RESULTAT CONCOURS

concours

Pour les 4 ans du Collectif Polar, chronique de nuit, pour fêter cet anniversaire dignement, nous avons organisé un  jeu-concours en commun.

 

Il fallait répondre aux questions posées sur chaque blog.

Voici les 6 question qu’on vous demandait de résoudre pour ce jeu concours ainsi que les bonnes réponses

 

Quel surnom à Maud chez les flingueuses ?

l’infernale jumelle

 

Qui accompagne Maud dans ses lectures fantastiques ?

Death Note

Qui a fait le bandeau du blog Les lectures de Maud  ?

Notre Mister Flingueuse, Jean Paul

 

Quelle est la boisson festive officielle des flingueuses du Collectif Polar ? 

Le Mojito

Qui est la Cheffe de meute du Collectif Polar ? 

Geneviève Van Landuyt

Quelle est la nouveauté les 28 de chaque mois sur le Collectif Polar ? 

La Journée Fantastique : Journée dédiée à la Sciences Fiction, au Fantastique et à la Fantasy

Alors passons aux lauréates que je félicite qui sont :

Fin du suspense

 Sylviane

Manou

Fanny

Bravo Mesdames, vous gagner chacune un de nos fameux exquis cadavres exquis,  » A Fleur de cadavre »

Pour recevoir vos lots, n’hésitez pas à m’envoyer vos adresses en MP.

unnamed

Les Vacances d’Un Sérial Killer de Nadine Monfils

nadine

Mon avis : Whaouuuuuu des vacances mémorables et ça commence dès le départ de la maison, la famille Destrooper va en voir de toutes les couleurs. La plage, pension avec vue sur la mer, le rêve des estivants. Là tout va virer au cauchemar. Un déroulé de catastrophes que l’on ne souhaiterait même pas à son pire ennemi. Avec tout ces éléments réunis, ces congés ne pouvaient que mal se terminer.

Une première rencontre avec Mémé Cornemuse, on peut dire que c’est un personnage qui dépote et déménage. Elle est haute en couleur, comme on dit. Elle accompagne sa fille et sa famille en vacances, mais ça ne va pas être de tout repos, ni pour elle ni pour les autres. Elle arrive à mener tout le monde à la baguette et les amener à assouvir tous ses souhaits, sauf peut-être un.

Alfonse, chef d’entreprise, fier, macho sur les bords qui n’a de passion que pour sa voiture ; va voir sa vie basculer. Josette, sa femme, soumise habituellement va s’avérer être très rebelle et coriace. Les enfants, adolescents, ne voient pas les vacances de leurs rêves.

Un sérial killer dans les parages, mais est-il réellement en vacances ?

Je n’ai pas attendu les congés pour découvrir ce livre, mais un jour férié. Totalement déjantée, barrée, cette histoire m’a emportée !! J’ai adoré le style d’écriture décalé et très fleuri de l’auteur, qui ne tombe jamais ni dans le lourd, ni dans le pataud!! Humour (noir) et sarcasmes sont au rendez-vous et nous montre l’évolution d’une famille que l’on pourrait qualifier de banal, et pourtant… Des chapitres courts, de nombreux dialogues rythment ce récit ; on ne s’ennuie pas une seconde. D’abondants retournements de situations embarquent le lecteur, sans savoir réellement où il va ! Une lecture qui m’a ravie, je me souviendrai longtemps de ma rencontre avec Mémé Cornemuse et découvrirai sans aucun doute ses autres aventures ! Une comédie dramatique audacieuse à couper le souffle !

nadine ded

Résumé : Comme chaque été, Alfonse Destrooper part en villégiature à la mer du Nord. Josette, sa femme, est bien décidée à se la couler douce, entre farniente à la plage et shopping dans la station balnéaire. Les enfants, Steven et Lourdes, emportent leur caméra pour immortaliser ces vacances tant attendues. Quant à la mémé, véritable Calamity Jane, elle les accompagne dans sa vieille caravane.
Mais le voyage commence mal ! Un motard pique le sac de Josette à un carrefour et s’enfuit. Furieux, Alfonse s’arrête dans un snack pour s’enfiler une bière pendant que les deux ados, avec leur manie de tout filmer, s’amusent à planquer leur caméra dans les toilettes, histoire de recueillir quelques images truculentes. La famille Destrooper reprend finalement la route. À l’arrière de la voiture, les ados visionnent tranquillement leur vidéo. Quand, soudain, ils découvrent à l’écran le cadavre du motard gisant sur le sol des toilettes du restoroute ! Et, pour couronner le tout, la magnifique pension dans laquelle les Destrooper ont prévu de séjourner est un rade pourri. Les vacances en enfer ne font que commencer…

Date de parution : 17.02.2011 aux Editions Belfond

57485193_321257995226198_1595776123663286272_n

Les Âmes Englouties de Susanne Jansson

LES AMES

Mon avis : Une lecture addictive que l’on suit pas à pas. A travers les yeux de Nathalie, nous allons découvrir ses secrets mais également ceux de sa région natale. Elle y retourne pour des projets professionnels, mais elle souhaite y panser ses blessures et trouver des réponses. Les drames qui s’y sont succéder sont à la fois étranges et énigmatiques. Et pourquoi pas de nature fantastique comme le suggèrent certains personnages ?

