Fantazmë de Niko Tackian

fantazme.jpg

Mon avis : je vous présente, mon 1er Coup de Cœur de l’année. Une nouvelle enquête de Tomar, toujours aussi percutante et réaliste. Les pages et chapitres se lisent d’une traite, l’histoire est addictive. De nombreuses embûches et rebondissements ponctuent cette œuvre. L’enquête sur le passé des « victimes » va les conduire à se poser de questions sur la quête de Fantazmë et révéler ses motivations…
Les personnages qui se dévoilent dans cet opus, Tomar avec ses tourments sa puissance et sa sensibilité ; sa mère, très présente, une femme dure et émouvante à la fois, et toute l’équipe d’enquête. Ils vont être malgré eux confrontés à une horreur qu’ils n’imaginaient pas…Parallèlement le passé resurgit, qui pourrait bouleverser la vie de Tomar.
J’ai découvert l’auteur en 2017, avec Toxique, j’attendais avec impatience la suite ; il nous entraîne en immersion, grâce à une écriture fluide et rythmée, je n’ai pas pu refermer ce livre avant la fin. Cette dernière totalement inattendue et magistrale qui laisserait penser que nous devrions bientôt revoir Tomar (enfin moi je l’espère).

ded.jpg

Résumé : Une nouvelle enquête du commandant Tomar Khan.
Comment être un bon flic quand les victimes sont aussi des bourreaux ?
Janvier 2017. Dans une cave du 18e arrondissement de Paris, un homme est retrouvé, battu à mort. Sur place, beaucoup d’empreintes et un ADN ne correspondant à rien dans les fichiers de police. Le commandant Tomar Khan pense à un règlement de compte. Le genre d’enquête qui restera en suspens des années, se dit-il.
Mais voilà, l’ADN relevé sur les lieux a déjà été découvert sur le corps d’un dealer albanais, battu à mort dans une cave lui aussi. Et bientôt la rumeur court dans les quartiers chauds de Paris, celle d’un tueur insaisissable, un Fantazmë, le « spectre » en albanais.
Tomar et son équipe se lancent dans l’enquête et seront très vite troublés par le parcours des victimes, qui de leur vivant cultivaient carrément le sordide. Pourtant Tomar s’accroche à son devoir de flic, d’autant plus que son avenir lui semble menacé : un lieutenant teigneux de l’IGPN, la police des polices, a convoqué son adjointe, Rhonda, pour l’interroger sur un couteau, une pièce à conviction dans une affaire de meurtre mystérieusement disparue des Archives. Or, ce couteau, c’est celui de Tomar, et si on remonte jusqu’à lui…

Date de parution : le 03.01.2018 aux Editions Calmann-Lévy

niko.jpg

6 réflexions au sujet de « Fantazmë de Niko Tackian »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s