8 Mars, Journée de la Femme, j’ai choisi de mettre à l’honneur Olympe de Gouges : Non à la discrimination des femmes d’Elsa Solal

NON

Mon avis : Ce livre, même si court, retrace bien la vie et le parcours d’Olympe de Gouges. Sont énoncés, son enfance, ses combats, ses amours.

Un personnage de l’Histoire que j’ai découvert par hasard lors de la lecture d’un polar historique, m’a donné envie d’en savoir plus sur ce personnage. En effet, elle ne vas avoir de cesse de défendre les conditions de la femmes, ses droits et pas seulement ses devoirs. Ecrivaine de pièces de théâtre, elle se soulève également contre l’esclavage et les inégalités. Auteur de textes sur les droits au divorce, au vote, elle va voir face à elle une colère et une peur grandissantes de la part des Hommes de pouvoir. Pour preuve après l’exécution d’Olympe, Robespierre fera passer une loi interdisant les femmes de se réunir au-delà de 5 personnes afin de prévenir de nouveaux courants féministes.

Ses idées sont sans limites, un exemple créer un impôt sur la fortune afin de financer des maternités propres pour que les futurs mamans soient isolées des malades et des conditions d’hygiène déplorables. Jusqu’aux derniers instant de sa vie elle se sera battue pour que les conditions de la femme changent, ayant cru que la Révolution porterait ses élans.

Le livre se poursuit sur l’évolution jusqu’à nos jours en soulevant les conditions contemporaines de la Femme dans notre société.

Résumé : « Adieu mon fils, demain ma tête sera coupée… Ils croient couper la mauvaise herbe et me faire taire mais c’est trop tard. La force de ma pensée, c’est qu’elle s’est enracinée dans le terreau de siècles d’injustice, nul ne peut désormais l’arracher de cette terre. Quelque chose est en marche que nul ne peut arrêter. La nature donne aux femmes le privilège de « pouvoir » mettre au monde des hommes, c’est ce « pouvoir » qu’ils pensent contrôler, et leur terreur qu’il leur faut maîtriser. Adieu mon fils… Demain je vais mourir. »

Date de parution : 07.05.2014 aux Editions Actes Sud Junior

elsa.jpg

5 réflexions au sujet de « 8 Mars, Journée de la Femme, j’ai choisi de mettre à l’honneur Olympe de Gouges : Non à la discrimination des femmes d’Elsa Solal »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s