Une enquête qui va s’avérer difficile pour Lief qui a 2 ans de la retraite aspire à des activités professionnelles moins polémiques. Une région tout entière va être replongée dans la torpeurs des années passées.

 Nathalie, un personnage blessé par une enfance tragique, va de nouveau se replonger dans son passé. De nouveaux événements bouleversent ses plans initiaux. Mais ne vont-ils pas l’aider à franchir le cap ?

Une plume franche et efficace, chirurgicale, qui nous entraîne à la fois dans les recherches biologiques, très intéressantes, très bien décrites, sans pour autant être rébarbatives. Mais aussi dans des recherches plus spirituelles. La tourbière, ses descriptions physiques, d’ambiance en fait un personnage à part entière qui suscitent des questionnement. A-t-elle réellement englouti tous ces disparus, est-elle habitée par des esprits ? Un personnage, qui bouge, évolue, se transforme au fil du temps et des saisons.

Je rassure certains lecteurs, il ne s’agit pas d’un livre fantastiques, mais l’auteur joue avec les croyances et superstitions. Une très belle découverte pour ma part. Parfois le sourire aux lèvres car l’auteur fait régulièrement aux repas ou à apporter de quoi grignoter lors des déplacements.

Résumé : Surgie des tourbières scandinaves, une nouvelle voix du polar nordique.

Pour travailler à sa thèse de biologie, Nathalie retourne vivre dans sa région natale, au cœur d’une Suède humide et reculée. Dans la petite maison qu’elle habite en forêt, elle se laisse rappeler à son enfance douloureuse, à l’époque où la disparition de la jeune Tracy avait inauguré une succession de drames. Un jour, un cadavre est retrouvé dans la tourbière. Dix années auparavant, déjà, une jeune fille momifiée avait été découverte au même endroit. Bientôt, de nouveaux cadavres affleurent. Alors que la police se met en quête d’un serial killer, Göran, ancien professeur de physique, est convaincu que l’endroit est peuplé de revenants. Cette théorie intrigue aussi Maya, photographe judiciaire. Les trajectoires de Nathalie et de ces deux enquêteurs de l’ombre vont se mêler… et de nombreux secrets seront déterrés.

Date de parution : 21.02.2019 aux Editions Presses de la Cité

AVT_Jansson-Suzanne_6917

 

Reviens quand tu veux de Mélanie Taquet

reviens

Mon avis : Après avoir découvert Nina dans le premier volet : Reste aussi longtemps que tu voudras dont voici mon retour https://leslecturesdemaud.com/2018/04/28/reste-aussi-longtemps-que-tu-voudras-de-melanie-taquet, j’ai été ravie de la retrouver !!!

Après quelques années, où Nina s’est reconstruite, elle retour en Italie à l’occasion du mariage d’un de ses amis. Pendant ce mois, elle va se remémorer son précédent voyage en essayant de renouer avec les personnes qu’elle a également blessées. Pas facile, c’est une nouvelle Nina qui débarque mais comment vont-ils réagir ?

Nina tente de se stabiliser. Hannah est en pleine déchirure. Marco empreint de doutes. Quant aux autres personnages, je vous laisse les découvrir par vous-même.

Du feel-good dans le premier opus, nous passons dans la comédie dramatique. En effet, un peu plus sombre, plus emprunt à des questionnements existentiels ; tout en conservant des pointes humoristiques. Un épisode qui m’a totalement emportée. Des personnages toujours dépeints avec finesse, le ton est direct et juste, sans fioriture. On passe du sourire aux larmes, nous vivons en immersion cette échappée italienne qui ne va pas se dérouler comme on l’aurait imaginé. De surprises en déconvenues, des rebondissements qui remettent tout en cause ; l’enchaînement des événements est réalisé avec brio. Une très belle place faite à l’amitié, la confiance. Un livre qui à la fois nous divertit et nous amène à réfléchir. Une balade qui m’a ravie !! Des personnages qui évoluent et qui nous surprennent !! Ce n’est pas un histoire que vous découvrez mais plusieurs. Aucune fausse note, ni faux semblant, juste une bouffée d’oxygène qui fait du bien. Une découverte de ces deux livres que je recommande, à lire de préférence dans l’ordre.

