Le Syndrôme de Caïn – Intégrale 1 : Tomes 1 à 3 de Tackian et Mutti

CAIN

Mon avis : Une alternance passé-présent qui facilite la compréhension et pose l’histoire et les personnages. D’entrée, on se dit mais où vont-ils nous emmener ?

J’ai adoré cette découverte qui nous plonge dans les moments noirs de l’Histoire mais qui part sur un angle tout à fait original. Mélangeant également, histoire, complots et ésotérisme ; le tout très bien remué vous livre un cocktail à savourer.

Entre alliances et trahisons, Caïn traverse les ans et essaie de mener à bien son projet et de suivre l’évolution du monde. Bien sûr, pas mal de personnes s’intéressent à cette ombre intrigante et se lancent à sa recherche. Certains pour comprendre, d’autre pour l’éliminer.

J’ai beaucoup aimé la place des croyances qui amènent parfois les gens à tenir des propos ou actes de manière totalement inconsidérée. Certains groupes peuvent activer une emprise sur ses sujets.

Des personnages qui peuvent paraître nombreux, mais une fiche au début présente chacun et très rapidement le lecteur remet chacun dans l’histoire.

Les planches riches en couleur, contrastes ; alternant descriptions et personnages. Elles contribuent et s’imbriquent parfaitement avec l’histoire et l’intrigue.

Un suspense maintenu, à chaque fois que des réponses s’approchent, de nouveaux questionnements surviennent. Ce rendu peut être comparé à une quête, d’atteindre l’insaisissable.

Quels vont être les nouveaux combats de Caïn ? Je vais bientôt me plonger dans le tome 4…

3 1

Résumé : Juin 1944, France. Le retrait des troupes allemandes laisse présager la fin de l’occupation. Pourtant, un détachement de la division SS  » Das Reich  » encercle le village d’Oradour et massacre tous ses habitants. Tous sauf Vidor Granger, un jeune garçon d’à peine six ans, sauvé par l’intervention miraculeuse d’un mystérieux inconnu insensible aux balles des SS. Cinquante ans ont passé. Victor, devenu théologien, s’intéresse à l’un des mythes fondateurs de la civilisation chrétienne. Et si l’homme dont il a croisé le chemin à Oradour, et qui traverse les âges sans altération, n’était autre que Caïn, frère, et meurtrier d’Abel, condamné par Dieu à l’éternité ?..

Date de publication : 25.11.2009 aux Editions Soleil

Quelques mots sur notre rencontre

Autres œuvres de l’auteur, La série Tomar Khan : Toxique, Fantazmë, Celle qui pleurait sous l’eau

One Shot : Quelque part avant l’enfer

NIKO QUI SE LIT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s