Bilan Septembre 2020

Voici mon bilan incomplet des lectures et de cagnotte :

Le Tueur en Ciré de Samuel Sutra

Goliat de Mehdi Brunet

Larmes de Fond de Pierre Pouchairet

L’Etrange Voyage de Théo Gossein, Livre 2 : Eolia de Malric

First d’Albane Mondétour

tirelire

Selon mes bonnes résolutions et ce jeu très sympathique, mettre 2€ par livre lu dans une cagnotte et les livres prêtés mentionnés par * sont à 3€.

EN SEPTEMBRE ME VOICI DONC AVEC UNE CAGNOTTE DE 10 EUROS (TOTAL : 132 E)

Les Espionnes du Salève : Le Pacte Allen Dulles (tome 3) de Mark Zellweger

#Marentréelittéraire2020

Lecture de Septembre 

LE PACTE D ALLEN

Mon avis : Nous retrouvons l’équipe des Espionnes dans une autre partie de cette guerre. Ce volet est encore plus tourné sur la Résistance et les différents groupes qui composent cette force qui amènera à la fin de cette guerre.

J’ai beaucoup appris sur le rôle de chacun et les différentes zones d’ombre qui persistent encore de nos jours. Principalement sur le rôle et l’orchestration des Anglais et des Américains prenant en otage parfois les différents réseaux français.

Les guerres intestines au sein de la Résistance montrent leurs conséquences et leurs limites.

L’auteur met habilement en scène à travers le réseau constitué par les Espionnes les différentes actions que ce soit en Afrique du Nord, dans l’Europe de l’Est, en Allemagne, et bien sûre en Suisse.

L’ennemi est aux portes de Lyon et comment Barbie va retourner cette ville afin d’en ressortir tous les opposants au nazisme. Le rôle de la Gestapo est aussi très bien relaté.

Les personnages sont très bien dépeints et nous montrent à quel point ce monde est trouble, même au sein de l’Alliance. L’équilibre reste très précaire, même la place du Général de Gaulle n’est pas forcément acceptée par toutes les forces.

Toujours un plaisir de se retrouver au milieu de cette guerre qui a bouleversé la France et le Monde. Le rôle des femmes est fortement mis en avant à travers leurs différentes places dans les différents réseaux. J’apprécie toujours les axes choisis par l’auteur pour nous amener à nous poser des questions…

L’impression en lisant ce livre qu’un film se déroule sous nos yeux. Un rythme soutenu entre poursuite et intrigues. Le temps, le froid et l’hivers font partis totalement du décor.

Résumé : En ce 11 novembre 1942, l’armée allemande envahit la zone sud de la France et tout change pour nos Espionnes du Salève. Désormais, l’ennemi encercle Genève et le lac Léman. Les points de passages deviennent de plus en plus difficiles à franchir. Dans le même temps, la Gestapo de Barbie, l’Abwehr de Reile, s’infiltrent au sein des réseaux de la Résistance. Une hécatombe commence. Les temps sont durs pour la Résistance alors que la rivalité entre Résistance intérieure et Résistance de la France libre du général de Gaulle n’arrange pas les choses. Le représentant des États-Unis à Berne, Allen Dulles, va rajouter de la confusion à foison ! Le point d’orgue est l’arrestation de Jean Moulin le 21 juin 1943 à Caluire sur dénonciation. Mais qui a trahi ? Nos Espionnes vont enfin mener l’enquête. Traquer les armes secrètes des nazis, débusquer les agents doubles, participer aux actions de sabotages du SOE, les Espionnes du Salève sont sur tous les fronts.

Date de publication : 18.09.2020 aux Editions Eaux Troubles  

Je vous remets le lien vers notre rencontre

Les Opus précédents : L’Envers du Miroir, Bletchley Park

Autres œuvres de l’auteur : Cyber Games 

MARK ZELLVEGER

Ma Rentrée Littéraire 2020 – 5 – Mark Zellweger

#Marentréelittéraire2020

Je vous présente ma lecture liée à une rencontre…

Où ? Nemours 2018 et 2019, Bibliothèque Parmentier et Salon de Longperrier 2019

sang pour sang t

Quand ?  2018-2019

Qui ? Mark Zellweger

Rappel des faits : Mark est le premier auteur d’espionnage que j’ai rencontré. Des écrits qui retracent l’histoire mais pas que. Lors de la conférence menée par Geneviève et Ophélie, j’ai pu apprendre beaucoup de choses, ainsi que ses sources d’inspiration. Toujours un bon moment convivial, à chaque rencontre. Un plaisir d’échanges !!!

