Le Silence des Pères de Martin Gouesse

l silence des pères

Mon avis : Une très belle rencontre avec Maxime, brisé par des chocs qui le poursuivent. Comment se remettre d’un tel événement ? Journaliste oui, mais assisté au massacre de son équipe. Malgré ses cauchemars, il va se lancer dans une enquête qui va l’emmener en Normandie, différents événements se succèdent, sans rapport entre eux en apparence… Et pourtant, ce qu’il va mettre en lumière c’est un trafic qui traverse l’Europe et ne connaît pas de frontière.

Retourner dans la demeure familiale va raviver d’autres souvenirs, sombres et douloureux. Les secrets de famille enfouis l’accompagnent depuis sa tendre enfance et vont refaire surface, c’est la deuxième explosion.

Une enquête rudement bien menée avec tous les ingrédients qui tiennent en haleine le lecteur. Des surprises, des rebondissements, à chaque virage son lot d’événements et le puzzle prend forme. Mais pas que… la partie roman noir avec les souvenirs ravivés et qui éclatent au grand jour entre les deux frères. Maxime et Julien ont grandi ensemble, vécu le poids d’un fait marquant mais chacun va réagir différemment.

L’auteur jongle avec brio l’alternance à travers Maxime, l’enquête, puis son frère les noirceurs du passé qui remontent à la surface. Les rythmes également varient selon les thèmes. Un pur plaisir de lecture à travers ces deux phases qui s’imbriquent à merveille. Une construction qui assure au lecteur le suivi dans le passé, le présent et les souvenirs.

C’est noir, l’humain, ses travers ses failles et ses facilités, un cocktail détonant. Chacun a sa place, a construit sa vie en fonction de ses ressentis, ses souffrances, mais tous restent marqués à vie. La scène de confrontation entre les deux frères, dans la voiture est à la fois poignante et déroutante, ils sont besoin de cracher leur ressenti, le lecteur ne reste pas insensible.

L’auteur distille également très bien les conséquences psychologiques des différents traumatismes. A travers les personnages fouillés, qui font corps face à la réalité et face au monde, chacun à leur façon. Le poids de l’ombre est omniprésent, personnifié, donne l’impression d’être un personnage à part entière. Chaque acte a sa conséquence.

Beaucoup d’émotions transpirent lors de cette lecture. Ressortent les bons comme l’obscurité de l’âme humaine. Rien n’est omis. L’écriture à la fois factuelle et pudique dans le choix des mots laisse toute place à l’imagination et aux émotions du lecteur.

Un premier roman qui percute, ne laisse ni insensible, ni indifférent. L’auteur balaie d’une main de maître un ensemble de sujets, tragiques. Le tout saupoudré de manipulation et de violence souvent sous-entendu, c’est le lecteur et son interprétation qui se fond dans l’histoire.

Une excellente découverte. J’ai vraiment hâte de découvrir le prochain livre de cet auteur que je vous conseille de garder à l’œil.

Résumé : Lors d’une mission au Moyen-Orient Maxime, grand reporter pour la télévision, a vu la voiture où se trouvait son équipe – caméraman et fixeur, exploser devant ses yeux. Anéanti, traumatisé par ses images, il sombre dans la dépression. Dans la clinique où il est alité, Maxime observe, fasciné, les tatouages de coupoles d’églises orthodoxes qui couvrent le dos du patient allongé sur le lit voisin : un vieil homme à la peau burinée, qui marmonne des paroles incompréhensibles en ukrainien. Malgré le brouillard cotonneux où le plongent les médicaments, la curiosité de Maxime est piquée au vif. Un regain de vie afflue, il se lève et quitte l’hôpital pour faire ce qu’il sait faire : enquêter, écrire, raconter.

Date de publication : 22.01.2021 aux Editions Filature(s)

131892748_10158330434299094_7844311149360209170_n

2 réflexions au sujet de « Le Silence des Pères de Martin Gouesse »

Répondre à Les Lectures de Maud Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s