Dix Petites Poupées de BA Paris

ba.jpg

Mon avis : Je découvre l’auteur avec cette sortie. L’histoire de Finn dont la vie va basculer, son passé va resurgir au moment où il pensait que tout allait très bien. Sur le point de se marier, il va aller de découvertes en déconvenues, son humeur et ses sensibilités vont évoluer depuis que le doute est revenu dans son esprit sur la disparition de Layla.
Les poupées russes même n’étant que des objets font parties intégrantes de l’histoire, à la limite de la personnification. Le pouvoir de suggestion qu’elles ont sur Flinn et Ellen est magistralement bien décrit. Ces choses, fruits du passé, de retour pour les hanter. Que se cache derrière ses apparitions, la folie ? Qui se cache derrière ses e-mails ? Comment ce cocktail détonnant peut faire basculer une vie ou plusieurs.
J’ai apprécié l’alternance passé présent qui nous fait découvrir les personnages de manière originale et par de petites touches parsemées. La construction du roman m’a également séduite, il m’a rappelée le titre, j’ai eu l’impression qu’à chaque fois qu’un événement se dénoue, un autre apparaît à la façon des Matriochka. Une écriture fluide, dynamique, ce livre peut se dévorer d’une traite, c’est ce qui a failli m’arriver d’ailleurs. A la fois un rythme soutenu, une intrigue qui se délie peu à peu et un suspense maintenant très longtemps ; le lecteur commence à deviner grâce aux indices laissés par l’auteur. L’emprunte psychologique, le pouvoir des sentiments, de persuasion et la manipulation sont très présents dans ce livre.

Je remercie les Editions Hugo Thriller pour la découverte et leur confiance

Résumé : LA DISPARITION. LES SOUPÇONS. LA PEUR.
LA DISPARITION
Layla a disparu il y a douze ans, en pleine nuit, sur une aire d’autoroute, alors qu’elle rentrait de vacances en France avec son petit ami, Finn. On ne l’a jamais revue depuis.

LES SOUPÇONS
Finn a raconté la vérité sur ce qui s’est passé cette nuit-là. Mais pas toute la vérité.
Ni aux policiers qui l’ont interrogé lors de l’enquête, ni même à Ellen, la sœur de Layla, avec laquelle il a refait sa vie et qu’il s’apprête à épouser.

LA PEUR
Quand un de leurs voisins croit apercevoir Layla près du cottage où vivent Finn et Ellen, le passé ressurgit. Finn reçoit d’étranges et inquiétants e-mails. Layla serait-elle encore en vie ? Et pourquoi des petites poupées russes, souvenirs de l’enfance des deux sœurs, font-elles soudain leur apparition ?

Date de parution : 03.01.2019

avt_b-a-paris_6061

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s