Un Amour de Statue de Valérie Lys

un amour de statue

Mon avis : Une enquête à deux voix menée tambour battant : le vandalisme de statue et le meurtre d’une diva. Dans un secteur où tout le monde se connaît et où les secrets ne restent pas longtemps bien gardés. Les deux enquêteurs vont devoir faire preuve de finesse et de subtilité pour délier les langues et découvrir la vérité.

Le Commissaire Velcro tout juste arrivé de Paris pour s’installer à Rennes. Un personnage plein de ressources et de facettes. Déborah, la cinquantaine, enquêtrice, mais reléguée à des actes subalternes. Vive d’esprit, de sensibilité et de bon sens. Ils forment un duo efficace et attachant. Ils vont devoir jongler avec les différents protagonistes et mettre la main sur les coupables. Quant au mobile, ils vont devoir ruser pour le découvrir !

Je découvre l’auteur avec cet opus, je me suis régalée. Les intrigues sont bien menées, le suspense est soutenu jusqu’au bout. De trouvailles en retournement de situation, le lecteur est tenu en haleine. La forte présence des arts : musicaux, littéraires et picturaux m’a ravie. Nous évoluons dans ce milieu très fermés où les secrets et les indiscrétions sont de mise. Une plume dynamique, attractive qui emmène le lecteur à travers les yeux du commissaire Velcro, nous y découvrons également ses pensées et ressentis. Une très belle découverte. Je ne manquerai pas de découvrir les autres volets de cette série.

Je remercie les Editions Le Palémon pour leur confiance

Résumé : Une diva assassinée au Thermes marins de Perros-Guirec. Le commissaire Velcro, qui vient de rejoindre la PJ de Rennes, est dépêché sur les lieux. Heureuse surprise pour lui, Déborah une collègue qu’il apprécie particulièrement, est elle aussi dans le département car un acte de vandalisme a été commis sur le site de la Vallée des Saints à Carnoët.

Ils décident donc de mutualiser leurs compétences afin de résoudre ces deux affaires au plus vite. Si la gentillesse de la diva fait l’unanimité, certains témoignages surprennent Velcro et l’enquête promet d’être difficile.

Quel lien entre le meurtre de la diva et la destruction de la statue ? Il semblerait que ce soit l’art car voilà que Céline et Stravinsky s’invitent à leur tour dans le jeu pour brouiller encore un peu plus les cartes tandis que le commissaire se découvre des liens avec Kundera lors de son installation à Rennes.

Le contexte de leurs investigations est décidément inhabituel et il faudra le flair de Velcro et la subtilité de Déborah pour démêler cet étrange imbroglio…

Date de parution : 15.02.2019

valerys lys

 

La Bête de l’Aven de François Lange

la bete de l aven

Mon avis : Nous voici plongés au milieu du XIXème siècle sous le règne impérial. Une série d’assassinats de jeunes filles remue la région. La peur est de mise, les jeunes filles sont les cibles, mais pourquoi ? Quelles sont les motivations de cette ombre qui rôde et fauche la vie. De nombreuses suppositions vont voir le jour, allant du rationnel au spirituel… Parallèlement dans la même région se prépare un autre méfait, l’attaque d’une diligence transportant de l’or.

L’inspecteur Le Roy, fraîchement félicité de ses enquêtes passées se voit confier cette double tâche. A la fois, perspicace et audacieux. Il va en fin limier, tout relever et dérouler les fils de ses pensées. En effet très méthodique, il n’hésite pas à prendre des initiatives, sortir des procédures de l’époque afin de trouver la vérité, et mettre les monstres hors d’état de nuire.

Je découvre l’auteur dans cet opus, une belle lecture sous l’époque napoléonien. L’ambiance de l’époque est très bien dépeinte, le lecteur est immergé. Les relations policières et impériales très bien décrites afin de comprendre les différentes évolutions de pensées. Je qualifierai le style d’écriture comme étant littéraire et posé, chaque mot est mûrement réfléchi. Un rythme rappelant celui des différentes excursions équestres des protagonistes ainsi que les explications logistiques de l’époque, fait de ce roman un bon polar historique. Ma curiosité ira jusqu’à découvrir Le Manuscrit de Quimper, premier volet de cette série.

