The Green River Killer de Stéphane Bourgoin

stephane

Mon avis : L’auteur nous retrace la vie de de Gary Ridgway, célèbre serial killer de son enfance, jusqu’à son arrestation, voir même après.

Une enfance, martyrisée par sa mère, Gary va à l’âge adulte tuer un certain nombre de femmes, principalement des prostituées. Le nombre diffère, entre celles qui l’a reconnu, celles avouées après son procès et la triste réalité. Sur plus d’une vingtaine d’années, il va sévir, plus ou moins toujours dans le même secteur.

L’auteur nous explique pas à pas, l’enquête qui piétine, les différentes juridictions qui traitent ce dossier, jusqu’à la création d’une unité spécialement dédiée. Plusieurs fois Gary Ridgway sera suspecté, entendu par la police. Il faudra attendre que les technologies évoluent et l’analyse ADN de toutes les pièces dans ce dossier pour qu’il soit confondu et traduit devant la justice. Sans cela, il serait peut-être encore en liberté, comme Gary le souligne à plusieurs reprises.

L’auteur nous explique également les différents organes de procédures selon les Etats ce qui nous permet de comprendre certains aspects de l’enquête. De manière simple, direct, et tout à fait abordable, il nous retrace le parcours de ce tueur en énonçant les failles qui lui ont permis de rester aussi longtemps en liberté.

J’avoue que d’habitude je préfère lire des fictions afin de pouvoir mettre une certaine distance avec ma lecture ; mais je ne regrette pas du tout ma découverte de cet auteur qui nous dépeint des faits réels. J’ai apprécié apprendre et comprendre et par la même occasion, les différents cheminements. Grâce à une plume très fluide, j’ai été emporté par cette lecture. Sans aucun doute, je poursuivrai ma découverte de cet auteur qui même s’ils retracent des faits atroces, il le fait de manière passionnante.

Je remercie Delphine Leroy du Blog Mes Évasions Livresques pour le conseil de lecture. Tu m’as totalement convaincue.

Résumé : Second Opus de la collection Serial Killer, cette fois-ci, Stéphane Bourgoin nous invite à découvrir
The Green River Killer

Gary Ridgway est né le 18 février 1949 à Salt Lake City dans l’Utah. Le mode opératoire de Gary Ridgway consistait à avoir des relations sexuelles avec ses victimes, les étrangler, et jeter leurs cadavres dans la forêt ou bien dans la Green River. Il aurait assassiné entre 49 et 90 personnes, dans l’État de Washington. Ses premiers crimes remontent à 1982, et très vite la presse lui attribue le surnom de « tueur de la Green River », du nom de la rivière dans laquelle il jette ses cinq premières victimes. Cependant, il n’a été démasqué qu’en novembre 2001, grâce à l’analyse de traces ADN…

Date de parution : 16.05.2019 aux Editions French Pulp

stephane et maud

2 réflexions au sujet de « The Green River Killer de Stéphane Bourgoin »

    1. C est mon premier. Et moi aussi je vais en dire du bien et découvrir ses autres livres. J aime la façon de narrer, mêlant enquête, profil psychologique et législation americaine. A découvrir

      J'aime

Répondre à lecturesdudimanche Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s