Episto de Jean-François Pré

Episto

Mon avis : Georges Langsamer, ex-commissaire, reçoit une missive lui annonçant une série de meurtres et le mettant au défi de résoudre l’énigme.

Ni une, ni deux, il en informe son ancien adjoint et son équipe afin de collaborer. Ils vont avoir du pain sur la planche…….

C’est toujours avec plaisir que je retrouve Langsamer.

Si vous ne le connaissez pas encore, voici une description du « phénomène ». Ex-commissaire qui a de la bouteille, physique imposant, bourru, rétrograde, j’en passe et des meilleurs, mais au coeur d’or.

Une fois de plus Jean-François Pré plante le décor dans la société huppée du hippisme, société qu’il connaît bien.

Nous voilà donc au milieu d’une farandole de canassons, de jockeys pas toujours très nets, de propriétaires avides de victoires, de grands prix prestigieux fréquentés par des nantis que l’on croirait sortis d’un carnaval.

Seul souci, certains membres de cette élite se font ratiboiser à tour de bras (vous n’en saurez pas plus).

Le récit est rythmé, bourré de rebondissements, l’intrigue passionnante et le final déroutant.

Mais le véritable plus de ce polar est l’écriture truculente de l’auteur avec son humour « so british ».

Oubliez le politiquement correct, Jean-François Pré n’en a que faire, pour notre plus grand plaisir.

Il analyse ce microcosme avec sarcasme et parfois cynisme.

Si vous voulez passer un excellent moment, ruez-vous (sans mauvais jeu de mots) sur ce roman.

Résumé : Une ancienne gloire des hippodromes, un éditeur à succès et un chirurgien briguant un portefeuille ministériel sont assassinés. Les armes utilisées par le meurtrier sortent pour le moins de l’ordinaire, tout comme les missives qu’il adresse à l’ex-commissaire Langsamer pour annoncer chacun de ses crimes. Points communs entre les trois premières victimes – eh oui il y en aura d’autres – leurs visages sont vitriolés post-mortem…

Des crimes vraiment mystérieux, une atmosphère chic, une écriture presque british, un héros, l’ex-commissaire Langsamer, dont les méthodes rappellent parfois celles d’Hercule Poirot : le successeur d’Agatha Christie est arrivé!

Date de parution : 13.11.2020 aux Editions Lajouanie

Autres avis sur ce livre : Les plumes noires, Ebook4all,

jean francois pré

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s