MARK ZELLVEGER

Livre découvert : Le Pacte Allen Dulls 

Date de sortie : 18.09.2020

LE PACTE D ALLEN

A suivre…

Rencontres précédentes : Samuel Sutra, Mehdy Brunet, Pierre Pouchairet, Philippe Hauret

En Moi le Venin de Philippe Hauret

#Marentréelittéraire2020

Lecture de Septembre 

en moi le venin

Mon avis : Toujours un plaisir de retrouver Mattis qui au fil des livres enchaîne les événements de vie dramatiques et que l’auteur nous retranscrit la noirceur avec une plume qui frôle le poétique.

Il joue parfaitement avec les émotions du lecteur. On alterne entre la puissance et les faiblesses.

Mattis a laissé derrière lui son métier de flic, et va pourtant se retrouver face à des personnes qui appartiennent à sa jeunesse et qui vont l’entraîner dans les profondeurs de la nuit.

Et oui cet environnement mêlant, ambiance de club, la drogue et la prostitution non choisie.

Des thèmes qui mettent en lumière le désastre d’une certaine spirale infernale qui peut mener en prison ou à la mort.

Mais aussi, sont également mis en avant, l’amour, la famille, les faiblesses et le deuil. Mattis a ses blessures qui peuvent se rouvrir à tout moment. Il surfe entre la noirceur et la lumière de l’âme humaine.

Des personnages qui ont pour point commun d’avoir un parcours de vie soit borderline soit en marge et qui pourtant vivent au sein d’une société qui paraît sans envergure. La vie ou l’amour peut faire ressortir le meilleur ou le pire d’entre nous.

Le tout saupoudré très habilement de politique à travers une campagne d’un candidat très concentré sur sa personne. Vous mélangez l’ensemble et vous obtenez un roman très noir, sociétal.

J’ai été triste et émue par la fin, un livre qui me marquera un moment. Une puissance se dégage des romans de l’auteur. J’ai savouré ma lecture malgré l’avoir lu très rapidement.

A chaque livre une histoire, une sensibilité face à une âme et derrière, un passé et une histoire.

J’apprécie toujours autant les différents axes choisis par l’auteur afin de nous embarquer aux côtés de ses personnages hauts en noirceur, et pourtant l’espoir de la vie perdure avec le rayon de soleil qui pointe toujours…

en moi ded

Résumé : Suite à un événement tragique, l’ancien lieutenant de police Franck Mattis se voit contraint de retourner sur les terres de son enfance. Il y retrouve d’anciens camarades de lycée. À commencer par l’envoûtante Esther, devenue chargée de communication pour le compte d’un candidat à la mairie sans scrupules. Mais aussi Valéry, le boss un peu dingue d’une boîte de nuit dans laquelle de jeunes femmes sont contraintes à la prostitution. Il y a aussi Ben, le passionné d’informatique qui végète dans son appartement en compagnie d’une étrange créature. Cécile, la secrétaire soumise aux jeux pervers de son employeur, Warren, l’amant stupide et incontrôlable, ou encore Moe, l’homme de main impitoyable qui ne rêve que de se retirer au calme avec ses chiens. Franck Mattis se voit plongé au cœur d’un monde qu’il ne connaît que trop bien, celui de la nuit, de la violence, du mensonge et de la désespérance. Une fois encore, il lui faudra lutter contre ses propres démons, et qui sait, peut-être enfin trouver la paix…

Date de publication : 17.09.2019 aux Editions Jigal

Autres oeuvre de l’auteur : Je vis, Je meurs; Que Dieu me pardonne; Je Suis un Guépard 

Je vous remets le lien vers notre rencontre 

hauret

Bilan Août 2020

Voici mon bilan incomplet des lectures et de cagnotte :

Vade Retro Satanas de Luc Fori

Je pleurerai plus tard de Mathieu Bertrand

Alibi Tome 1 : Les Affaires Non Résolues, Papote avec Geneviève sur Alibi 

L’Assassin qui aimait Paul Bloas (Tome 4 ) de Pierre Pouchairet

La Catabase de Jack Jakoli

Avec le Chat pour Témoin (Tome 5) de Pierre Pouchairet

Eugène Terredefeu : Les larmes du Wendigo de Sacha Erbel

L’Île Abandonnée (Tome 6) de Pierre Pouchairet

Sherlock Holmes aux Enfers de Nicolas Le Breton

tirelire

Selon mes bonnes résolutions et ce jeu très sympathique, mettre 2€ par livre lu dans une cagnotte et les livres prêtés mentionnés par * sont à 3€.