Je remercie les Editions du Palémon pour leur confiance

Résumé : Eté 1858, plusieurs jeunes filles sont retrouvées égorgées dans la campagne du Pays d’Aven. Qui peut semer ainsi la mort sur son passage ? Un bête ? Un fou sanguinaire ?

L’inspecteur François Le Roy, bien qu’affecté à la police municipale de Quimper, se voit chargé de l’affaire alors qu’il venait de se lancer sur la piste d’une bande d’anciens forçats décidés à attaquer le fourgon postal transportant l’or destiné aux banques de l’Ouest. Fanch, comme tous l’appellent, va donc rejoindre Pont-Aven pour y mener une double enquête, assisté pour l’occasion de son ami le lieutenant de gendarmerie Corentin Kerloc’h.

S’engage dès lors une cours contre la montre à la poursuite de malfrats retors et dénués de tout scrupule tandis qu’il faut, au plus vite, démasquer celui dont les agissements monstrueux réveillent la terreur atavique de ces paysans bretons face à l’irrationnel….

Date de parution : 15.02.2019

FRANCOIS LANGE

L’Affaire Léon Sadorski de Romain Slocombe

1

Mon avis : Cette lecture nous plonge à Paris, sous l’occupation allemande pendant la seconde guerre mondiale. Les décors et atmosphères envoutent le lecteur. La peur, le manque, les négociations et autres arrangements sont très présents et réalistes.

De très nombreux protagonistes entourent cette première enquête de l’inspecteur Léon Sadorski. La surpopulation de personnages peut parfois perdre un peu le lecteur, certains évoqués n’apportent pas vraiment quelque chose à l’histoire. Un personnage principal que l’on peut aimer et haïr à la fois. Au fur et à mesure, il va aller de retours en déconvenues, en voulant mener cette enquête à bien et pourtant les entraves et barrières vont s’enchaîner.

Je suis très heureuse de découvrir l’écriture fluide de l’auteur à travers ce premier tome. Pendant ma lecture, j’ai pourtant rencontré quelques longueurs et lourdeurs. L’axe politique choisi dans ce livre rend cette œuvre originale. Je regrette pourtant que l’enquête sur l’assassinat soit placée au 3ème plan, mais c’est un choix que je respecte amplement.

Résumé : Depuis que les nazis occupent Paris, l’inspecteur Léon Sadorski coffre les Juifs pour les expédier à Drancy tout en empochant des pots-de-vin. La Gestapo l’arrête et le transfert à Berlin pour une série d’interrogatoires dignes de Kafka. Le but des Allemands en le terrorisant : en faire leur agent et lui confier une mission  » spéciale « . Mais à son retour en France, quand une jeune femme est assassinée et que la police SS confisque l’enquête, Sadorski décide de faire justice lui-même, en dépit de tous les dangers…

Date de parution : 25.08.2016 aux Editions Robert Laffont

romain

Demichel Guillaume

guillaume de michel

Auteur : Il est né à Tulle en Corrèze en 1979. Il poursuit des études en cinéma à Montpellier et entre en tant que pigiste pour le journal La Montagne en 2005. Il exerce ensuite le métier de journaliste durant près de huit ans, alternant la radio et la presse écrite. Enquêteur à l’INSEE depuis 2014.

Bibliographie :

Le Premier Rôle (2 Février 2019)

Le Premier Rôle

A Fleur de Bruine d’Amélie De Lima

A fleur de brumes

Mon avis : Nous voici de nouveau aux abords de Lille. De meurtres sans lien apparent refont surface. Leur point commun : la mise en scène. Une enquête rude qui ne va laisser aucun répit à Véronique de Smet et à sa collègue pour l’occasion Bettina Rosco. Des indices vont les emmener loin dans le passé qui resurgit en pleine face à Véronique. Le mobile n’étant pas apparent il va leur falloir ruser afin de démêler cette enquête.

Véronique de Smet, personne découvert dans Le Silence des Aveux, pense que le passé est derrière elle avec un bon couvercle dessus. Personnage à vif, elle est toujours à la limite de sombrer. Et pourtant elle va se rendre compte que les blessures vont se ré-ouvrir et la replonger dans sa très sombre période.

