille et par son contenu, au sens propre comme au figuré. Enorme ! Par sa profondeur et sa dimension, de son épaisseur à sa substance. Les somnambules n’est pas un livre commun, et se lancer dans un tel projet tient autant de l’inconscience que du génie. Surtout du génie pour un Chuck Wendig qui tient la barre de la première à la dernière ligne, sans jamais la lâcher, sans jamais que son récit ne dérive. 1164 pages. Mille cent soixante-quatre. Et pas une de trop, pas l’ombre d’un sentiment de remplissage, pas la moindre pointe d’ennui. Pour moi, Les somnambules n’est pas qu’un des livres de l’année, mais bien un des meilleurs de la décennie, rien que ça.« 

Retour complet

Résumé : Dans un petit village de Pennsylvanie, Shana surprend sa soeur, Nessie, quittant d’un pas résolu leur maison. Lorsqu’elle tente de l’intercepter, la petite fille ne réagit pas à sa présence. Mutique, absente, le regard vide, elle avance… Croyant à une crise de somnambulisme, Shana commence à la suivre. Rapidement, elles sont rejointes par un deuxième errant, frappé des mêmes symptômes que Nessie. Puis un autre. Bientôt, ils sont des centaines à converger vers la même destination inconnue, tandis que leurs proches, impuissants, leur emboîtent le pas. Très vite, cette mystérieuse épidémie enflamme le pays.

Friday black – Nana Kwame Adjel-Brenyah

« Une telle accumulation de claques, dans un même livre, à fortiori le premier de son auteur, est une expérience singulière. La nouvelle n’est pas un genre reconnu comme il le devrait en France. C’est tout le contraire dans les pays anglo-saxons, où ces courtes histoires sont vues comme des textes de valeur égale aux romans. Ces récits d’une intelligence folle sont portés par une plume vibrante au possible, et qui ose. Une parole unique qui s’avère universelle. Je sais déjà que je relirai certains de ces textes au fil du temps, pour m’en imprégner encore, différemment. Nana Kwame Adjel-Brenyah est une voix qui porte, unique, qui touche l’âme autant qu’elle fait méditer. Un immense talent est né. »

Retour complet

Résumé : Avec ce premier livre incroyablement inventif, Nana Kwame Adjei-Brenyah s’est imposé aux États-Unis comme une nouvelle voix explosive dans la lignée de Colson Whitehead et Marlon James. Entremêlant dystopie, satire et fantastique, et ses nouvelles donnent à voir avec une effarante lucidité la violence et la déshumanisation de notre monde. Qu’il mette en scène le procès d’un Blanc accusé du meurtre effroyable de cinq enfants noirs (et qui sera acquitté), le parcours d’un jeune qui tente de faire diminuer son « degré de noirceur » pour décrocher un emploi, le quotidien d’un vendeur de centre commercial confronté à des clients devenus zombies, ou celui des employés d’un parc d’attractions faisant du racisme ordinaire une source de divertissement, AdjeiBrenyah le fait avec une maîtrise et une maturité stupéfiantes. On renferme ce livre hébété : si la fiction peut contribuer à bousculer les mentalités, alors Friday Black est une puissante arme littéraire.

cinquante

« Nombreux sont ceux qui pensent que tout a été déjà écrit, qu’il n’y a plus rien à inventer. Le nouveau roman de Cloé Mehdi leur prouve le contraire. L’autrice propose une sorte de fable réaliste, on n’est pas à une contradiction près. Et s’il fallait vraiment la comparer, on pourrait rapprocher son livre à certains de Pierre Bordage. Avec comme trait d’union cette profonde humanité désenchantée. Cinquante-trois présages est un livre aussi original qu’éblouissant. Une lecture rare, puissante, touchant l’âme par ses valeurs et ses interrogations. Et aussi follement divertissante. »

Retour complet

Résumé : Depuis quelques décennies, une nouvelle forme de divinité s’est révélée au monde : la Multitude. Près de Cherbourg, Raylee est la Désignée du dieu Dix-Neuf, choisie entre les humains pour lui servir de canal de communication. Un fardeau plutôt qu’une bénédiction, et qui s’accompagne de symptômes épuisants. Au Bureau des prières d’Europe de l’Ouest, elle reçoit des personnes en quête de sens mais semble elle-même dépassée face à la complexité de la Multitude. D’autant que depuis peu, elle est la cible principale des membres de l’Observatoire, une police dédiée aux conflits avec les divinités : il semblerait que tous les criminels qui s’approchent de Raylee disparaissent sans laisser de traces…

Merci Yvan et bonnes futures lectures !!!! 
Vous connaissez ces livres ? 
Si vous souhaitez participer, rien de plus simple, par mail leslecturesdemaud92@gmail.com, ou en MP sur les réseaux sociaux.

Les Top 3 précédents : Maud, Morphéa, Sébastien, Lucile, Jean-Baptiste, Coati Râleuse, Florence, Annick, Isabelle, Estelle, Annie, Deborah, Gaëlle, JM, Lolo Brodeuse, Lou, Widad Marie Nel, Oli Oli, Cherrybadaboomcreations, Nathalie, Delphine, Anne Sophie, Van Gyver, Michael, Yohann, Pierre Faverolle, Lectrice Compulsive, Nathou Lala, Gilberte, Marie Laure, Dahlia, Nath, Camille, Jean-Paul, Manoue, Marc, Sandra, Sandrine, Christel, Fanny, Light and Smell, Geneviève, Danièle, Nathalie, Franck, Sacha, Dany, Delphine, Xavier, Thiago, Véronique, Frédéric, Julie,

5 réflexions au sujet de « « Le Top 3 de Toi » Hiver d’Yvan Fauth »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s