La Trilogie Bordelaise : Violence (tome 1) de Philippe Charrac

violence

Mon avis : Ravie de rencontrer Lazare Servent et de découvrir ce flic à la fois bourru et nounours. De taille impressionnante, un regard de tueur, un cœur tendre. Il a des qualités de déductions redoutables et une interprétation qui lui permet d’analyser tous les éléments, une capacité de réaction hors norme.

Quelques flash-backs nous permettent de connaître les différents protagonistes, leur parcours et leur passé. Ici, justement le passé a toute son importance.

Il va, accompagné de Sonia, devoir faire face à ce terrible tueur en série qui sévit en région bordelaise. Un duo improbable, deux profils différents mais qui vont tenter de s’apprivoiser et de mener à bien leur quête qui promet de revêtir la seule couleur du sang.

Cette ombre qui parcourt à la ville en semant la mort, d’où vient-il ? Qui est ce tueur ? Quelles sont ses motivations ?

Une splendide découverte, une écriture fluide, un enchaînement de chapitres très bien pensé, tous ces éléments rendent la lecture totalement addictive. Ces chapitres qui changent d’environnement régulièrement, rythment parfaitement l’intrigue et l’enquête, un suspense et une tension maintenus jusqu’aux dernière lignes.

L’auteur aussi ose montrer l’envers du décor à la fois de la hiérarchie, de la politique et de la difficulté que peut rencontrer la police à mener leurs enquêtes à leurs termes.

Outre tout ce que j’ai écrit au-dessus, j’ai aussi beaucoup apprécié la prise de risque qu’a pris l’auteur à certains moments. Surprise et ravie d’avoir ressenti autant d’émotions et de questionnement. Le lecteur est immergé dans ce récit tonique, il suit pas à pas les enquêteurs.

Je suis déjà très impatiente de retrouver Lazare Servent, on nous annonce une trilogie, je sens venir de très belles heures de lecture à venir.

Une lecture qui rentre parfaitement dans mon thème de ce mois-ci #Seriesenfolie

Résumé : Bordeaux, automne 2003. Un tueur en série frappe sans discernement. Sur sa piste, seul le lieutenant Lazare Servent semble capable de saisir la logique du meurtrier. Soupçonné d’être lui-même un assassin, perdu aux yeux du monde, hanté par son passé, il semble ressusciter soudain grâce à l’arrivée inopinée de sa nouvelle partenaire et la catharsis de cette nouvelle enquête sous forme de défi. Sa traque le mènera jusque dans l’ancien et gigantesque commissariat abandonné de la rue Castéja.

Date de publication : 02.03.2020 aux Editions Cairn

philippe charrac

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s