EN AOÛT ME VOICI DONC AVEC UNE CAGNOTTE DE 18 EUROS (TOTAL : 122 E)

Concours

Bonjour,

Il y a quelques jours j’avais une alerte de WordPress qui me signalait que vous étiez 100 à me suivre.

100

J’ai été à la fois touchée et émue, et quoi de mieux pour vous remercier que de faire un concours ? !

Pourquoi ce livre ? Pendant la période du confinement et les caprices de la Poste, j’ai reçu ce livre en double.

L’ai-je lu ? Oui oui bien assurément, voici mon retour : Le Dilemme 

Qui peut participer ? Tous les abonnés au blog en France Métropolitaine.

Comment participer ? Likez et commentez ce post. Vous pouvez partager l’article ou inviter des amis à découvrir mais rien d’obligatoire !!

Date line : 11 Octobre 2020, un tirage au sort sera réalisé ensuite.

Je remercie Hugo Thriller d’avoir accepté ce concours.

le dilemme

Samedi, c’est permis aussi!! Des Lignes et des Pages 2020#28

Comme les Journaux se sont bien amusés à compter les pages, ils ont décidé de continuer, voici leur bilan du 19 Septembre au 2 Octobre 2020 :

  • Le Pacte Allen Dulles de Mark Zellweger : 281 pages

LE PACTE D ALLEN

Résumé : En ce 11 novembre 1942, l’armée allemande envahit la zone sud de la France et tout change pour nos Espionnes du Salève. Désormais, l’ennemi encercle Genève et le lac Léman. Les points de passages deviennent de plus en plus difficiles à franchir. Dans le même temps, la Gestapo de Barbie, l’Abwehr de Reile, s’infiltrent au sein des réseaux de la Résistance. Une hécatombe commence. Les temps sont durs pour la Résistance alors que la rivalité entre Résistance intérieure et Résistance de la France libre du général de Gaulle n’arrange pas les choses. Le représentant des États-Unis à Berne, Allen Dulles, va rajouter de la confusion à foison ! Le point d’orgue est l’arrestation de Jean Moulin le 21 juin 1943 à Caluire sur dénonciation. Mais qui a trahi ? Nos Espionnes vont enfin mener l’enquête. Traquer les armes secrètes des nazis, débusquer les agents doubles, participer aux actions de sabotages du SOE, les Espionnes du Salève sont sur tous les fronts.

  • Vivants de Mehdi Charef : 205 pages

VIVANT

Résumé : J’apprends à mon père à écrire son nom. Il tient bien le stylo entre ses trois doigts, il ne tremble pas. Est-il épaté ou troublé d’écrire pour la première fois de sa vie, à trente-six ans ?
Mon père est de cette génération qu’on a fait venir en France après la Seconde Guerre mondiale, pour reconstruire ce que les Américains et les Allemands avaient bombardé. Que de temps perdu, depuis les années qu’il est là. On aurait pu proposer aux ouvriers algériens des cours du soir, leur montrer ainsi un peu d’estime. Ils devraient tous savoir lire et écrire.
Mon père sourit, ses yeux brillent. Il est là, surpris, ému, parce qu’il voit bien que ce n’est pas si difficile que ça de se servir d’un stylo. À côté de lui, j’entends sa respiration, son souffle.
À quoi pense-t-il ce soir dans notre baraque ? Se dit-il qu’analphabète, il est une proie facile pour ses employeurs, un animal en captivité ?
La colère monte en moi.

