Le Neutrino de Majorana de Nils Barrellon

Mon avis : Nous voici plongés dans deux histoires, dans le présent le corps d’une chercheuse de renom est retrouvé pile sur la frontière franco-suisse. Dans le passé, nous découvrons la vie d’Ettore Majorana, physicien en avance sur son temps.

Quel rapport entre les deux ? Les enquêteurs français et suisses vont se retrouver au milieu d’un centre où seule la physique existe, la priorité des personnes est la recherche et leur travail. La mort de l’une d’entre elles ne semble pas vraiment bouleverser leur quotidien, seuls les résultats et le centre comptent.

Un peu déstabilisée à cause de cet environnement inconnu et de par leur obligation de coopérer ensemble, cette drôle d’équipe d’enquêteurs va essayer d’avancer. Mais avant, il faut se faire confiance, alors que chacun essaie de tirer la couverture à son pays et revendiquer la légitimité de sa présence.

Après des débuts difficiles, et très bien relatés, ils vont faire front commun et démêler cette sombre affaire, essayer de comprendre le jargon des personnes qu’ils interrogent. Tous les interrogatoires reviennent à la science et ils sont rapidement dépasser par les discours et ne trouvent pas que ces éléments puissent les aider… Et pourtant si c’était la clé de ce mystère…

J’ai beaucoup aimé la place très dominante de la recherche et des sciences dans ce récit. Que ce soit dans le passé ou le présent, on voit que l’auteur a fait de nombreuses recherches, les données scientifiques et historiques sont étayées et étoffées. Je me suis laissée totalement embarquée par la plume fluide l’auteur, dans cette enquête très bien menée, de nombreuses fausses pistes et rebondissements qui donnent corps à ce polar scientifique totalement addictif.

Un bémol cependant, une petite ombre au tableau, j’ai trouvé très dommage, mais je respecte le choix de l’auteur, que l’on retrouve tous les clichés connus et totalement stéréotypés entre les français et les suisses. Les français ne savent pas se tenir, s’expriment comme des chartiers, sont en retard, ont une voiture pourrie… Alors que les suisses ont de la tenue et de la retenue, sont ponctuels et roulent en grosses cylindrées. A part cela, je conseille cette lecture à tous les fans de polars scientifiques. Il y a une surprise dans ce livre, un personnage qui n’est pas sans rappeler les Espionnes helvètes, mais je ne vous en dirai pas plus.

le neutrino ded

Résumé : Au début du siècle dernier, en Italie, Ettore Majorana, jeune savant de la trempe d’Einstein, partage sa fougue et sa passion entre les particules et Emilia, une jeune étudiante argentine. Bien des années plus tard, au CERN le plus grand accélérateur de particules du monde, 600 millions de protons se heurtent chaque seconde pour faire jaillir du vide la matière telle que nous la connaissons. L’univers, les étoiles, la terre, la mer, les arbres, les plantes, les êtres vivants… Ainsi que les cadavres. Quand le corps de Sabrina Marco, chercheuse dans le prestigieux laboratoire, est découvert, le crâne fracassé, aux abords du complexe, après la sidération de tous, les questions vont très vite s’enchaîner. Qui ? Pourquoi ? Le meurtre ayant eu lieu sur la frontière, c’est en parfaite coopération, que la police française et la police suisse vont devoir mener l’enquête. Et aller de surprise en surprise…

Date de parution : 17.09.2019 aux Editions Jigal

Auteur présent au Salon Lire C’est Libre

nils

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s