Autopsie d’Un Mensonge de Françoise Le Mer

autopsie

Mon avis : Ma première enquête en compagnie de Le Gwen et de Le Fur. Une sacré découverte au milieu de ce chemin meurtrier. Les cadavres sont retrouvés de part et d’autre de ce coin de Bretagne. Hormis le père et sa fille, aucun lien apparent et pourtant quel secret ce fameux 13 ? Un jour où les superstitions vont bon train mais est-ce une date si anodine ? Que s’est-il réellement passé ? Pourquoi s’en prendre à cette famille sans histoire ? Du moins de prima bord.

Des enquêteurs proches des habitants, à l’heure écoute, ils sont soucieux des détails. Ils vont tout mettre en œuvre pour découvrir la vérité aussi invraisemblables soit-elle. Pourtant les indices surgissent mais le plus compliqué n’est-il d’assembler le puzzle ? Elle va les entraîner au-delà de la région et réouvrir certaines blessures.

Le boulanger qui va découvrir les premiers corps sans vie. Ce personnage m’a profondément touchée au vue de sons quotidien au côté de sa femme et de son beau-fils. Courageux, empathique, amoureux et qui devra retrouver goût à la vie.

Un polar psychologique qui démontre la puissance de l’enfance, des faits et des conséquences qui vont suivre. Comment se remettre ? Mais aussi quel chemin parcourir ? Comment tout peut basculer ? Les secrets sont parfois les premières armes des assassins, ainsi que la manipulation psychologique ; les mensonges sont des accessoires. Lorsque le piège se referme, les langues se délient et les drames pleuvent. Du rythme, une fin qu’on ne voit pas venir. J’ai été à la fois surprise et secouée à la fin de ma lecture, livre dévoré en un après-midi. Une plume  fluide addictive, entraînante. Un suspense maintenu jusqu’au bout, un déroulé tortueux montrant les difficultés des enquêteurs. Le soucis du détail va leur donner raison. Mon premier livre de l’auteur et sûrement pas le dernier.

Résumé : Aucun boulanger ne s’imaginerait tomber sur une scène de crime en livrant, un samedi matin, baguette et croissants chez l’un de ses clients.

C’est pourtant le cas de Jean Le Sueur, un artisan de Roscoff, qui découvre les corps sans vie du docteur Gauthier et de sa fille, Léa. L’émoi sera d’autant plus grand dans la paisible cité corsaire qu’on constate rapidement la disparition des deux autres membres de cette famille apparemment sans histoires: la mère, Caroline, et son fils, Jules.

Dans les jours suivants, le mystère de cette terrible affaire va s’épaissir encore car de nouveaux crimes qui pourraient être liés sont perpétrés dans le Finistère.

Quel mobile anime donc le machiavélique individu qui sème la mort dans des lieux aussi différents qu’une demeure bourgeoise roscovite, un humble penty de Plouhinec et la forêt de Toulfoën, près de Quimperlé́?

Au commissaire Le Gwen, assisté du lieutenant Le Fur, l’éprouvante mission de conduire l’Autopsie d’un mensonge qui les plongera dans les abysses de la perversité́ humaine…

Date de parution : 07.12.2018 aux Editions Le Palémon

francoise le mer

8 réflexions au sujet de « Autopsie d’Un Mensonge de Françoise Le Mer »

  1. houlà, Françoise le mer, je l’ai découverte il y a plus de 20 ans avec la première enquête de Le Gwen et Le Fur « Colin-maillard à Ouessant » publié à l’époque chez Alain Bargain.
    J’ai du lire les 5 première enquête et peut-être quelques-unes plus récentes….
    Je dois avoir quelques part une fiches de lectures de ces bouquins 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s