  • First d’Albane Mondétour : 242 pages

first

Résumé : Depuis six ans, un violeur et tueur en série terrorise la région toulousaine. On le surnomme le Fantôme. Personne ne sait à quoi il ressemble, pas même les victimes qui lui ont survécu. Car il y a des survivantes. Le Fantôme en a relâché cinq. Pourquoi ? Pourquoi laisser partir certaines d’entre elles, et tuer les autres ?Céleste Laroque fait la rencontre de l’une de ces victimes, Lucie, et entame une relation avec son frère aîné. Alors que Lucie se remet petit à petit du drame qu’elle a vécu, un événement inattendu va se produire. Un événement qui va faire tomber les masques. Et si Céleste n’était pas ce qu’elle prétendait être ?

Et voilà 6 euros de plus dans la cagnotte pour le budget Livres de l’année prochaine !!! Les livres personnels sont à 2€ et les livres prêtés mentionnés par * sont à 3€

SEULS ONT ÉTÉ COMPTABILISÉS LES LIVRES TERMINÉS, SOIT UN TOTAL DE 728 PAGES

First d’Albane Mondétour

Livre lu dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus

first

Mon avis : J’ai fait partie des personnes qui avait sélectionné ce livre suite à la lecture de l’extrait et la 4ème de couverture. L’ensemble me préparait à une belle lecture et une nouvelle découverte.

Malheureusement, la « magie » n’a pas opéré, en effet j’ai trouvé qu’il manque quelque chose à cette histoire placée sous le « entre soi ».

Les personnages sont bien décrits mais l’histoire manque de profondeur à mon sens. La dimension me laisse difficilement placer ce livre dans un thriller. Mais je vais laisser le côté estampille de côté.

Le thème global de ce livre m’avait beaucoup emballé. Or, malgré une alternance de passé et présent qui permet au lecteur de comprendre, le rythme des dates sur les chapitres n’apportent rien à l’histoire.

Céleste une femme qui se remet de ses blessures aux sens propre et figuré, va devoir faire face à son passé, et à sa propre culpabilité. William m’est apparu totalement détestable et ses actes m’ont débectée mais l’opposition entre eux m’a plu. Louis a manqué d’exploitation si je peux me permettre, il a un rôle dominant dans le cheminement de pensées de William…

Une intrigue qui est bien abordée mais va vite s’essouffler car j’ai eu l’impression que tout s’enchaînant « trop facilement », parfois même en manquant de cohérence, voire de crédibilité.

Par contre, j’ai été très agréablement surprise par la fin qui m’a permis de terminer ce livre avec une pointe positive.

Une relecture aurait permis à l’auteur, je pense et ce n’est que mon avis, d’éviter des répétitions de situations dans les phases du passé qui alourdissent parfois le récit. Quelques choix non judicieux sont à noter avec le vocabulaire, mais l’autoédition reste un parfait moyen de se faire connaître, être lu et obtenir des avis.

La construction où on change de narrateur à chaque changement de chapitre, permet de voir la situation à travers les yeux de chaque protagoniste et je trouve que ça contribue à donner un angle intéressant, voire plusieurs.

Résumé : Depuis six ans, un violeur et tueur en série terrorise la région toulousaine.
On le surnomme le Fantôme.
Personne ne sait à quoi il ressemble, pas même les victimes qui lui ont survécu.
Car il y a des survivantes. Le Fantôme en a relâché cinq.
Pourquoi ? Pourquoi laisser partir certaines d’entre elles, et tuer les autres ?
Céleste Laroque fait la rencontre de l’une de ces victimes, Lucie, et entame une relation avec son frère aîné. Alors que Lucie se remet petit à petit du drame qu’elle a vécu, un événement inattendu va se produire. Un événement qui va faire tomber les masques.
Et si Céleste n’était pas ce qu’elle prétendait être ?

Date de publication : 03.07.2019 en Auto-Edition

albane

Vous pouvez suivre ce prix sur les liens suivants :

Lien Site Internet Prix des Auteurs inconnus :

http://www.prixdesauteursinconnus.com/

Lien Facebook Prix des Auteurs inconnus https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/

Lien Instagram Prix des Auteurs inconnus https://www.instagram.com/prixdesauteursinconnus/

Lien Twitter Prix des Auteurs inconnus

https://mobile.twitter.com/prixdesai

Mes autres lectures lues ou à venir dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus 