Bettina Rosco, nouveau personnage, qui de prima-bord semble tout à fait à l’aise ; va se révéler avoir elle aussi un passé très douloureux.

Ensemble, elles vont se découvrir, même si les débuts vont être houleux, elles vont s’écouter et s’unir afin de retrouver ce meurtrier qui terrifie la région.

L’auteur a fait un réel travail d’écriture ici, la fluidité est de mise. Les éléments s’enchaînent naturellement et sans lourdeur. Ses personnages sont très bien présentés et évoluent. Le mélange vie personnelle et enquête est très bien dosé. L’intrigue est bien amenée, ficelée et très efficace. Une fin très surprenante. J’espère qu’un troisième volet est en route afin de retrouver Véronique dans une nouvelle enquête.

Je remercie l’auteur pour sa confiance

Résumé : Quand le passé revient pour se venger, quand les vieux secrets resurgissent, la mort ne peut être que la seule échappatoire…
Lille, septembre 2016.
Six ans après la terrible affaire de la Deûle, des corps de jeunes hommes sont retrouvés la bouche scarifiée, pieds et mains liés, immergés dans un canal.
Qui sont-ils et pourquoi les a-t-on tués ? C’est ce que Véronique De Smet et Bettina Rosco tenteront de découvrir, dans une enquête complexe dont elles ne sortiront pas indemnes…

Date de parution : 10.05.2017 en Auto-Edition

Amélie de Lima Auteur

Ma Bête de Jean-François Regnier

ma bete

Mon avis : Tout commence sur un parking, un kidnapping, une séquestration. Weston s’est prend à Duncun et le réduit à l’état de Bête, d’où son surnom. Globalement tout s’est passé comme prévu, Weston a un plan, un objectif, mais quelques grains de sable vont se glisser dans les rouages. Mêlant imprévus et alternatives, comment les deux hommes vont réagir et s’adapter ?

Weston et Duncun, deux personnages, deux profils, deux personnalités, deux rôles : l’un bourreau l’autre prisonnier. Il est très intéressant de voir comment ils vont évoluer au fil de l’histoire, comment les rapports de forces vont se mettre en place, comment chacun va réagir face à l’autre. Ils sont très intéressants car deux psychologies totalement opposées.

Un premier livre rudement bien mené. Sans intrigue ce thriller se déroule suivant l’évolution des personnages, les plans du tortionnaire et les réactions du prisonnier. Une plume entraînante, rythmée et dynamique emporte le lecteur dans cette histoire, les rebondissements sont bien ficelés et la fin totalement imprévisible. Une très belle découverte avec ce roman épuré qui amène une certaine fraîcheur. Soyez curieux et venez rencontrer Ma Bête !!!

Je remercie l’auteur pour sa confiance

Résumé : Ma Bête, c’est ainsi que Weston Forrester surnomme Duncan Smith qu’il capture à Boston, sur le parking d’une station-service. Le ravisseur veut faire de sa victime le meurtrier qu’il n’a pas le courage de devenir. Weston Forrester a tous les atouts pour mener le jeu et faire de Duncan Smith un criminel. La rencontre de ces deux hommes, dans un face à face tendu, va les amener à se découvrir aux limites de leurs forces et de leurs valeurs respectives.

Date de parution : 25.05.2018 aux Editions Librinova

AVT_Jean-Francois-Regnier_3135

Pellault Cécile

AUTEUR

Auteur : Elle a déjà publié trois romans. Le dernier a reçu le Prix du rendez-vous littéraire du salon de Moret sur Loing en 2016. Elle est également auteure de nouvelles et de poésie. Elle a vu un de ses textes primé par le Musée du Luxembourg et édité dans l’ebook collectif réalisé par le musée sur le peintre Fragonard.

Bibliographie :

Sérial Belle-Fille (24 Mai 2005) et une papote avec le Collectif Polar sur ce livre

On ne choisit pas sa famille (7 Septembre 2007)

Le Brouillard d’une Vie (26 Février 2016)

MONTAGE CECILE