Je remercie l’auteur pour sa confiance

reviens ded

Résumé : C’est avec appréhension que Nina retourne en Italie à l’occasion du mariage de son meilleur ami Marco. Trois ans plus tôt, une fuite éperdue l’avait conduite à Florence où elle s’était égarée pour mieux se retrouver. Ce séjour cathartique avait réconcilié Nina avec son rôle de mère, au prix de ruptures qui lui avaient laissé un goût amer. En revenant sur ses pas, Nina espère obtenir le pardon des êtres qu’elle a blessés et poursuivre sa quête identitaire. Au contact de la jeune femme, les souvenirs se ravivent, les anciennes passions se réveillent, les non-dits se révèlent. Alors que les certitudes des uns et des autres chancellent, les chemins qu’on pensait tout tracés prennent un cours imprévu.

Date de parution : 07.03.2019 aux Editions Eyrolles

melanie

BILAN MARS

Voici mon bilan des lectures de Mars :

Le Sixième Crime de Sébastien Fritsch

Le Prieuré de Crest de Sandrine Destombes

8 Mars Journée de la Femme : Olympes de Gouges : Non à la discrimination des femmes d’ Elsa Texier Solal

8 Mars Journée de la femme : Une Vie de Simone Veil

Un Havre de Paix de Stanislas Pétrosky

Les Francs Royaumes : Par Deux Fois Tu Mourras d’Eric Fouassier

Sois toi-même les autres sont déjà pris de David Zaoui

Le Chant des Revenants de Jesmyn Ward

Haut le Cœur de Gaëlle Guillet Perrin

Abeilles, Crimes et Champagne de Valérie Valeix

Tous Pour Elle de Laurent Malot

L’Enfant du Cimetière de Pierre Brulhet

Vindicta de Cédric Sire

Effroyable Porcelaine de Vincent Tassy

Crow de Roy Braverman

La Moira Tome 1 : L’Enfant et la Louve d’Henri Loevenbruck

Les Nouvelles Enquêtes de Nestor Burma : Les Loups de Belleville de Serguei Dounovetz

Banlieues Parisiennes, Le Recueil Noir – Collectif

La Putain de Flaubert d’Alexandra Parrs

On a toute une vie pour Mourir de Cyrille THIERS

 

 

On A Toute La Vie Pour Mourir de Cyrille Thiers

on a

Mon avis : Nous voici en présence de différentes nouvelles retraçant différentes manières de mourir, non naturelles je précise. Nous suivons certains personnages récurrents. Mais surtout nous passons un très bon moment de lecture à découvrir l’histoire de personnages et surtout leur mort. Macabre ? Non pas du tout… Il est très bien évoqués ici les raisons qui peuvent franchir le pas et décider de se débarrasser d’une personne. La cupidité, la jalousie, la vengeance… Tous les ingrédients qui alimentent des sentiments et qui vont entraîner une issue fatale pour l’un de leur propre ou un inconnu.

Des protagonistes aux multiples facettes qui vont vous surprendre, vous attendrir. Peut-être se reconnait-on dans certains d’entre eux ? Bref, les différentes rencontres qui peuvent changer le court de votre vie ou y mettre fin. Je ne vous le souhaite pas rassurez-vous…

L’auteur avec une plume directe vous entraîne à ses côtés dans d’autant d’histoires que de ressentis. Il use sans abuser de sarcasme et jeux de mots, qui pimentent cette lecture. C’est vivant, piquant, mordant et aucun temps mort. Le making off à la fin du livre est génial, en effet l’auteur nous livre comment ces nouvelles lui sont venues et leur vie. Une belle découverte, un bon moment de lecture !!! Un livre que je recommande ? Bien sûre, sans hésiter !!! Arrivé au dernier épisode que j’ai trouvé extraordinaire, vous m’en direz des nouvelles !!!

Assez salivé je vous dévoile le sommaire :

Marche funèbre

La sapin de Noëlle

Ticket gagnant

Le tueur au tournevis

Mozart est là

Dérapages

Généalogie appliquée

Le spectre de l’autocar

Son petit doigt m’a dit

Vous êtes tous témoins !

Généalogie appliquée… la suite

La croûte du siècle

Tueurs en parallèle

Conquistadors

Je vais à Rio

Secrets de fabrication

Je remercie l’auteur pour sa confiance et la découverte

ded

Résumé : J’ai rassemblé dans cet ouvrage quinze histoires très noires dont certaines ont eu l’honneur d’être primées dans divers concours. Ces récits ont en commun la mort sous toutes ses formes, jusqu’aux plus improbables. Souvent violente, parfois glauque, elle façonne minutieusement la noirceur de ces intrigues en les parsemant de cadavres, d’ossements, et même de momies. Vous aurez probablement du mal à discerner les victimes des coupables. Néanmoins, jusqu’à l’hécatombe finale, je vous garantis un plaisir aussi malsain que jubilatoire en observant les acteurs de ces tranches de vies, ou plutôt devrais-je dire … de ces vies tranchées.

