Chroniques d’Une Vie de Flic d’Eric Oliva

chronique d une vie de flic

Mon avis : Il est toujours très difficile de chroniquer un livre façon biographie ou inspiré de faits réels, comme c’est le cas ici.

J’ai apprécié le style et la forme employés pour ce récit, très semblable à un journal intime. Tout commence avant l’entrée de l’auteur dans la police. Nous le suivons pas à pas dans sa formation et l’évolution de sa vie personnelle. Des ressentis en anecdotes ponctuent ce livres, alliant à la fois l’émotion et la dure réalité de la vie des forces de l’ordre.

L’auteur souligne aussi, très habilement, l’évolution des techniques et des façons de procédés, suite à différentes évolutions émanant de réformes. Le lecteur comprend également l’envers du décor entre la volonté des policiers, et les moyens ou procédures mises en place. Un métier qui doit à la fois, protéger la population, se mettre au service de l’autre, tout en faisant respecter la loi et les nouvelles réformes. L’auteur nous montre, par exemple, que l’arrivée et la mise en place des chiffres et de nouvelles façons de procéder ne sont pas forcement en adéquation avec la réalité sur le terrain.

Le making off est une moment de lecture très sympathique !!

Même si c’est peut être le reflet de la réalité, j’ai trouvé dommage, très dommage, le manque de diversité de population évoquée. En effet, j’ai trouvé « un peu cliché » voir caricatural, mais c’est un avis qui n’engage que moi.

Résumé : Il existe une particularité dans le métier de flic : c’est que dans une même journée, vous pouvez traverser des instants de joie et de bonne humeur, pour vous retrouver aussi rapidement dans la souffrance, la douleur et la peine. Les nuits sont parfois courtes et agitées et amènent sur des matins d’autant plus difficiles. Si certains ressentis s’effacent avec le temps, les images, elles, ancrent leurs racines bien plus profondément.

Eric Oliva raconte son début de carrière en y contant quelques-unes des interventions qui ont marqué son chemin de jeune flic. Un roman profond et entier qui met en exergue les sentiments que tous les flics se doivent d’accumuler sans jamais y avoir été préparés.

Date de parution : 31.03.2017 aux Editions Libres d’écrire

eric oliva.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s