La lumière ne fait pas de bruit, sauf en talons aiguilles d’Audrey Lucido

la lumiere couv

Mon avis : Une très charmante découverte que ce village, perdu au milieu de nulle part, coupé de toute communication. C’est dans cette ambiance qu’Hélène va débarquer et y séjourner suite à une panne inexplicable de voiture. Elle habituée au luxe et aux manières, elle va se trouver au sein de personnes plutôt simples qui ne s’embarrassent pas de courbettes. Des familles vivent dans ce village, une plus particulièrement va à la fois intriguer Hélène et la déstabiliser, celle d’Andréa son amie. Les tensions sont multiples, plusieurs générations matriarcales s’affrontent parfois. La mère d’Andréa est le dragon que tout le monde redoute. Dans une atmosphère à la fois chaleureuse et explosive qu’Hélène va découvrir son amie, autrement que quand elle se voyait à Paris.

Des personnages aux caractères bien trempés qui n’ont pas la langue dans leur poche. Le côté village où tout le monde connaît la vie de ses voisins et quand ce n’est pas le cas les épie sans relâche jusqu’à découvrir leur moindre secret.

Justement, les secrets et les mensonges, se retrouvent au cœur de cette histoire, très bien contée, sur fonds d’amitié solide et de rapport familiaux. Une très belle lecture, fluide, dynamique, qui ne manque pas de panache et d’audace. L’auteur signe ici un très beau récit sensible et humain, même les liens intimes entre les personnages ne sont pas toujours très faciles à aborder. J’ai passé un très bon moment de lecture, ma curiosité a été vivement suscitée car en effet, nous ne sommes pas aux bouts de nos surprises, entre querelles de famille et légendes ; un parfait cocktail s’instaure ici. Je suis très impatiente de connaître la suite des événements qui promettent d’être tout aussi animés et pétillants !!!!

Résumé : Hélène, parisienne jusqu’au bout des ongles, a tout pour être heureuse : argent, vêtements de luxe, vie de rêve dans un manoir, voiture de collection… Jusqu’au jour où elle décide de tout plaquer pour aller rejoindre sa meilleure amie, Andréa, retournée auprès de sa famille et de ses amis, dans son village natal.
C’est alors que son roadster, une Morgan de 1976, tombe en panne juste devant le garage de Marlon. Une aubaine ? Pas si sûr, tant ce monde semble diamétralement opposé au sien.
Qu’est-ce qu’Hélène fuit ? Pourquoi son arrivée tonitruante fait-elle exploser en mille morceaux la trompeuse tranquillité de ce village ?
Dès les premiers cliquetis de ses talons aiguilles sur les pavés, toute la lumière sera faite sur des secrets enfouis depuis des siècles, déclenchant un cocktail pétaradant de querelles familiales et de quiproquos !

Date de parution : 22.06.2018 aux Editions Librinova

audrey

 

 

7 réflexions au sujet de « La lumière ne fait pas de bruit, sauf en talons aiguilles d’Audrey Lucido »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s