Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma : Les Carats de l’Opéra de Jacques Saussey

pixiz-11-11-2019-21-12-33

Mon avis : Nestor va se retrouver au milieu de plusieurs affaires, d’un côté le meurtre d’une ancienne connaissance devenue SDF de l’autre des diamants Cartier qui disparaissent mystérieusement. Les morts vont s’accumuler plus rapidement que les solutions.

Et pourtant en fin limier, Nestor va essayer de tout lier car forcément il ne croit pas aux coïncidences et encore moins quand tous les lieux convergent autour du quartier de l’Opéra.

Une complicité professionnelle va naître avec la commissaire mais c’est sans omettre quelques piques, en effet la discrétion de Burma va être sollicitée. En effet, faire débarquer Nestor dans la maison grand luxe numéro un dans son domaine, peut faire apparaître l’image « d’un éléphant dans un magasin de porcelaine ».

Une nouvelle enquête qui ne manque ni de panache, ni d’ingéniosité. Un régal pour le lecteur qui va découvrir à la fois le milieu très fermé des diamantaires et une invention souterraine très peu connue des parisiens.

Une tension toujours présente, entre le stress de l’avancée de l’affaire et les relations de Nestor avec les autres, rajoute un côté pimenté à cette histoire. Les sentiments, les souvenirs et les nerfs de l’enquêteurs sont mis à rude épreuve.

Je découvre l’auteur avec cet opus, un style direct et un rythme que j’ai beaucoup apprécié. Il ouvre habilement les portes sans pour autant dévoiler, il maintient le suspense jusqu’au bout… Tout en se rapprochant peu à peu de la vérité, le lecteur va découvrir l’audace de certains brigands mais aussi la ruse de cet enquêteur hors pair. Est également évoqué de manière très succincte mais tout aussi réaliste que sont les diamants de guerre et responsables de nombreux morts.

J’irai très prochainement découvrir l’auteur dans son propre registre car cette lecture m’a ravie.

nestor ded.jpg

Résumé : Nestor Burma chez les diamantaires
Les diamants sont éternels, les hommes un peu moins…

Surtout, lorsqu’un lot de la pierre précieuse d’une valeur de 85 millions d’euros disparaît.

Burma va plonger dans les entrailles de Paris et dans le milieu de la haute joaillerie : deux univers totalement opposés, mais comme chacun sait :

…tous les chemins mènent à Rome.

Date de parution : 23.05.2019 aux Editions French Pulp

jacques

Découvrez également les autres épisodes de cette série :

Les Loups de Belleville de Serguei Dounovetz

Terminus Nord de Jérôme Leroy 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s