Abeilles, Crimes et Champagne de Valérie Valeix

abeilles

Mon avis : Je découvre Audrey, apicultrice et femme de gendarme, avec ce 4ème volet. Elle va devoir faire face à deux événements simultanés, le départ de son mari pour une mission d’infiltration à haut risque et à un assassinat lors d’une de ses conférences sur le pollen.

Maman d’un nourrisson et entourée de sa belle-mère Claudia, elle fait face, tambour battant. Un personnage solide, attachant et touchant. Habilitée à proposer ses services aux enquêteurs en tant qu’auxiliaire, elle va se plonger dans cette quête de vérité. Les suspects ne manquent pas. Certaines personnes vont même se dénoncer d’elles-mêmes, mais Audrey n’est pas dupe. Le chef de brigade refuse son aide dans un premier et lui refuse l’accès à l’enquête. Pourtant, elle va aller de découvertes en déconvenues. Rien ne l’arrête, pas même les menaces et agressions.

Une très belle enquête menée avec le cœur et les tripes. A travers ce personnage qui embarque d’instinct le lecteur. En effet, il se rend complice d’Audrey, son envie de démêler lui aussi ce sac de nœuds l’entraîne au milieu de secrets de famille, de rancœurs tenaces et ancestrales. Chacun son terrain, les ruches d’un côté, le champagne de l’autre, la frontière est-elle vraiment aussi limpide entre ces deux familles qui se vouent une haine féroce ? Dans un bourg où tout le monde se connaît, elle va devoir choisir à qui accorder sa confiance ?

Claudia, mamie alsacienne est également un très beau personnage. Elle garde le nourrisson mais aussi recueille et écoute sa belle-fille, l’aide et la guide dans son enquête en lui faisant part de son ressenti d’un point de vue extérieur. Elles sont unies également dans l’attente de nouvelles d’Antoine qui depuis son départ en mission ne donne pas de nouvelles. Elles forment un très beau duo, mêlant respect et complicité.

J’ai vraiment adoré cette découverte, cette lecture est fraîche, dynamique, ponctué d’humour. L’auteur saupoudre également dans son livre, des faits écologiques non négligeables. On s’attache facilement à Audrey, une fouineuse qui ne lâche rien, qui ira au bout coûte que coûte. Une écriture fluide et entraînante complète une enquête très bien ficelée, un suspense maintenu jusqu’à la fin. Le puzzle s’emboîte à merveille. L’aspect personnel de la vie d’Audrey me rend très impatiente de lire le volet suivant et d’avoir des nouvelles d’Antoine. Une lecture que je recommande à toutes les personnes adeptes des polars sans forcément les forces de l’ordre en premières lignes et qui acceptent de quitter Paris et sa banlieue parisienne. A découvrir d’urgence !!!

Je remercie les Editions Palémon pour leur confiance

Résumé : Tandis qu’Antoine part en mission en Afghanistan infiltrer une filière djihadiste dirigée par un Franco-Allemand, Audrey se rend à Reims exposer les vertus du pollen. Elle est accueillie par les Fleuriot, propriétaires d’un important rucher dont les parcelles jouxtent le domaine plus modeste des Garcin, producteurs de vins de Champagne. Cette Maison a la particularité d’être dirigée par des femmes depuis le décès de Maurice Garcin, tué pendant la guerre d’Algérie. La haine entre les deux familles est enracinée depuis cette époque, ce dont les héritiers respectifs n’ont cure : Nicolas Fleuriot et Chiara Garcin, dix-sept ans, s’aiment et envisagent de consacrer leur vie à leur passion commune : le cirque. Impensable pour la matriarche, Suzanne, la sœur de Maurice, qu’on retrouve étranglée dans sa voiture sur le rucher des Fleuriot. Ceux-ci, bien entendu, sont suspectés, mais voilà que Chiara s’accuse du meurtre, puis Nicolas à son tour et le père de ce dernier, Marc, va faire de même pour protéger son fils : la gendarmerie locale est débordée et ses investigations piétinent… Quand Audrey décide d’enquêter sur cette affaire, passant outre les ordres de Da Silva, le chef de la brigade à qui elle a été confiée, elle fera resurgir bien des secrets enfouis depuis 1961, qui lui permettront de démasquer le coupable, quelqu’un que personne n’aurait imaginé dans ce rôle…

Date de parution : 04.01.2019

valerie

4 réflexions au sujet de « Abeilles, Crimes et Champagne de Valérie Valeix »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s