Dix Petits Frelons (tome 5) de Valérie Valeix

les frelons

Mon avis : C’est avec toujours autant de plaisir que je retrouve une nouvelle enquête d’Audrey. Même si, ici elle souffre encore de l’opus précédent, le drame lié à son mari est tout juste accepté. Et pourtant elle va, au cours d’une formation à Giverny, se retrouver au centre d’un sacré vol lié à Monet. Parallèlement, des jeunes confiés à Gregory disparaissent sans laisser de trace. Fugue ? Kidnapping ? Seraient-ce les voleurs qui auraient pris la tangente après leurs méfaits ? Toutes les pistes sont exploitées même si les gendarmes ont tendance à trouver chez ces jeunes en réinsertion les coupables parfaits.

Bafouant les idées reçues, mettant son chagrin de côté, elle va faire en sorte de faire toute la lumière sur ces affaires. En effet, elle ne croit pas en la culpabilité des adolescents et c’est en compagnie de son fidèle ami Lebel (parfois son chaperon) qu’ils vont au péril de leur sécurité, affronter l’Inconnu. Cet ennemi de l’ombre. Dans ce village voué à Monet, vers qui peuvent ils se tourner ? A qui accorder leur confiance ?

L’auteur signe ici un très beau 5ème volet, de très beaux clins d’œil sont ici présents. Monet bien sûr, son histoire, sa vie et ses œuvres. Mais aussi très astucieux grâce au titre une pensée glissée à Agatha Christie. Valérie n’hésite pas à prendre des risques que ce soit dans le choix et la tournure de son intrigue que par l’évolution de ses personnages principaux.

Une, voire des intrigues, très bien ficelées, le lecteur ne voit rien venir. C’est pêchu, osé et sur moi ça a très bien fonctionné. Toujours aussi vive dans ses dialogues, un rythme très dynamique et attractif. La particularité ici, le saupoudrage historique qui contribue à l’immersion du lecteur dans le monde tant prisé de l’art. Cette bande de jeunes nous rappelle que les clichés doivent, parfois être bannis et qu’il faut chercher plus loin que la visibilité de faits trop évidente. L’habit ne fait pas le moine, cet adage s’accorde très bien avec ce récit. Aussi très bien mise en lumière, la notion d’amitié, de solidarité, qui peuvent ravir comme détruire.

Je commence à en avoir l’habitude, le twist final de la dernière page me rend très impatience de lire le prochain.

FRELONS DED.jpg

Résumé : Après la disparition de son mari, gendarme d’élite et membre des forces spéciales, survenue lors d’une mission en Syrie, Audrey se rend chez Grégory Larcher, prêtre éducateur de rue et apiculteur spécialiste en gelée royale, afin d’y suivre une formation approfondie sur la précieuse substance. Cet homme habite le célèbre village normand de Giverny où il a créé la « Ferme aux Enfants », un lieu d’accueil pour jeunes en difficulté qu’il initie à l’apiculture et à la peinture, étant voisin de la propriété où vécut le peintre Claude Monet. À peine arrivés sur place, Audrey et son fidèle ami, Lebel, se rendent au vernissage de l’exposition « Magie d’un peintre » qui révèle au public un dessin inédit de Monet, Collier aux Nymphéas, de 1909, et la réalisation contemporaine de ce projet de bijou par le prestigieux joaillier Chaumet. La nuit suivante, la Fondation est cambriolée. Seuls le dessin et le collier ont disparu ; à leur place ont été déposés deux frelons secs…

Date de parution : 20.06.2019 aux Editions Le Palémon

VALERIE VALEIX.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s