Maudite ! de Denis Zott

3

Mon avis : Je vais vous parler de ma victime de vacances N°3 ! L’auteur nous emmène dans les bas-fonds de Marseille, au milieu de sa violence, des dealers et de ses règlements de compte, le tout parfumé de supporters de l’Ohème. L’histoire et l’intrigue sont très bien menées. Le lecteur est impliqué dans ce livre, il vit les événements en même temps que les protagonistes. On y découvre, la drogue, la prostitution, les ripoux, les guerres de territoires ; le tout dans un climat très électrique où à la moindre étincelle tout peut s’enflammer. L’équilibre est très précaire.
Les personnages ne m’ont ni attendrie ni repoussée, je les ai suivi avidement pendant leur évolution. Leurs péripéties, les multiples rebondissements et leurs différentes rencontres permettent au lecteur de se rendre compte de l’ambiance de leur environnement très violent et dangereux.
Une lecture addictive mais qui perd de sa superbe, à mon sens, sur la fin, trop rapide, trop de pirouettes de gymnastique qui m’ont perdue. Ce sera mon seul point négatif sur ce livre : les dernières pages vont trop vites par rapport au reste du livre.
L’auteur signe ici un deuxième roman qui a du cran, du caractère, de très bons éléments.

Résumé : Marseille. En face du stade Vélodrome, le dixième étage des Mimosas est en flammes. C’est l’appartement de Tony Beretta, petit dealer mais légende parmi les supporters ultras de l’Ohème.
Une jeune femme, blessée, parvient à s’échapper du brasier. Luce, seize ans, une gueule d’ange, enceinte jusqu’aux yeux, n’est pas partie les mains vides : elle s’est enfuie avec l’argent et la drogue de Tony.
Et l’argent et la drogue, ça attire du monde. Canari, le flic pourri de la BAC. Les hommes de main de Tony. Ceux du Libyen, jeune caïd qui a pour ambition de renverser les anciens, tel le vieux Topin. Et même Yasmina, l’infirmière trop belle pour être innocente, qui veille sur Luce et ses jumeaux. Impossible, pour Luce, d’espérer se sortir seule de ce piège qu’est devenue sa ville.
Mais à qui faire confiance, et comment survivre et protéger ses bébés, quand sa propre mère dit d’elle qu’elle est maudite, et que son ange protecteur pourrait bien s’avérer être un démon ?
Pour trouver la lumière, Luce n’aura d’autre choix que de faire face à ses pires cauchemars.

Date de Parution : 07.06.2018 aux Editions Hugo Thriller

denis zott

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s