« Le Top 3 de Toi » Hiver de Geneviève

geneviève

Donc voilà, mon tit ciboulot a mouliné et l’idée du « Top 3 de toi » est née ! L’occasion pour moi de vous présenter cette nouvelle rubrique où je vais vous solliciter ! Une fois par trimestre, présenter vos 3 lectures qui ont retenu votre attention.

Je remercie Geneviève d’avoir accepté de partager sa sélection ! 

On retrouve ses retours de lectures sur son blog Collectif Polar et sur Instagram du même nom

manger bambi Caroline de Mulder 1

« La puissance de l’écriture immersive de Caroline De Mulder est incroyable. Direct on entre dans le monde et la tête de Bambi, cette jeune fille frêle mais sans doute plus dangereuse qu’il n’y parait. En effet, leader d’un gang d’adolescentes zonardes. Là j’ai du mal à digérer ce conte cruel et trash que j’ai adoré. J’aimerais vous en dire plus sur Bambi, sur la petite fille qu’elle a été auprès d’une mère alcoolique et mal aimante. J’aimerais vous dire que Manger Bambi est un hymne contre les violences faites aux femmes. Je devrais aussi vous dire que les hommes n’ont pas le bon rôle ici. Je pourrais rajouter que c’est sans doute mérité ! Manger Bambi m’a bousculée et il en faut pour me déstabiliser. Mais ce qui est certain c’est que cette jeune Bambi fera partie de ces héroïnes qui ne vous lâcheront plus et vous marqueront à jamais. Une héroïne déjantée et désenchantée. Et le style tout en tension de notre autrice est inimitable. Et oui ce court roman est impérieux, c’est cru, c’est jeune, c’est trash.« 

Retour complet

Résumé : Bambi, quinze ans bientôt seize, est décidée à sortir de la misère. Avec ses amies, elle a trouvé un filon : les sites de sugardating qui mettent en contact des jeunes filles pauvres avec des messieurs plus âgés désireux d’entretenir une protégée. Bambi se pose en proie parfaite. Mais Bambi n’aime pas flirter ni séduire, encore moins céder. Ce qu’on ne lui donne pas gratis, elle le prend de force. Et dans un monde où on refuse aux femmes jusqu’à l’idée de la violence, Bambi rend les coups. Même ceux qu’on ne lui a pas donnés.

Ces orages-là Sandrine Collette Ge
 » Ces orages-là, n’est pas facile à résumer. C’est l’histoire de Clémence, la renaissance de Clémence. Clémence a une relation toxique avec Thomas et elle arrive à le quitter. Et c’est là que commence cette histoire, son histoire. Sandrine nous prend au piège, elle nous entraine dans ce parfait thriller psychologique, ses mots nous hante. A l’instar de son héroïne on recherche notre souffle, on devient la proie du pervers narcissique qui poursuit Clémence. Notre auteur avec de simples mots nous dit combien il est difficile de se reconstruire après avoir été sous emprise, elle décrit à merveille le processus de conditionnement. Comment il devient impossible d’échapper à son bourreau, quelle fascination il peut avoir sur nous, surtout on il s’agit de la personne que l’on aime. Sandrine Collette nous offre un nouvelle fois un roman d’une intensité folle. Plongé dans notre lecture nous ne sommes plus qu’émotion. Et ces émotions se bousculent en nous, elles peuvent même être toute à la fois semblables et inverses voire contradictions.  Et …Quel merveilleux portrait de femme elle nous propose là ! « 

Retour complet

Résumé : C’est une maison petite et laide. Pourtant en y entrant, Clémence n’a vu que le jardin, sa profusion minuscule, un mouchoir de poche grand comme le monde. Au fond, un bassin de pierre, dans lequel nagent quatre poissons rouges et demi. Quatre et demi, parce que le cinquième est à moitié mangé. Boursouflé, abîmé, meurtri : mais guéri. Clémence l’ a regardé un long moment. C’est un jardin où même mutilé, on peut vivre. Clémence s’y est installée. Elle a tout abandonné derrière elle en espérant ne pas laisser de traces. Elle voudrait dresser un mur invisible entre elle et celui qu’elle a quitté, celui auquel elle échappe. Mais il est là tout le temps. Thomas. Et ses orages. Clémence n’est pas partie, elle s’est enfuie. Avec Ces Orages-là, Sandrine Collette se fait la voix de l’intime et nous offre un roman brut somptueux sur les ravages de l’obsession, servi par cette écriture au cordeau qui la distingue.

A pas de loup d’Isabelle Villain

« Quand Rosalie, Philippe et leur fils Martin s’installent à La Barberie, un éco-hameau au cœur des Alpes-de-Haute-Provence, le rêve tourne rapidement au cauchemar. Avec ce roman Isabelle Villain m’a totalement surprise en changeant de registre, passant du roman policier procédural au thriller psychologique.  Mais ce qui ne change pas chez Isabelle c’est sa plume toujours aussi fluide. C’est aussi cette façon qu’elle a de personnalisé ces héros. D’entrer dans leur tête. Car ce qui fait la particularité de ce polar c’est sa forme mais aussi la merveilleuse façon due l’auteur a de camper ses personnages. Et l’on comprend comment ces idéalistes, ses simples quidams qui aspirent simplement à vivre plus librement, plus sainement peu à peu dérivent vers un futur qui au lieu d’être enchanteur et enchanté devient sectaire, étriqué et en total replis sur lui-même. Oui vraiment si la tendance du retour au source semble être une porte de salut pour notre survie c’est sans compter sur les travers de notre humanité. Alors merci Isabelle pour ce roman emprunt d’espoir mais aussi de réalisme. »

Retour complet

Résumé : Lorsque Rosalie, Philippe et leur petit Martin, âgé de six mois, décident de s’installer à La Barberie, un éco-hameau niché en plein coeur des Alpes-de- Haute-Provence, c’est bien pour fuir un quotidien devenu trop pesant. Pour tenter une expérience audacieuse. Vivre autrement. En communion avec la terre et en harmonie avec les saisons. Mais L’équilibre de cette nouvelle vie va un jour se fissurer. Un grain de sable va s’infiltrer, déstabiliser et enrayer cette belle mécanique. Et ce très beau rêve va se transformer peu à peu en un véritable cauchemar. Votre pire cauchemar…

Merci Geneviève et bonnes futures lectures !!!! 
Vous connaissez ces livres ? 
Si vous souhaitez participer, rien de plus simple, par mail leslecturesdemaud92@gmail.com, ou en MP sur les réseaux sociaux.

Les Top 3 précédents : Maud, Morphéa, Sébastien, Lucile, Jean-Baptiste, Coati Râleuse, Florence, Annick, Isabelle, Estelle, Annie, Deborah, Gaëlle, JM, Lolo Brodeuse, Lou, Widad Marie Nel, Oli Oli, Cherrybadaboomcreations, Nathalie, Delphine, Anne Sophie, Van Gyver, Michael, Yohann, Pierre Faverolle, Lectrice Compulsive, Nathou Lala, Gilberte, Marie Laure, Dahlia, Nath, Camille, Jean-Paul, Manoue, Marc, Sandra, Sandrine, Christel, Fanny, Light and Smell,

8 réflexions au sujet de « « Le Top 3 de Toi » Hiver de Geneviève »

    1. 2 sur 3 des auteures découvertes mais pas ces livres là ! Merci Dame cheffe pour ta participation je suis ravie !!! 🤩🤩🤩🤩
      L honneur est tout pour moi de te compter parmi les participants 🤩 merci et des bizs zaussi !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s