Ma Vie sera pire que la mienne de Williams Exbrayat

Benzos de Noël Boudou

Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang de Laurine Valenheler

La Catabase de Jack Jakoli

baniere pai

Ma Rentrée Littéraire 2020 – 4 – Philippe Hauret

#Marentréelittéraire2020

Je vous présente ma lecture liée à une rencontre…

Où ? Librairie La Fontaine aux Livres (91)

lib

Quand ? 16 Novembre 2019 

Qui ? Philippe Hauret

Rappel des faits : J’ai lu l’auteur mais je n’avais pas eu l’occasion de le rencontrer ! Ce fut « enfin » chose faite ! Un très bon moment !! Des fous rires ! Et j’en ai même profité pour faire un cadeau qui a comblé une amie lectrice ! 

hauret

Livre découvert : En moi le venin

Date de sortie : 17.09.2019

en moi le venin

A suivre…

Rencontres précédentes : Samuel Sutra, Mehdy Brunet, Pierre Pouchairet

Larmes de Fond de Pierre Pouchairet

#Marentréelittéraire2020

larmes de fond

Mon avis : Retrouver Léanne et ses comparses est toujours un pur plaisir !! Mais dans ce volet on retrouve également d’autres personnages d’œuvres de l’auteur !

Rassurez-vous si vous n’avez pas lu les autres volets ou les autres livres, tous les protagonistes sont présentés, ce qui permet à tous les lecteurs de suivre et de se plonger totalement dans cette enquête totalement addictive.

En effet, à travers le kidnapping de Jean de Frécourt, nous découvrons des faits, des trafics avec des ramifications ou enchevêtrements à travers toute la France. Chaque équipe va enquêter dans son secteur mais rapidement, chacun va se rendre compte que l’ampleur est bien plus grande.

L’auteur met de ce fait, en lumière les discordes qui peuvent apparaître entre la police et la gendarmerie. Les techniques aussi d’immersion sont à l’honneur.

C’est noir, glaçant, très bien écrit, un récit addictif. Le lecteur est entraîné aux côtés des enquêteurs mais aussi du côté des différents chaînons de cette chaîne qui paraît sans fin. Les différentes motivations décrites, comme l’argent, le pouvoir, la politique ou tenir un secteur ou la justice font parties intégrantes de cette intrigue. Nous découvrons la vie de chacun des personnages.

Les différentes relations, de travail, ou « tontons », tout cet ensemble met en lumière les différentes techniques en fonction de la situation géographie.

Une enquête en profondeur, l’ensemble des personnages est tout bonnement bien intégré. Un livre qui se lit d’une traite, où les émotions sont au rendez-vous, le chagrin, la solidarité, l’amour, l’amitié, la révolte, la vengeance, la soif de tout, sont au rendez-vous.

A la manière des « légos », tout peut s’emboiter, les différents trafics peuvent être liés, un sacré puzzle qui va mettre les nerfs des différentes équipes d’enquête à rude épreuve. Des tempéraments toujours bien trempés ! Ici aussi, parfois comme chez les malfaiteurs, les rivalités peuvent nuire. Mais quand les forces s’unissent, les faits s’enchaînent pour le plus grand bonheur du lecteur.

L’auteur signe ici un opus, presque parfait, un régal de lecture, et je pourrai encore vous en dire plus, mais le plus simple est que vous découvriez par vous-même !

Résumé : Jean de Frécourt, homme d’affaires et ancien haut-fonctionnaire, est agressé par une bande d’hommes cagoulés dans son appartement des quais de l’Odet, à Quimper. Malmené, insulté et terrorisé, il est emmené de force dans le coffre d’une voiture pour une destination inconnue. On le jette dans un abri creusé dans la terre, sur une île des Glénan. Léanne dirige l’antenne finistérienne de la PJ de Rennes. Chargée par sa direction d’une mission confidentielle, elle surveille à la fois un jeune geek et un certain Frécourt, impliqué dans deux sombres affaires politiques et de corruption, mais plus récemment dans des trafics d’armes et de drogue. Alors qu’elle décortique les zonzons, elle comprend qu’il a été enlevé mais que la famille n’a pas fait appel à la police pour payer la rançon….

Date de publication : 18.09.2020 aux Editions Filature(s)

Je vous remets le lien vers notre rencontre

A découvrir les autres oeuvres de l’auteur :  Mortels TraficsHainesLa Cage de l’AlbatrosL’Assassin qui aimait Paul BloasAvec le Chat pour Témoin , L’Île Abandonnée 

A lire également : Tuez-les mais pas ici… 

pierre