Samedi, c’est permis aussi !! Des Lignes et des Pages 2021#23

Comme les Journaux se sont bien amusés à compter les pages, ils ont décidé de continuer, voici leur bilan du 3 au 9 Juillet 2021 :

LA SENTINELLE

Résumé : Cet été – là nous avions inventé un jeu que nous avions appelé  » La sentinelle »… Lorsque sa sœur Ruth s’invite chez elle, dans cette station du Colorado devenue son refuge et le point d’ancrage de sa nouvelle vie, Alexandra Van Ness comprend très vite que le monde qu’elle s’est construit à grand-peine est menacé. Menacé par l’apparition de cette sœur jadis si proche, devenue une étrangère, mais toujours aussi prompte à semer le désordre autour d’elle. Menacé par le cortège d’addictions et de mauvaises fréquentations dont Ruth ne peut ni ne veut se défaire. Menacé, surtout, par ce passé qu’Alexandra s’efforce d’oublier. Aussi, lorsque Ruth lui demande de l’héberger, Alex pose une condition, une seule : ne jamais, jamais parler du passé. Et surtout pas de ce qui est arrivé ce jour-là, près du silo à grains, sous le ciel étincelant des Rocheuses. Ce jour où, pour Alexandra et Ruth, tout a basculé.

  • La ville qui tue les femmes : Enquête à Ciudad Juárez de Marc Fernandez et Jean-Christophe Rampal : 288 pages

La ville qui tue les femmes

Résumé : Ciudad Juárez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis. Depuis 1993, près de quatre cents femmes ont été assassinées et on compte, aujourd’hui encore, plus de cinq cents disparues. Pourtant, dix ans après la découverte du corps de la première victime, et malgré l’arrestation de dix-huit suspects, les autorités n?ont toujours pas identifié les responsables de ces meurtres. Pis encore, les crimes continuent au rythme infernal de deux victimes par mois, et Ciudad Juárez est aujourd’hui considérée comme la capitale mondiale du « féminicide ». Marc Fernandez et Jean-Christophe Rampal ont mené l’enquête au c½ur de cette ville qui tue, à la rencontre des principaux protagonistes de l’affaire – flics douteux, avocats téméraires, boucs émissaires torturés pour avouer des crimes qu’ils n’ont pas commis, familles de victimes et femmes d’honneur…. Ils reviennent sur les différentes pistes, des plus folles aux plus scientifiques, d’un dossier hélas loin d’être fermé. Car si aujourd’hui les criminels restent introuvables, une chose est certaine : les assassinats de Ciudad Juárez rendent compte de la perversité de cette ville-frontière, royaume de la drogue et de la corruption, véritable laboratoire de la mondialisation sauvage.

  • Le hors la vie de Yann Zolets : 194 pages

Le hors la vie

Résumé : Je suis un agent de l’ombre. J’ai tué pour l’État, sans compter et sans conviction, avec application et discipline. La vie m’a rapidement abandonné. Alors, à mon tour, je l’ai reniée et je me suis égaré sur les champs de bataille. Du Caucase à l’Iran, des jungles colombiennes aux rues de Paris, j’ai croisé d’autres spadassins, égarés comme moi dans la violence et dans la nuit. Puis, est arrivée cette belle éclaircie, comme un léger vent de bonheur sur mon existence dévastée. J’ai baissé la garde et j’y ai cru de toute ma naïveté. Mais le bonheur s’est évaporé en un clin d’oeil, apeuré par les fantômes lancés à ma poursuite. J’ai alors repris les armes, affaibli et meurtri. Il n’y avait plus de répit. Moi qui ai tant vécu, je n’existe déjà plus… Yann Zolets a servi 16 ans au sein de la Marine nationale française. Amoureux de la langue et de la culture russes, il a parcouru l’espace postsoviétique pendant une dizaine d’années. De la Russie aux steppes d’Asie centrale, en passant par le Caucase, il a visité de nombreux endroits et fait des rencontres uniques, qu’il relate dans ce roman.

Et voilà 6 euros de plus dans la cagnotte pour le budget Livres de l’année prochaine !!! Les livres personnels sont à 2€ et les livres prêtés mentionnés par * sont à 3€

SEULS ONT ÉTÉ COMPTABILISÉS LES LIVRES TERMINÉS, SOIT UN TOTAL DE 795 PAGES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s