Date de parution : 17.01.2019 en Autoédition

cyrille

Banlieues Parisiennes, le recueil Noir

banlieue

Mon avis : Ce recueil noir présenté par Hervé Delouche a titillé ma curiosité aux Quais du Polar de Lyon, je me suis naturellement laissée tenter par ces différents textes sur la banlieue, où j’habite.

Sur ces 13 auteurs, 11 me sont totalement inconnus. J’avais juste découvert : Marc Fernandez et Cloé Mehdi. Me voici partie à l’assaut d’un total dépaysement ou presque. Voilà le trajet de notre visite :

Fleury Mérogis – Cloé Mehdi – Je ne suis pas Paris

Montreuil – Karim Madani – The Morillon Houses

Sarcelles – Insa Sané – On a des yeux pour y croire

Mantes la Jolie – Christian Roux – Métamorphose d’Emma F.

Saint-Ouen – Marc Villard – Sous le périphérique

Fontainebleau – Jean-Pierre Rumeau – Le cimetière aux Anes

Pantin – Timothée Demeillers – Enfin, Pantin

Saint-Denis – Rachid Santaki – Jusqu’au dernier souffle

Neuilly-sur-Seine – Marc Fernandez – La Baronne

Ivry-sur-Seine – Guillaume Balsamo – Fin des travaux prévue : février 2027

Boulogne Billancourt – Anne Secret – Les Ombres sur Trapèze

Arcueil – Anne-Sylvie Salzman – Martyrs obscurs

Nanterre – Patrick Pécherot- Le jour où Johnny est mort

Un cocktail de styles usant très bien la plume nous retrace ce voyage. Chacun son lieu, sa sensibilité et sa caractéristique personnelle ; mais un objectif commun : nous montrer une partie de cette banlieue, tant médiatisée, parfois même trop. Je suis passée par toutes les couleurs, de la gaieté, à la colère, en passant par l’effroi, la souffrance et l’horreur face certaines scènes, situations ou évocations. Chacun a choisit son temps, le passé, le présent ou le futur. Chacun a choisi ses personnages : les habitants, anciens ou nouveaux, l’immigration, ou la transformation. Aucun faux semblants face à une réalité sous entendue. Les ambiances de chacune des nouvelles sont très bien décrites, j’ai très bien ressenti les différentes atmosphères de jour comme de nuit ; dans les bois, aux pieds de la cité, en prison, Gare du Nord, ou dans un restaurent asiatique. Les auteurs vous embarquent littéralement à leur côté ; le lecteur est spectateur et pourtant totalement immergés dans les différentes péripéties. Les sentiments sont également évoqués et très présents, l’Amour, la Haine, l’Amitié, la Vengeance et la Famille ; certains passages sont très poignants, tant ils sont plausibles. Je ne sais pas (à part pour une) et je ne cherche pas à savoir si certains faits sont réels ou non ; je me suis laissée embarquée, j’ai pris le train en marche et j’ai suivi cette visite guidée totalement atypique, dans le fin fond du noir, mais pas que. J’ai passé un excellent moment de lecture et de découvertes. Certains titres  d’auteurs cités ont rejoint mon carnet pour de futures lectures. Ce qui ressort globalement de ces différents écrits c’est la volonté de quitter la banlieue, le quartier, la citée ; de changer les choses. Si vous souhaitez voyager, prenez votre ticket, optez pour la playlist proposée, lisez et laissez-vous aller !!!

ded

Résumé : 13 nouvelles noires inédites de 13 auteurs locaux, chacun mettant en scène une ville de la banlieue parisienne. Une cartographie originale et littéraire d’un territoire mal connu et souvent mal considéré.

La collection  » Asphalte Noir  » revient en France pour cette nouvelle destination : Banlieues parisiennes Noir. Comme toujours, des écrivains s’emparent chacun d’un lieu et en font le décor, voire le personnage d’une nouvelle noire inédite. Ce recueil dresse ainsi une cartographie originale d’un territoire mal connu et souvent mal considéré.

 » Les auteurs de ces treize nouvelles ne sont ni sociologues, ni ethnologues, ni journalistes. Ce n’est pas un souci d’exotisme qui les guide. Habitant ces départements qui cernent la capitale, ou aimant les arpenter, ils connaissent leur territoire ; certains sont des acteurs de la vie locale, tous sont des « piétons de banlieues’ (…). Et ils ont fait le choix du noir, ce genre littéraire témoin de son temps qui éclaire les zones d’ombre et saisit le vif.  »

Date de parution : 04.04.2019 aux Editions Asphalte