« Le Top 3 de Toi » Hiver d’Oli Oli

oli

Donc voilà, mon tit ciboulot a mouliné et l’idée du « Top 3 de toi » est née ! L’occasion pour moi de vous présenter cette nouvelle rubrique où je vais vous solliciter ! Une fois par trimestre, présenter vos 3 lectures qui ont retenu votre attention.

Je remercie Oli Oli d’avoir accepté de partager sa sélection ! 

On retrouve ses avis sur son compte Facebook Oli Oli 

11

« Jean Baptiste Andrea renoue avec le côté onirique de son premier succès, « ma reine ». Il propose une plongée dans un orphelinat des années 70 au travers des yeux de Joe, titi parisien, issu d’un milieu bourgeois.

Grâce à ses talents de scénariste, Jean Baptiste dresse toutes les attentes d’une jeunesse qui se voit rejetée, cachée aux yeux du monde mais qui développe toute une palette de sentiments. Ces diables seraient-ils des anges, chérubins cloîtrés derrière les murs épais d’une institution catholique qui bafoue toutes les règles.

Le récit est poignant mais ne sombre jamais dans le tragique gratuit. Il ne fait jamais l’aumône de larmes Et par-dessus tout cela flotte la musique, celle de Beethoven, jouée sur un piano dans les gares, les aéroports, comme un appel, un signe de ralliement pour un être cher .« 

Résumé : Qui prête attention à Joe ? Ses doigts agiles courent sur le clavier des pianos publics dans les gares. Il joue divinement Beethoven. Les voyageurs passent. Lui reste.
Il attend quelqu’un, qui descendra d’un train, un jour peut-être.
C’est une longue histoire. Elle a commencé il y a cinquante ans dans un orphelinat lugubre.
On y croise des diables et des saints.
Et une rose.

22

« Wendall Utroi propose dans ce livre une véritable descente aux enfers, par gradation. La moindre étincelle d’espoir est vite étouffée. Il a choisi sa proie en la belle Ava, il détruit petit à petit l’ensemble de ce qui constituait son univers de femme, de maman, d’épouse.

Heureusement pour cette mère, des jalons lui seront proposés sous la forme d’un père, qui se révèle dans cette épreuve, l’aide d’une infirmière et la rencontre d’une laissée pour compte. Mais Ava saura-t-elle les saisir ?

C’est un roman qui flirte souvent avec le noir, psychologique, mais où Wendall Utroi montre que la lumière peut surgir quand on ne l’attend plus.« 

Résumé : Rédigée quinze ans après les faits, la lettre d’Ava a le goût âcre de la rédemption. En 2002, Ava, vingt-neuf ans et quelques mois, mariée à un homme rencontré sur les bancs du lycée, mère de deux beaux enfants, des jumeaux, a une vie idéale. Un amour solide, des désirs simples comblés par des bonheurs immenses. Mais c’était compter sans le destin. Lui peut se jouer de nous, brouiller les cartes, changer les règles. Quand un tragique accident remet toute sa vie en question, Ava sombre. Comment peut-on faire face quand toutes nos certitudes sont réduites à néant ?

3

« Roman noir post apocalyptique mais qui ne bascule pas dans le pathos ni le spectaculaire car évidemment on y trouve des milliers de morts mais ils sont traités comme des obstacles à contourner, point d’absence de sentiments mais plutôt une protection pour éviter de sombrer dans la folie.

Le personnage principal part à la recherche de son paradis perdu à travers un univers dévasté, monochrome de gris où la seule couleur disponible est celle de son sang. Il devra apprendre à survivre et passer outre ses convictions pour tenter de garder un espoir.

Sandrine Collette déroule ses thèmes de prédilection (écologie, devenir de l’Homme, solitude, choix impossibles) et nous embarque dans un sentiment d’urgence avec des phrases courtes et de nombreux renvois à la ligne. Noir c’est noir mais il y a peut-être de l’espoir, à vous de le découvrir.« 

Résumé : Corentin, personne n’en voulait. Ni son père envolé, ni les commères dont les rumeurs abreuvent le village, ni surtout sa mère, qui rêve de s’en débarrasser. Traîné de foyer en foyer, son enfance est une errance. Jusqu’au jour où sa mère l’abandonne à Augustine, l’une des vieilles du hameau. Au creux de la vallée des Forêts, ce territoire hostile où habite l’aïeule, une vie recommence.
À la grande ville où le propulsent ses études, Corentin plonge sans retenue dans les lumières et la fête permanente. Autour de lui, le monde brûle. La chaleur n’en finit pas d’assécher la terre. Les ruisseaux de son enfance ont tari depuis longtemps ; les arbres perdent leurs feuilles au mois de juin. Quelque chose se prépare. La nuit où tout implose, Corentin survit miraculeusement, caché au fond des catacombes. Revenu à la surface dans un univers dévasté, il est seul. Humains ou bêtes : il ne reste rien. Guidé par l’espoir insensé de retrouver la vieille Augustine, Corentin prend le long chemin des Forêts.

Merci Oli Oli et bonnes futures lectures !!!! 
Vous connaissez ces livres ? 
Si vous souhaitez participer, rien de plus simple, par mail leslecturesdemaud92@gmail.com, ou en MP sur les réseaux sociaux.

Les Top 3 précédents : Maud, Morphéa, Sébastien, Lucile, Jean-Baptiste, Coati Râleuse, Florence, Annick, Isabelle, Estelle, Annie, Deborah, Gaëlle, JM, Lolo Brodeuse, Lou Verntet, Widad Chipye, Marie Nel

15 réflexions au sujet de « « Le Top 3 de Toi » Hiver d’Oli Oli »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s